background img

Nouvel article

1065 Views

Figeac – Municipales 2020 : Pascal Renaud « décrète l’état d’urgence aéronautique »


La crise du secteur est au centre de la réflexion du candidat de Figeac Demain.

La crise aéronautique s’immisce dans le débat du second tour des municipales de Figeac, du dimanche 28 juin 2020. A la suite de l’annonce du plan gouvernemental aéronautique, alloué d’un budget massif de 15 milliards d’euros, Pascal Renaud, cadre-ingénieur dans l’aéronautique et candidat tête de liste de la liste Figeac Demain, s’est exprimé sur la nécessité d’accompagner pleinement les entreprises du figeacois au maintien de l’emploi industriel local et s’engage à mener une réflexion citoyenne sur la nécessaire diversification économique du territoire.

« Je pense qu’il faut dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Si demain l’aéronautique bat de l’aile, c’est Figeac qui prend les secousses. Et nous y sommes sauf que l’aéronautique est la 1ère force de notre ville. La crise sanitaire actuelle a fait plonger l’activité mondiale du transport aérien, des compagnies aériennes et, de fait, des industries de la filière. Les cadences de production sont largement réduites et de nombreux emplois directs et indirects sont en jeu. La reprise sera très progressive et l’objectif local, en lien avec l’accompagnement gouvernemental du plan aéronautique, sera de maintenir la production, l’emploi et les compétences sur notre territoire. C’est le bassin de vie du figeacois et des centaines de familles qui se retrouvent concernées » a-t-il expliqué.

Figeac se situe sur le territoire de la Mecanic Vallée, composé de plus de 300 entreprises industrielles, notamment de nombreuses TPE et PME aéronautiques. La filière, aujourd’hui fragilisée, est la principale pourvoyeuse d’emploi local et représente un savoir-faire d’excellence de la ville de Figeac. Sur les 300 000 emplois de la filière en France, 100 000 sont menacés dans les 6 mois à venir.

« Ce plan aéronautique, dévoilé mardi 9 juin 2020, doit permettre de sauvegarder l’emploi des salariés qualifiés dont la présence est vitale dans notre ruralité. Depuis près de 30 ans que je travaille dans l’aéronautique figeacois, j’ai connu plusieurs crises, et d’expérience, elles ne se surmontent que lorsque les hommes et les femmes s’unissent, par intérêt commun, en mettant toute leur énergie et intelligence collective au service de cette ambition. Nous allons appuyer ce plan de 15 milliards d’aides, d’investissements, de prêts et garanties et faire valoir le savoir-faire figeacois, aux côtés des entrepreneurs et salariés, afin de bénéficier de ce soutien historique et nécessaire à la survie du tissu économique local. De manière concomitante, si les Figeacois(es) décident, le 28 juin prochain, dans les urnes, que notre équipe Figeac Demain doit être commandes de la ville pour les 6 prochaines années, nous lancerons dès l’automne une réflexion collective quant au risque lié à la dépendance de Figeac à sa mono-industrie et sur les pistes commerciales à développer pour diversifier l’emploi » a conclu Pascal Renaud.

article

Photo DR

Récemment Publié

»

Rugby : Souillac l’emporte à Gramat

Belle opération. Les Sangliers l’ont emporté sur le terrain de ...

»

Rugby : Coup double pour le GSF à Saint-Cernin

Les deux équipes ont gagné sur le plateau. Les Rouge et Noir ont ...

»

La formation des jeunes badistes a repris

Elle s’est déroulée au Montat. Ce samedi 19 septembre, 19 ...

»

Rugby : Le COC en grande forme

Les Castelnaudais ont gagné face à L’Union avec le bonus ...

»

Football : Le FCBB se qualifie pour le 4ème tour de la coupe de France

Victoire avec la manière. Opposés à l’équipe de la ...

»

Cahors Rugby ramène le bonus défensif de Gruissan

Les Ciel et Blanc n’ont rien lâché. Après la cruelle défaite ...

»

Labastide-Marnhac : Belle affluence au château

Succès pour les journées du patrimoine. Tout au long de la ...

»

Cauvaldor soutient la semaine du développement durable en organisant la tournée Cinécyclo

Elle se déroule du 22 au 30 septembre. A l’occasion de  la ...

»

Grand Cahors : Il reste quelques places à l’école multisports UFOLEP

Les jeunes peuvent découvrir plusieurs disciplines. L’école ...