background img

Nouvel article

656 Views

Enedis, RTE et le Comité Départemental de Vol Libre du Lot renouvellent leur partenariat pour la sécurité des parapentistes


Démarche commune.

Roland Besombes, président du Comité Départemental de Vol Libre du Lot (CDVL 46), Olivier Lasfargues, directeur territorial d’Enedis dans le Lot et Benjamin Claverie, adjoint au directeur du Groupe Maintenance Réseau Pyrénées de RTE, ont renouvelé, sur l’aire de décollage du Club de Vol Libre situé à Douelle, leur partenariat par la signature d’une convention en faveur de la sécurité des parapentistes à proximité des ouvrages électriques aériens. C’est au cours d’une démonstration de vol avec la voile « Electricité Prudence » cofinancée en 2018 par Enedis et RTE, que les partenaires s’engagent à poursuivre leur démarche commune de sensibilisation au vol libre à proximité des ouvrages électriques aériens et d’identification des zones considérées potentiellement à risques afin de procéder à une information sur des supports tels que les cartes de vol, les sites Internet des clubs et celui du CDVL 46. Dans le Lot, Enedis exploite 9 100 kilomètres de réseau public de distribution aérien dont 3 800 kilomètres de réseau HTA (20 000 volts) essentiellement en milieu rural, et RTE exploite 341 km de réseau de transport d’électricité (63 000 V et 225 000V) aérien. Le Comité Départemental de Vol Libre du Lot (CDVL46), quant à lui, est un comité sportif dont l’objet est d’organiser, de diriger et de promouvoir les pratiques du vol libre dans le département du Lot. Il regroupe les 195 pratiquants de vol libre du Lot répartis sur 3 clubs (Cahors, Souillac et Cajarc). Rappel des risques en vol Parce que les parapentes peuvent être portés par les courants aériens, parce que des vents défavorables ou une mauvaise maîtrise technique de l’appareil peuvent faire dériver un parapente, les pratiquants de vol libre sont exposés à des risques lorsqu’ils évoluent à proximité des lignes électriques. En phase de décollage ou d’atterrissage, et plus généralement près du sol, lorsqu’un parapente s’approche trop près d’une ligne électrique ou d’un pylône, sans nécessairement le heurter, le pratiquant peut provoquer un arc électrique (appelé amorçage) et risquer une électrocution. Pour voler en parapente en toute sécurité, le pratiquant doit appliquer quelques mesures simples de prévention :

Vérifier la présence de lignes électriques avant de décoller ou atterrir,

Vérifier les vents,

Rester attentif aux distances de sécurité pendant le vol,

Maîtriser les déplacements de la voile surtout en présence de lignes électriques ou de pylônes,

Ne jamais tenter de récupérer un objet accroché à une ligne.

> www.electricite-prudence.fr

Récemment Publié

»

Cahors : La vidéo tournée par Ren’Art sur le pont Valentré sera diffusée le 16 juin

A découvrir ce mercredi sur les réseaux sociaux de l’association ...

»

Tennis Club de Cahors : De la chaleur et des matchs au programme de ce week-end !

Retour à la compétition. La chaleur était au rendez-vous ce ...

»

Les pompiers du Lot : Formation incendie près de Cahors

17 personnels y ont participé. Les pompiers du Lot comptent dans ...

»

Elections départementales 2021 : « Un Territoire d’avenir ensemble » en visite sur un site de reboisement labellisé bas-carbone à Gramat

L’équipe est sur le terrain. Huguette Tiegna, Michel Sylvestre, ...

»

L’association pour la Voie Verte en vallée du Lot rappelle « l’importance du projet pour le territoire »

Un stand trônait sur le parvis de l’hôtel de ville de ...

»

Elections départementales 2021 : Le Printemps Lotois Gramatois lance un appel à un débat public entre les candidats

L’invitation a été lancée. Frédéric Briesmalien et Claudine ...

»

Semaine nationale de l’artisanat : Zoom sur 5 entreprises

Serge Crabié et une délégation consulaire étaient sur le ...

»

Elections départementales 2021 : « Malgré tout, inquiétude sur l’hôpital de Gramat » dénonce l’équipe du « Lot en commun »

Communiqué des candidats : Caroline Mey-Fau, Freddy Terlizzi, ...

»

Cahors et l’aéronautique ? Pour les historiens, « c’est une blague ! »

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...