Nouvel article

1410 Views

Département du Lot : « Garder le cap ! »


Serge Rigal, le président du Conseil départemental, a présenté ses voeux.

« C’est un réel plaisir de vous retrouver pour ce temps de convivialité. Se retrouver, c’est-à-dire partager, nous enrichir de nos différences. Se sentir en confiance dans la diversité. Je vous invite à mesurer la chance que nous avons : d’ici 2020, il nous est donné, à chacun, 355 jours pour être acteur de notre vie, pour favoriser le mieux vivre ensemble, pour offrir à nos enfants ce que nous avons de meilleur. » Serge Rigal, président du Département, a prononcé ses voeux ce jeudi 10 janvier en l’hôtel du Conseil départemental, à Cahors, devant, notamment, de nombreux élus mais aussi le préfet du Lot. Après une vidéo rétrospective de l’année écoulée, il n’a pas embarrassé l’assistance avec un trop plein de chiffres mais il a donné un calcul simple : « Considérant que le budget du Département est de 235 millions d’euros, cela veut dire que notre collectivité réinjecte en moyenne 644 000 euros, chaque jour, pour rendre des services auprès de toutes les Lotoises et de tous les Lotois, et pour améliorer et moderniser les infrastructures. Je pourrais ainsi vous proposer une description complète des sommes qui irriguent le territoire. Ce serait sans doute indigeste, et les millions n’auraient plus de sens. Le seul sens qui vaille c’est le ressenti, sur le terrain, par les usagers. »

L’homme fort du Département a évoqué ensuite le mouvement des « gilets jaunes » regrettant que, parfois, certains  sur des giratoires aient pu « jeter aux orties les élus et les institutions » : En insultant les élus, c’est-à-dire en s’attaquant aux institutions, ces mêmes contestataires, heureusement minoritaires, insultent par ricochets les agents des collectivités engagés au service des usagers. Ils insultent leurs voisins, leurs amis, peut-être même des membres de leur famille. Quant à la minorité qui croit bon user de la violence pour s’en prendre aux symboles de la République, je tiens à exprimer clairement, fermement, publiquement ma totale désapprobation. »

Et de se projeter sur 2019 : « Alors qu’en 2018 on a beaucoup parlé de verticalité, je souhaite ardemment qu’en 2019 le mot solidarité domine. Sur notre petit territoire, les partenariats sont une forme de solidarité. Le Département se situe à la croisée des chemins entre l’Etat – la Région et le couple intercommunalités-communes. Il nous faut, les uns et les autres, plus et mieux travailler ensemble, être plus solidaires, pour être plus efficaces.  A l’Etat, je dis : « Faites-nous confiance. Le partenaire que nous sommes ne peut être pressuré indéfiniment. On ne peut exiger du Département de restreindre son budget de fonctionnement, voire le punir par de lourdes pénalités et, en même temps, transférer sur cette même collectivité des dépenses dont elle n’est en rien responsable.  J’entends bien que le gouvernement a fait des promesses. 10 milliards, ce n’est pas rien ! Mais l’Etat doit les assumer, sans en transférer les charges.  Nous ne pourrons accepter d’être davantage étranglés financièrement. Mais il ne s’agit pas là, en réalité, d’un combat financier : c’est le combat pour continuer à préserver des services pour les Lotoises et les Lotois qui en ont besoin. Mais aussi un combat en faveur d’un territoire qui veut se battre pour donner envie à ses enfants d’y vivre et d’y entreprendre. Et cette attention ne date pas de décembre 2018. Elle est une constante chez nous. Ceci exprimé, je me dois également de dire publiquement qu’avec les représentants de l’Etat nous réussissons à faire avancer de beaux projets, dans un esprit partenarial exemplaire. Je pourrais citer le schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public, ou le plan d’attractivité territoriale, ou encore le déploiement du plan numérique. Nous savons, les uns comme les autres, où se trouvent les priorités pour le Lot. » Après avoir remercié le préfet sur son implication personnelle sur tous les dossiers, Serge Rigal s’est félicité des partenariats réussis avec la Région, les intercommunalités, les communes et le monde associatif.

article

Il a conclu sur les investissements à venir : « Il y a un peu plus d’un an nous recevions ici-même le Premier ministre pour la signature de notre grand plan départemental du déploiement de la fibre, au côté de nos partenaires : l’Aveyron et la Lozère. Un an après, tout en poursuivant la montée en très haut débit, Lot numérique tient le cap : nous avons commencé le déploiement de la fibre et vous pourrez constater sur lot.fr qu’il avance. 2019 confirmera cette priorité absolue dans nos investissements. Nous investirons aussi pour nos collèges, et plus encore que l’an passé, soit 6,7 millions d’euros. En opération phare, nous aurons les études d’architecture du futur collège de Bretenoux, second collège neuf que nous construirons, après celui de Luzech.  Nous lancerons aussi le chantier de construction de la demi-pension de Lacapelle-Marival ; une grosse tranche d’isolation par l’extérieur et le changement des menuiseries extérieures à Figeac ; la rénovation et la restructuration du pôle vie scolaire, technologie et sciences à Gourdon ; et le lancement des études pour les demi-pensions de Martel et Vayrac. Nous investirons aussi pour nos collèges, et plus encore que l’an passé, soit 6,7 millions d’euros. En opération phare, nous aurons les études d’architecture du futur collège de Bretenoux, second collège neuf que nous construirons, après celui de Luzech.  Nous lancerons aussi le chantier de construction de la demi-pension de Lacapelle-Marival ; une grosse tranche d’isolation par l’extérieur et le changement des menuiseries extérieures à Figeac ; la rénovation et la restructuration du pôle vie scolaire, technologie et sciences à Gourdon ; et le lancement des études pour les demi-pensions de Martel et Vayrac. Du côté des bâtiments non scolaires. Nous entrerons dans la dernière phase de restructuration du bâtiment de Bessières, à Cahors, pour accueillir l’ADDA et l’ADT. Nous modifierons le hall d’accueil qui deviendra une vitrine du Département grâce à un espace d’exposition, en lien avec la réfection du parvis pris en charge par la ville dans le cadre de la rénovation de la place Bessières.  Je veux citer aussi le projet d’extension des Archives départementales et une réflexion à mener sur un schéma immobilier sur Cahors, afin de répondre aux besoins en matière d’accueil des publics, tout particulièrement dans le domaine de la Solidarité. En 2019 nous inaugurerons le centre technique routier mutualisé de Figeac.  Toujours en matière de bâtiment, dans le cadre du service unifié avec le SDIS, nous devrions achever cette année la construction du centre de secours de Cabrerets. Pour Gramat, les travaux devraient être très avancés d’ici la fin de l’année. Quant au centre de secours de Cahors, dans le respect de mes engagements, le projet est sur les rails : nous retiendrons l’architecte cette année. Pour les routes, je citerai la création du giratoire très attendu sur la D820 à la hauteur de Pradines. Les travaux vont commencer très prochainement. L’appel d’offres pour la déviation de Vayrac sera lancé en milieu d’année. Pour mémoire, ces dernières années, le Département a déjà investi 35 millions d’euros pour améliorer nos infrastructures routières dans le Nord du Lot. En 2019, nous ajouterons une enveloppe pour les enrobés. Nous devrions renouveler cette année 1 million de m2. Quant aux ouvrages d’art, nous mobiliserons cette année encore plus de 2 millions d’euros. » Derniers mots en forme de clin d’oeil à la marque du territoire lancée le 4 décembre dernier : « Bonne année à tous, une année très « Oh My Lot ! »

> Afin de consolider ces partenariats, Serge Rigal va proposer à tous les EPCI du Lot mais également, lorsque les sujets s’y prêteront, à la Chambre de commerce et d’industrie, à la Chambre de métiers, et à la Chambre d’Agriculture de se réunir de façon régulière au sein d’un Conseil des territoires lotois. 

> « En 2018 le Département a soutenu 160 projets de collectivités, dont 134 étaient portés par des communes. La fourchette du financement a varié de 4 000 à 400 000 euros, pour un total de 3 millions d’euros. Ce qui est intéressant à retenir c’est que ces 3 millions d’euros ont généré 30 millions d’euros d’investissement sur le territoire. En faveur des usagers mais aussi au bénéfice des entreprises lotoises qui ont réalisé ces travaux, fourni les matériaux ou les services. Parce que je crois en ce ruissellement au plus près des Lotoises et des Lotois, je proposerai à mes collègues élus, lors du vote du budget, de dégager des financements supplémentaires pour renforcer plus encore nos aides en faveur des collectivités. Personne ne s’en plaindra, j’en suis certain » a annoncé le président. 

> 6,6 millions d’euros supplémentaires décrochés.« En fin d’année dernière, à force de ténacité, une poignée de Départements ruraux, dont le Lot, a réussi à faire entendre sa voix à Paris. Nous avons su convaincre les Départements les plus fortunés à s’inscrire dans une juste péréquation. Sans plus entrer dans les détails sur cette négociation un peu… virile, je peux vous annoncer aujourd’hui que le Lot bénéficiera d’une enveloppe de 6,6 millions d’euros. Nous avons décidé de la consacrer exclusivement à de l’investissement. Je ne vous cache pas que nous avons déjà quelques idées… » a confirmé Serge Rigal.

> Serge Rigal a également évoqué la visite du président de la République le 18 janvier prochain : « Pour ma part, ce 18 janvier, mon attitude restera en phase avec mes convictions : républicaine, partenariale et respectueuse de la démocratie. J’appelle de mes vœux que, vendredi prochain, les Lotoises et les Lotois sauront se montrer dignes de notre démocratie, et que le Lot participera favorablement à un dialogue sincère qui doit impérativement s’ouvrir entre le peuple et le gouvernement. » 

Récemment Publié

»

Albert Meslay « délocalise » ses jeux de mots subtils AVEC Pradines !

L’humoriste sera sur la scène de la salle Daniel Roques ce ...

»

Cahors-Figeac-Biars: 1000 manifestants dans la rue ce mardi

La grève aurait été également suivie notamment dans ...

»

Rocamadour : « Si tu me quittes, je me casse ! » de retour à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche les 22, 23 et 24 mars. La maîtresse ...

»

Déviation de Sauzet : Un grand chantier en 2019

Les travaux commencent ce lundi 25 mars. La dernière phase des ...

»

Cahors : Cinélatino toujours aussi chaud !

Edition 2019 d’enfer. « Pour beaucoup l’Amérique latine est ...

»

Séniergues : Accident mortel sur l’A20

Les faits se sont déroulés ce mardi. Ce mardi, vers 4 h 20, sur ...

»

Beau week-end pour Cahors Lot XIII

Juniors et seniors l’ont emporté. Ce week-end et pour la ...

»

Les chiens truffiers du Lot au top au championnat de France !

Belle performance. Le championnat de France des chiens truffiers a ...

»

Reconnaissance et poursuite des projets pour l’Office de tourisme du Grand Figeac, Vallées du Lot et du Célé

La structure est sur tous les fronts. En début d’année, ...

Menu Medialot