background img

Nouvel article

5062 Views

Département du Lot : Nouvelle aide pour s’équiper de panneaux photovoltaïques et des messages forts lors des voeux de Serge Rigal


La cérémonie a eu lieu ce jeudi.

Ce 12 janvier 2023, Serge Rigal, président du Département du Lot, entouré de ses vice-présidents et des conseillers départementaux, a présenté ses voeux. La préfète du Lot, Mireille Larrède, était notamment présente pour ce retour en « présentiel » de cette traditionnelle cérémonie en l’hôtel de l’institution à Regourd. Après avoir fait part de « son cri du coeur »  « de vous retrouver dans cette maison qui est la vôtre et celle de tous les citoyens », l’homme fort du Département n’a pas manqué d’évoquer le conflit qui se joue en Ukraine : « Dans cette nuit de la guerre, la lumière, faible au départ, plus éclatante aujourd’hui, de la résistance tant des Ukrainiens que de la solidarité des nations libres, se fait plus grande chaque jour. Je veux saluer aujourd’hui l’immense solidarité des Lotoises et des Lotois. Au-delà du soutien financier de notre collectivité dès le déclenchement des hostilités envers les associations humanitaires qui œuvrent en Ukraine, je pense à celles et ceux, certains sont parmi nous ce soir, qui ont donné des vêtements, des jouets, des denrées alimentaires…  Je pense aussi à ceux qui ont pris la route pour traverser l’Europe et livrer ces colis précieux à nos frères et nos sœurs. Et je n’oublie pas les Lotoises et les Lotois qui ont ouvert leurs maisons aux réfugiés de ce conflit comme ceux, nombreux, qui accueillent, soignent, aident les victimes de la barbarie venus trouver refuge auprès de nous. Je veux vous en remercier. Vous faîtes honneur au Lot. »

Après avoir mis en garde contre le danger de l’extrême-droite, il a également lancé un appel à la défense de la démocratie : « A l’instar de toutes celles et ceux qui se soulèvent, partout dans le monde, pour le progrès et la lutte contre les obscurantismes, car nous pourrions citer d’autres combats comme celui du courageux peuple iranien dont le cri, Femmes, Vie, Libertés ne peut nous laisser indifférent, bref, à leur exemple, hissons à nouveau nos couleurs républicaines pour défendre partout et pour tous notre bien le plus précieux : les libertés publiques et la démocratie. »

Serge Rigal a ensuite fait une annonce de taille autour de la transition énergétique :  « Dès le 20 février, si les Conseillers départementaux délibèrent favorablement en ce sens les 6 et 7 février prochains, nous allons ouvrir aux Lotois une nouvelle aide. Pour la première fois, le Département du Lot va aider chacun d’entre nous à s’équiper de panneaux photovoltaïques ou de chauffe-eaux solaires. Nous mettrons, pour l’année 2023, un million d’euros à disposition. Ces aides pourront aller jusqu’à cinq mille euros et couvriront du tiers à la moitié des dépenses totales. Avec ce nouveau dispositif Lot Solaire, les Lotois pourront s’engager dans la production et les économies d’énergie en soutenant les démarches d’autoconsommation. C’est une réponse concrète, directe, au contexte inflationniste que nous connaissons. C’est surtout un moyen de faire participer activement les citoyens à cette transition nécessaire, sans porter atteinte à notre environnement.  En effet, avec ce nouveau dispositif Lot Solaire, plutôt que de massacrer des hectares de causses au profit d’actionnaires de multinationales qui, cette année encore, obtiennent des dividendes records tout en échappant à l’impôt, nous, nous préférons l’émergence de projets individuels, raisonnés, répartis équitablement sur tout le territoire et dont la valeur ajoutée reviendra au territoire ! Je le répète, dont la valeur ajoutée reviendra au territoire ! J’ai souhaité que cette aide bénéficie aux entreprises et aux artisans locaux. A celles et ceux qui réalisent un travail de qualité en proximité. Ainsi, vous pourrez faire appel à tout professionnel qui aura signé la Charte Lot Solaire. Je veux ici remercier de leur soutien indispensable la Chambre des métiers et de l’artisanat et la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment.»

En conclusion, il a fustigé le projet de retraite à 64 ans, « mesure appliquée sans tenir compte de la pénibilité des métiers, sans tenir compte de la nature des métiers et sans tenir compte du fait que souvent, dès 57, 58 ans, les séniors sont poussés vers le chômage par les entreprises ou ne sont plus employés lorsqu’ils postulent » : « A rebours de cette tendance, engageons-nous en faveur d’une société qui protège, qui ne laisse personne au bord du chemin. Refusons le tour de passe-passe qui transforme les travailleurs d’aujourd’hui en chômeurs de demain et nos concitoyens momentanément privés d’emplois en des bénéficiaires de minimas sociaux. Soyons tous au travail pour, au contraire, redonner des perspectives d’espoir et de progrès. »

> La Plateforme des Métiers de l’Autonomie lancée cette année : « Il nous faut aujourd’hui un nouveau logiciel de pensée. Plutôt que de soigner plus, nous devons soigner mieux et travaillant sur la prévention en amont pour éviter les ruptures de parcours et de prise en charge. S’engager pour la prévention en santé est un investissement nécessaire pour nos concitoyens comme pour notre système de santé. C’est un investissement rentable. En effet, j’en suis convaincu, ces actions permettront d’éviter des accidents et des problèmes de santé coûteux pour notre société. C’est pour moi une priorité au niveau des actions du Département et je souhaite que cette priorité soit inscrite également au niveau national. Cette politique au service de nos aînés a un coût, certes, mais je la considère comme un investissement au service de la croissance de tous et de la bonne santé de la société.  C’est le sens par exemple de notre soutien aux métiers du médico-social via la Plateforme des Métiers de l’Autonomie que nous lançons en 2023. Les métiers de l’aide à la personne, nous l’avons vu, se sont révélés essentiels lors de la crise sanitaire. Nous devons les revaloriser, les reconsidérer, les soutenir et le Département prend d’ailleurs sa part à ce sujet. »

> Sur la ligne POLT et les dessertes ferroviaires, Serge Rigal a haussé le ton : « Puisque nous n’avons pas droit à une égalité de traitement en matière de desserte ferroviaire, je veux formuler un vœu qui, je l’espère, sera relayé à l’Elysée comme à Bercy. Je vous propose que l’on applique un taux d’impôt sur le revenu à la hauteur du nombre de trains Intercités quotidiens qui s’arrêtent dans nos gares. Rassurons-nous, je ne veux pas faire du Lot un paradis fiscal. Au contraire, je veux finir de convaincre le gouvernement de la nécessité de renforcer nos dessertes ferroviaires. Et je vais même en rajouter. Pour améliorer encore mon offre, je propose que l’on paie même un bonus pour les trains qui arrivent à l’heure et sans encombre. »

> « « Oh My Lot !» qui vient de souffler sa quatrième bougie a permis l’installation de plus de 200 familles dans notre territoire. Cette tendance doit se renforcer en 2023 car nous constatons toutes et tous que le modèle de la métropolisation à outrance n’est pas celui que plébiscitent les Français. La plupart du temps, ils le vivent de manière subie en raison de la concentration des emplois mais je sais que chacun d’entre eux aspire à autre chose » a rappelé le président du Conseil départemental.

Récemment Publié

»

Cahors : Retrouvailles et émotion aux Trophées des Sports 2023 

La cérémonie a eu lieu ce 3 février.  Les Trophées des Sports ...

»

Labastide-Marnhac : Belle fin de saison pour la Canine du Lot

Le championnat du Lot de cavage a rendu son verdict.  La saison ...

»

Stage à l’Académie de Billard de Cahors

Il a permis de découvrir de nouvelles techniques dans une ambiance ...

»

Souillac : Cauvaldor à la rencontre des habitants le 8 février 

La réunion publique se tiendra salle du Bellay, à 18 ...

»

Le plein d’activités à l’Etrier de Cahors Bégoux 

Le club tient la forme.  Le dimanche 29 janvier, s’est ...

»

Cahors Football Club : 2 matchs au menu ce samedi 4 février 

Coup d’envoi à 18 h à Pierre Ilbert.  Ce samedi 4 février, le ...

»

Les erreurs et errements de ChatGTP et de la SNCF, la géopolitique du Lot et l’adieu à Philippe Tesson 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors Handball : Continuer de marquer les esprits

Les féminines sont sur le pont ce samedi à 19 h.  En ...

»

Assier : Appel à manifester « pour défendre l’école » ce samedi 

Une marche est prévue à 14 h ce 4 février.  Le Collectif SOS ...

Menu Medialot