background img

Nouvel article

928 Views

Figeac – Municipales 2020 : Pour Figeac Demain, « l’autonomie alimentaire pour 2030, est un objectif réaliste et prioritaire »


Pascal Renaud, le candidat, décrypte leur projet alimentaire : Figeac 100% Comestible.

Après avoir développé ses propositions pour une diversification de l’activité économique et de l’emploi sur le territoire de Figeac, Pascal Renaud s’exprime sur le projet alimentaire de Figeac Demain : Figeac 100% Comestible. « Notre projet d’autonomie alimentaire devient aujourd’hui une priorité. C’est avec consternation que le COVID-19 a ouvert les yeux des Français sur la fragilité de nos approvisionnements alimentaires. Même les Figeacois et les Figeacoises ont constaté que les œufs avaient disparu ! Comment est-il possible qu’un territoire comme le Lot, véritable pays de cocagne dans les années 1950 ne soit plus capable d’alimenter une ville de moins de 10 000 habitants Il s’agit pour nous de rendre aux territoires ruraux leurs fonctions nourricières. Notre projet a plusieurs vocations. L’une est orientée vers un objectif d’autonomie alimentaire à l’horizon 2030. L’autre intègre une politique de gestion de l’eau délibérément axée sur une consommation raisonnée. Il a aussi pour vocation de fournir aux élèves des écoles de Figeac et des environs, une alimentation locale de qualité. La création de jardins conservatoires partagés au cœur des quartiers, sur des zones inutilisées aujourd’hui, aura un rôle pédagogique tout en favorisant le lien social et le lien intergénérationnel avec nos anciens, qui pourraient participer à l’entretien de ces espaces de partage. Et enfin n’oublions pas le soutien aux filières existantes du bois et du cuir et le développement de filières telles que la renaissance de la culture du chanvre qui dans les années 1950 fut détrônée par la culture du tabac dans nos vallées. Le chanvre est très peu gourmand en eau et absorbe 50 fois plus de CO2 qu’une forêt de même surface. Les débouchés de cette filière sont nombreux dans le domaine du textile et de l’isolation d’habitations. Un projet de loi est actuellement en cours, appuyé par notre députée. « Figeac 100% comestible », dans sa globalité, est un axe important de développement et source d’emplois locaux diversifiés et parfaitement intégrés à notre ruralité. » 

Et d’enfoncer le clou : « Actuellement 5000 tonnes de produits maraichers sont « importés » pour 750 tonnes produites localement, un désastre pour le bilan carbone, mais aussi une formidable opportunité pour l’installation de maraichers et agriculteurs qui seront incités à la production en biologique. Cette incitation sera menée afin de protéger la qualité de l’eau en exigeant que les zones de captation et coteaux versants soient réservés à l’agriculture et à l’élevage biologique.  Pour initier et soutenir le déploiement de ce projet, nous envisageons de créer une régie municipale de 6 hectares de maraîchage et un verger conservatoire d’au moins 3 hectares pour approvisionner la légumerie et l’atelier de transformation collectif. En partenariat et avec l’aide des autorités compétentes, nous créerons une formation en maraîchage et arboriculture au lycée agricole de la Vinadie, outil indispensable à la formation de nos jeunes désireux de s’inscrire dans cette dynamique. Et enfin, parmi les différentes formes de vente des produits, en complément au traditionnel marché du samedi matin, nous ouvrirons le marché des producteurs et artisans locaux labellisés « 100% Figeacois ». »

article

Photo @DR

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de l’épidémie ce 26 novembre

Le point sur la situation sanitaire. Les chiffres de l’épidémie ...

»

Grand Figeac : « Sortie 56 », un livre original dédié aux causses

Il est disponible dès à présent dans les librairies et par le ...

»

Cahors-Cajarc : La bistronomie se déguste à domicile

Plats à emporter au Jeu de Quilles, au Courson, et au ...

»

Cahors : Informations pratiques sur les reports et annulations de spectacles

Toutes les modalités dans l’article. Suite aux décisions ...

»

Limogne-en-Quercy : Action devant l’école « pour le retrait du masque obligatoire des enfants »

Une pétition a notamment circulé. Ce jeudi 26 novembre à ...

»

Cahors : Reprise des ventes à Emmaüs ce samedi

Elle se déroulera de 14 h à 17 h dans le respect des règles ...

»

Bellefont-La-Rauze : Accident spectaculaire sur l’A20

Choc ce matin entre une camionnette et un poids lourd. Ce 26 ...

»

Campagne de Noël du festival de Rocamadour

Nouvelle collecte à partir du 1er décembre. En 2020, le 15ème ...

»

Prudhomat : Ma Douce Aiguille, des créations en tissu zéro déchet

Une entreprise à suivre. Emilie Olié-Delfau vient de créer Ma ...