background img

Nouvel article

2585 Views

Figeac : La CGT Figeac Aéro dénonce l’accord de Plan de Sauvegarde de l’Emploi


Le syndicat est vent debout contre le PSE.

La CGT refuse l’accord de PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) proposé par la direction de Figeac Aéro. Malgré 220 emplois supprimés au lieu des 320 initialement prévus, le syndicat ne signera pas ce PSE revu. La CGT reste en effet persuadée que toutes les pistes n’ont pas été exploitées (solutions d’accompagnement de départs volontaires et de mesures liées à l’âge, réductions du temps de travail…) et que ce nombre pourrait être ramené à 142.

article

« La logique financière l’emporte sur la nécessité industrielle », selon les représentants du syndicat : « Les avions volent certes moins mais les carnets de commandes sont pleins. En outre, pourquoi le plan de relance présenté par le gouvernement n’est-il pas suffisant ? » La crise actuelle ne serait donc qu’un prétexte pour engager une restructuration en profondeur de l’entreprise ainsi qu’une accélération des délocalisations. 

La CGT regrette la non prise en compte par la Direction d’un certain nombre de propositions faites depuis le mois de juillet et notamment la mise en place d’un pôle de recherche et développement.  Le 7 janvier 2021, le PSE sera soumis à la consultation du Comité social économique. C’est à ce moment-là que la procédure juridique prendra fin. L’accord sera ensuite envoyé à la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) pour homologation. L’organisme aura alors 15 jours pour se prononcer.

Une fois validé, les licenciements seront prononcés en mai et effectifs 8 mois plus tard. La CGT espère que les autres organisations syndicales de Figeac Aéro dénonceront également l’accord car « en le signant cela limiterait par la suite les possibilités de recours que ce soit par les syndicats ou les salariés eux-mêmes ». 

D’ici là, la Direccte va être saisie par la CGT qui souhaite mettre en avant « le caractère déloyal des négociations, les insuffisances des mesures d’accompagnement et de préservation de l’emploi du PSE, le manque de recours à l’activité partielle de longue durée ».

Photo @DR

Récemment Publié

»

Cahors : Le Salon du Livre Ancien et Moderne se tiendra les 10 et 11 septembre

Retour à l’espace Valentré.  Le 24ème Salon du Livre Ancien ...

»

Rocamadour : « Noces de rouille » et « Mon père, cet escroc ! » à Côté Rocher

2 comédies sont à l’affiche cette semaine. Le café-théâtre ...

»

Beauregard : Battages à l’ancienne le dimanche 14 août

Joli programme. Le dimanche 14 août, le village de Beauregard va ...

»

Signature de convention de disponibilité entre le SDIS 46 et le centre de gestion du Lot 

Elle concerne le sergent Nans Lafite. Le centre de gestion du lot a ...

»

Huguette Tiegna salue l’adoption de la loi sur le pouvoir d’achat

La députée du Lot revient sur les mesures.  Les députés et ...

»

3 jours de folie à Dégagnac !

Riche programme concocté par le comité des fêtes.  Les 13, 14 ...

»

Souillac : Lancement de Résurgence VI

Profonde Intuition, l’exposition d’art contemporain qui met à ...

»

Causse de Labastide-Murat : Le service de Transport à la Demande évolue

Tous les détails dans l’article. La Communauté de communes du ...

»

Lot Of Saveurs va régaler à Saint-Pierre-Lafeuille ce 9 août 

Menu d’enfer.  La caravane gourmande Lot Of Saveurs va ravir les ...

Menu Medialot