Nouvel article

1629 Views

Figeac Autrement poursuit sa route vers les municipales


Philippe Landrein lance sa candidature.

Malgré le choix de la République en Marche de soutenir l’équipe de Jean-Baptiste Jallet et la décision de Philippe Brouqui de ne plus se présenter comme tête de liste, Figeac Autrement reste dans la course pour les élections municipales de mars 2020. Sans grande surprise, c’est Philippe Landrein qui prend désormais le relais comme candidat. « Philippe Brouqui a tenu son engagement, ce qui est tout à son honneur », souligne Philippe Landrein qui précise néanmoins que celui-ci reste partie prenante du projet. Figeac Autrement se veut donc une liste apolitique, ouverte à tous et à toutes les compétences. Philippe Landrein insiste d’ailleurs sur ce second point : « Si nous sommes élus, des délégations seront clairement définies afin que chacun ait de vraies responsabilités dans le domaine qu’il a en charge. » Une première réunion publique (deux autres suivront) sera organisée par Figeac Autrement le 22 novembre 2019, à 20 h, salle Roger Laval. « On expliquera pourquoi on se lance. Ce qui est important pour nous, c’est le projet que nous portons. On ne veut pas critiquer l’équipe en place. Nous, on fera différemment. Nous voulons faire basculer Figeac dans le 21ème siècle, que la commune soit en phase avec son temps. Figeac doit être remarquable et remarquée. Il faut qu’en 6 ans les Figeacois ressentent du changement » précise le candidat. S’il est élu, Philippe Landrein continuera à gérer simultanément son cabinet d’assurance mais adaptera bien entendu son activité professionnelle à ses nouvelles missions. « Il est important de ne pas être qu’un élu » ajoute-t-il. Son expérience durant plusieurs années comme président de l’association des commerçants figeacois l’a rodé à cet exercice. Quant à la critique qui lui est déjà faite de ne pas résider à Figeac (il habite Camburat), il rappelle que c’est un point commun qu’il partage avec le maire actuel André Mellinger, que c’est à Figeac qu’il passe aujourd’hui la majeure partie de son temps et que ce qui compte avant tout pour lui c’est la vision globale du territoire. Et de conclure : « Trop de décalage persiste à ce jour entre Figeac et ce qui est attendu d’une ville de près de 10 000 habitants. Nous voulons retrouver une dynamique et être pro-actifs. »   

article

Récemment Publié

»

Cahors Rugby va monter en puissance

Les entraînements ont repris. Les Ciel et Blanc ont repris ...

»

Pradines Badminton a hâte que les gymnases rouvrent

Les joueurs sont allés jouer à Saint-Orens. Les joueurs de ...

»

Lacapelle-Cabanac : Clos d’Audhuy, une belle histoire vigneronne

Rencontre avec Benoît Aymard. Il parle de ses vins, de ses ...

»

Cahors : « L’Hymne à la vie » de Laurence-Gabrielle L. au CHAI

L’exposition est à découvrir jusqu’au 22 août. Jusqu’au 22 ...

»

Chemins en Quercy : Une petite randonnée à Pern pour se mettre en jambes

Elle aura lieu le 13 août. Après Lafrançaise, Chemins en Quercy ...

»

Escamps : Cinéma en plein air ce samedi soir

Séance programmée à 22 h. Le foyer rural d’Escamps avec Ciné ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : Arrêté portant restriction de l’usage de l’eau

Il prend effet à partir de ce samedi. Le département du Lot subit ...

»

Sibelle et la magie des trains de nuit

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Figeac : Le point sur la campagne de dépistage du Covid-19

Un résident de l’EHPAD a été diagnostiqué positif. La ...