background img

Nouvel article

1338 Views

Figeac – Municipales 2020 : Figeac Autrement « contre la passivité »


La campagne est relancée.

Arrivée au lendemain du 1er tour en 2ème position avec 24,91%, Figeac Autrement fait partie des 4 listes qui seront présentes au second tour des municipales figeacoises le 28 juin. 82% c’est avec ce chiffre que Philippe Landrein, tête de liste de Figeac Autrement, commençait le point presse organisé ce mardi 2 juin, jour limite de dépôt des listes pour les élections municipales à la sous-préfecture.

« Un peu plus de 82% des inscrits figeacois n’ont pas voté pour l’équipe actuelle », constatait-t-il. « Il nous semble donc logique de vouloir fédérer ces 82% autour de notre projet pour Figeac. C’est d’ailleurs sur cette base que nous avons approché les listes Vivre Figeac et Figeac Demain. »

Malgré un début de négociations, les trois chefs de file n’ont pas réussi à dépasser leurs « lignes rouges ». « Ayant pris l’initiative de cette démarche pour un projet partagé et non pour une coalition contre la majorité municipale en place, l’équipe de Figeac Autrement est restée fidèle à l’esprit d’ouverture qui la caractérise depuis le début mais nous n’avions finalement pas suffisamment de points communs pour y parvenir. Désormais l’équation est simple : il n’y a qu’une seule alternative pour un changement, c’est Figeac Autrement. Ceux qui voteront pour Vivre Figeac, Figeac Demain ou qui s’abstiendront participeront à la réélection de la municipalité actuelle », poursuivait Philippe Landrein entouré de quelques-uns de ses colistiers.

« Être maire n’est pas un métier et encore moins un CDI », précisait le chef de file de Figeac Autrement après avoir reçu la semaine précédente un courrier anonyme comparant le statut d’André Mellinger et la profession de Philippe Landrein.

article

« La vraie différence avec Figeac Ensemble tient au mot dynamisme. Depuis 15 ans, il n’y a aucun vrai plan de restructuration sur la ville. Concernant la crise que nous traversons, rien n’a été anticipé que ce soit par rapport à l’organisation du marché, le soutien aux commerçants, les terrasses des bars et restaurants… Les territoires qui seront passifs vont subir, nous nous voulons agir », a conclu le candidat. La campagne des municipales est donc relancée, même si sa date officielle n’est que le 15 juin. 

Récemment Publié

»

Cahors : Mobilisation pour retrouver les auteurs de l’attaque du commissariat

Des moyens importants sont engagés. Ce samedi 28 novembre, Michel ...

»

Cazals-Salviac : Le service enfance jeunesse s’adapte à la crise sanitaire

Entretien avec Frédéric Gineste, le responsable. Rencontre avec ...

»

Cahors : Nouvelle affaire de tag rue Victor Hugo

C’est le laboratoire Bio 3 qui a été visé. « Collabo » et ...

»

Le préfet du Lot autorise l’ouverture dominicale des commerces

Dérogation pour le 29 novembre et les 6, 13, 20 et 27 ...

»

Figeac : Des mesures en soutien à la réouverture des commerces 

Campagne d’affichage, gratuité partielle du stationnement, ...

»

Réouverture progressive des services de la ville de Cahors et du Grand Cahors

Le point dans l’article. Faisant le constat d’une ...

»

Sibelle et le « bon voisinage » dans nos campagnes

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Des cocktails Molotov lancés sur le commissariat

Une voiture a été entièrement brûlée dans la cour de l’hôtel ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation ce 27 novembre

Les chiffres de ce vendredi. Dans son bulletin récapitulatif ...