background img

Nouvel article

1820 Views

Figeac : Le château de Ceint-d’Eau ouvre ses portes les 27 et 28 novembre 


Visites guidées gratuites organisées par le service du patrimoine de Figeac et Grand-Figeac. 

Depuis trois ans, le château de Ceint-d’Eau, aux portes de Figeac, fait l’objet d’un programme complet de restauration et de réhabilitation qui arrive désormais à son terme. Lors des Journées du Patrimoine, en septembre 2021, près de 300 visiteurs ont pu apprécier cette restauration en cours d’achèvement, mais de nombreuses personnes n’avaient pu être reçues à cause de la limitation du nombre et de la taille des groupes. Devant ce succès, la Ville de Figeac a souhaité proposer au propriétaire du château de Ceint-d’Eau, Jean Wagner, de réitérer ces visites guidées le week-end du 27-28 novembre 2021. Ces visites gratuites, sur réservation préalable, seront conduites par des agents du service du patrimoine de Figeac et Grand- Figeac et des guides conférenciers du Pays d’art et d’histoire du Grand-Figeac.

Le château de Ceint-d’Eau a été fondé au XVIème siècle, à une époque où la société de la Renaissance aspire à de nouveaux modes de vie résidentiels. Petit château rural à sa création, le château de Ceint-d’Eau (alors orthographié Saint-Dau) devient progressivement une résidence d’agrément, aux portes de la ville, dont on cherche à renforcer le confort. Aux XVIIIème, XIXème et début du XXème siècle, le château fait l’objet d’importantes campagnes de travaux pour le rendre plus agréable à vivre pour les familles bourgeoises qui en font leur résidence. Siècle après siècle, le château s’agrandit, s’embellit et se modernise, sans renier le style Renaissance de ses origines. La dernière grande campagne de travaux, conduite par l’architecte figeacois Paul Bories dans les années 1920, transforme le château tel que nous le connaissons aujourd’hui. La restauration actuelle du château a respecté les apports de ces différentes époques, pour faire revivre un monument à la fois authentique et confortable. Composition des façades, sculptures soignées et décors intérieurs font de cet édifice un élément majeur du patrimoine figeacois, désormais sauvegardé et appelé à revivre. 

Le week-end du 27-28 novembre sera un moment privilégié pour découvrir le château de Ceint-d’Eau entièrement restauré et meublé, avant le lancement de son activité commerciale de chambres d’hôtes. Tout au long du week-end, 17 visites guidées gratuites, sur réservation préalable auprès de l’Office de tourisme du Grand-Figeac, permettront à chacun de découvrir ce monument, d’en revivre l’histoire, et d’apprécier la qualité de sa restauration.

Dans le contexte des mesures sanitaires actuelles, la taille des groupes sera limitée et l’accès à la visite guidée sera soumis, pour les plus de 12 ans, à la présentation du passe sanitaire. 

> Renseignements et réservations : Office de Tourisme du Grand-Figeac 05 65 34 06 25 

Photo https://chateaudesaintdau.com/galerie/

Récemment Publié

»

Succès pour le Forum « Entreprenez en Occitanie, les rencontres dans le Lot »

130 porteurs de projets y ont participé.  Le Forum « Entreprenez ...

»

Cahors : Les Tuche 4 et Les Elfkins au cinéma Le Grand Palais ce dimanche

2 avant-premières sont à l’affiche à 11 h et 16 h 30.  Ce ...

»

Cahors : Tradition respectée pour le lancement des illuminations 2021

La convivialité était au rendez-vous.  10, 9, 8, 7… Jean-Marc ...

»

Lot : Travaux sur les routes départementales (RD 820 et RD 8) et déviations au programme 

Cahors, Cénevières et Crégols sont concernés à partir du 6 ...

»

Fontanes-Saint-Cirq-Lapopie-Lalbenque : La Chorale Cantarem chante « Nadal del Pastorelet »

L’Occitan est à l’honneur dès ce dimanche 5 décembre.  La ...

»

Cahors : « Imagine le Grand Quercy ! » ce 6 décembre

Rencontre publique, à 18 h 30, « pour construire ensemble ...

»

Cahors : Incendie Résidence de Diane

26 pompiers sont intervenus.  Ce 3 décembre, aux alentours de 20 h ...

»

Labastide-du-Vert : Marché de Noël ce dimanche 5 décembre

Il se déroulera de 14 h à 18 h, à la salle des fêtes.  Il aura ...

»

Sibelle, de la 5ème vague à la 7ème de Beethoven via Joséphine et la LGV 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...