Nouvel article

613 Views

Département du Lot : Un budget 2019  « engagé, solidaire et prévoyant »


Il a été voté à l’unanimité.

243,6 millions d’euros. Jeudi 21 et vendredi 22 mars, le Conseil départemental du Lot a voté le budget primitif 2019. « Le budget va s’inscrire dans la poursuite des engagements du projet de mandat « Demain le Lot ». Il sera engagé, solidaire et prévoyant » a annoncé Serge Rigal avant la séance finale. Et de revenir sur les grands axes du budget : 

– Contenir la fiscalité 

Pour respecter cette ligne directrice et préserver le pouvoir d’achat des Lotois, les élus départementaux doivent voter 0% d’augmentation d’impôts en 2019. Ce sera d’ailleurs la troisième année consécutive sans augmentation de la part départementale sur le taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties. 

= 0% d’augmentation d’impôts

– Le numérique dans chaque foyer 

Priorité n°1 du projet de mandat, le déploiement de la fibre va s’accélérer en 2019. Les premières ouvertures à la commercialisation sont opérationnelles (à Figeac notamment) et ce déploiement va se poursuivre toute l’année pour atteindre l’objectif de 30 000 prises raccordées à la fin de l’année. Le programme de montée en débit va se finaliser, pour arriver à 12 400 foyers au débit amélioré. Au total, 90 communes sont concernées. 

= 2,3 millions d’euros en 2019

– Offrir aux collégiens de bonnes conditions d’enseignement

Conformément à ses engagements, le Département continue d’augmenter ses investissements en faveur de la jeunesse, notamment au travers de son action au sein des 20 collèges publics lotois. A Bretenoux, le Département va ainsi lancer les études du futur collège, et à Gourdon, il va rénover le pôle scientifique de la cité scolaire, réaménager l’externat et rénover l’atelier SEGPA. Dans tous les collèges, le Département va déployer de nouveaux vidéoprojecteurs, dans toutes les classes. En parallèle de ces projets, le Département poursuit les travaux d’efficacité énergétique et les travaux d’accessibilité engagés dans les collèges. Dans les collèges de Gramat, Salviac et Montcuq sera installé un monte-personne. 

= 23 millions en 2019

– Poursuivre la modernisation du réseau routier 

C’est l’une des conditions pour le développement de l’activité économique du territoire lotois : maintenir et disposer d’un réseau routier de qualité. Pour ce faire, le Département poursuit son engagement en faveur de l’entretien et de la sécurisation du réseau routier (enduits et enrobés, traverses d’agglomération, signalisation…), et engage ou réalise des aménagements structurants en faveur de la mobilité. Les grands travaux de l’année : 

– la réalisation du giratoire sur la rocade de Cahors

– la réalisation du giratoire et de la déviation de Vayrac

– la finalisation de l’aménagement de la route départementale n°820 au sud de Cahors

– la poursuite de la déviation de Sauzet 

– les études et procédures pour la Côte du Cluzel et pour la déviation de Gourdon 

Le Département poursuit également son plan en faveur de la réparation des ponts. Cette année, la collectivité interviendra sur les ponts de Pinsac, Béduer, Albas, Souillac, Anglars-Juillac, ou encore Carennac. 

= 45,7 millions d’euros en 2019 

article

– Le budget dédié aux solidarités humaines et territoriales (Personnes âgées, insertion et action sociale, personnes handicapées) représente près de la moitié du budget total. Il sera de 119,5 millions d’euros cette année.

– Illustration de l’action solidaire de proximité du Département qui contribue au cadre de vie des Lotois, le fonds d’aide pour les solidarités territoriales (FAST) va être abondé de 600 000 euros supplémentaires. Gestion de l’eau, écoles rurales, maisons médicales, maisons de santé, patrimoine, bibliothèques en milieu rural, salles des fêtes, équipements sportifs et culturels, ou encore aménagements d’espaces publics, le Département soutient les projets des collectivités pour un développement harmonieux, solidaire et équitable du territoire. 

= 3,2 millions en 2019

– Au travers de sa gestion quotidienne, le Département s’attache à maîtriser les coûts et à disposer d’une situation financière saine. Trois axes fondamentaux constituent son mode de gestion : la maitrise de ses dépenses de fonctionnement, une garantie de conserver a minima 95% de la dette sans risque et de disposer d’un autofinancement suffisant pour financer les investissements récurrents et les aides aux tiers.

 

En bref, le budget primitif est en cohérence avec les orientations du débat d’orientation budgétaire du 18 février dernier : 

– 0% d’augmentation d’impôts en 2019

– Des investissements en hausse = 37,1 millions d’euros 

– Une santé financière saine et une maitrise des dépenses de fonctionnement

« Les contraintes viennent d’en haut et les solutions, on les trouve ici » a conclu Guillaume Baldy, conseiller départemental. Le budget 2019 a été voté à l’unanimité.

> « Oh My Lot ! » pour accueillir les Lotois de demain 

C’est bien pour préparer l’avenir du Lot que la démarche d’attractivité et son programme « Oh My Lot ! » ont été lancés. Faire connaitre notre territoire, ses atouts, ses opportunités personnelles et professionnelles pour attirer de nouveaux habitants, pour donner envie à nos jeunes de revenir ou encore aux touristes de s’installer. Le programme d’attractivité est en effet un investissement pour que notre territoire continue à vivre, pour que les entreprises trouvent des employés ou des repreneurs et que les services puissent continuer à exister partout sur le territoire. 

= 1,1 million d’euro en 2019

> Les conseillers départementaux ont souhaité apporter leur contribution au Grand débat national et demandent à l’Etat de prendre des engagements fermes sur les 4 points suivants : 

– l’aménagement harmonieux du territoire national visant à réduire la fracture urbain /rural, en particulier dans les domaines du numérique et des mobilités.

– la contribution plus marquée pour les solidarités humaines en faveur des personnes âgées, personnes handicapées, mineurs non accompagnés et personnes en insertion.

– la préservation pérenne d’une autonomie fiscale du Département et une plus grande confiance en la capacité de la collectivité en matière de gestion financière.

– la liberté d’expérimenter, tout particulièrement en matière de mutualisations, entre les collectivités. 

Récemment Publié

»

Reprise pour le Cahors Football Club

Le 1er entraînement a eu lieu ce 19 juillet. Soleil de plomb pour ...

»

Grand Cahors : Modification des horaires de collecte des déchets

Décalage à cause des fortes chaleurs. Un nouvel épisode de fortes ...

»

Luzech – Prayssac : Deux collégiens, ambassadeurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

Elio et Kilian ont participé à un premier stage. Les dossiers ...

»

Cahors : Exposition photo à la boutique Lagrézette

« Au coeur des vendanges de Lagrézette » est à découvrir ...

»

Un pompier lotois sur le pélicandrome de Perpignan

Le lieutenant Cristel Martinez était sur le pont. Dans le cadre ...

»

Ouverture du festival de Saint-Céré le 24 juillet 

Concert exceptionnel avec le Quatuor Ellipsos au Théâtre de ...

»

Chambre d’agriculture du Lot : La baisse des financements qui va mettre le feu aux poudres…

L’automne devrait être chaud. Le gouvernement prévoirait de ...

»

Gare de Figeac : « La Région est pleinement en capacité d’assurer ce projet de reconstruction »

Carole Delga, Vincent Labarthe, et André Mellinger haussent le ton ...

»

Renforcement des limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot 

Les principales mesures seront en vigueur à partir de ce samedi 20 ...

Menu Medialot