background img

Nouvel article

2222 Views

Coronavirus : Pour la Chambre d’agriculture, il faut « redonner des solutions de valorisation aux producteurs locaux »


article

Le mot d’ordre est simple : « Achetez Lotois ! »

La Chambre d’agriculture du Lot : « La crise sanitaire exceptionnelle que nous traversons bouleverse nos vies. Les enjeux de santé sont notre première préoccupation pour nos proches et en particulier pour les plus fragiles. Les agricultrices et agriculteurs lotois sont au travail chaque jour pour maintenir la production de biens alimentaires. Mais ils sont impactés par le changement brutal dans nos habitudes d’achats alimentaires. D’une part, les restaurants et la plupart des marchés de plein vent ont fermé. D’autre part, les produits de base sont sur-représentés dans nos achats au détriment des produits locaux de qualité. De très nombreuses fermes lotoises sont gravement fragilisées car le fruit de leur travail ne trouve plus de circuit de valorisation. La Chambre d’agriculture est aux côtés des agriculteurs pour trouver des solutions, dans un fonctionnement adapté, via des correspondants en télétravail et via des rubriques spéciales sur le site internet lot.chambre-agriculture.fr

Le 26 mars, le préfet du Lot a réuni les élus du territoire, les représentants de la profession agricole et les acteurs de la distribution alimentaire avec le concours de leurs chambres consulaires.  Sans délai, la Chambre d’agriculture du Lot s’est investie dans les 3 chantiers visant une optimisation de l’approvisionnement local par les producteurs lotois :

– pour la vente directe aux consommateurs, de nombreuses initiatives locales se multiplient, à l’initiative des producteurs et avec le concours des collectivités : livraisons à domicile, drive, paniers,… Il s’agit de les encourager. Il faut aussi rappeler l’offre diversifiée de l’ensemble des magasins de producteurs. Pour la Chambre d’agriculture, il est également essentiel de maintenir le maximum de marchés de plein vent. Pour cela, ayant obtenu une instruction du Premier Ministre, nous avons diffusé auprès des maires du Lot, un guide méthodologique permettant l’organisation de marchés adaptés au respect des consignes sanitaires. Des alternatives sont également possibles pour structurer des lieux de vente ponctuels, nous sommes à la disposition des collectivités pour les conseiller. Sur ces bases, nous invitons les maires à faire ou renouveler une demande de dérogation auprès du préfet. Ces démarches ont pour but de redonner aux producteurs locaux des perspectives commerciales, notamment sur des produits saisonniers menacés de conséquences financières qui pour un certain nombre leur seront fatales : producteurs de fruits, de légumes et horticulteurs. Pour ces derniers, des adaptations réglementaires respectueuses des principes de précaution, sont négociées avec les Pouvoirs Publics afin de pouvoir rétablir un courant commercial sur leur sites de production, sur les jardineries spécialisées et dans le cadre de marchés de plein-vent.

– pour relancer la consommation des produits lotois de qualité, nous saluons l’engagement du Département qui met son savoir-faire en matière de communication au service de l’approvisionnement local. Nous participons à l’élaboration de visuels pour une campagne de communication « Achetez Lotois » multi-canaux, qui sera relayée dans les différents points de vente du département et sur les réseaux sociaux.

– pour optimiser la consommation des produits lotois dans les commerces alimentaires, nous avons entrepris un travail de mise en relation de type « plate-forme » pour les produits lotois. Auprès des grandes surfaces, il s’agit de maximiser la présence des produits lotois de qualité et de saison en amont de Pâques, tels l’asperge, l’agneau, le vin, le Rocamadour, etc… sans être exhaustifs. Auprès de tous les commerces alimentaires, par bassin de vie, nous mettons en relation les producteurs en vente directe qui font remonter leur gamme de produits disponibles via un formulaire de recensement. »

Dans ce contexte à la fois délicat et instable, la Chambre d’Agriculture du Lot est au travail pour trouver des solutions opérationnelles aux agriculteurs et renforcer les liens avec les consommateurs lotois, autour des produits de nos terroirs. »

Récemment Publié

»

Cahors-Figeac : Le site de l’Institut de Formation aux Métiers de la Santé est en ligne

La journée portes ouvertes du 6 mars se prépare. Renseignements ...

»

Anefa-Lot : Ose l’Agriculture du 27 février au 7 mars 2021

Une 1ère vidéo sera à découvrir ce lundi. L’Anefa est une ...

»

Lauzès : Le pensionnaire de la MARPA retrouvé sain et sauf

Fin des recherches. Le pensionnaire de la MARPA de Lauzès, qui ...

»

Cahors : CGT, FSU, et Solidaires appellent à faire grève pour le droit des femmes

Manifestation annoncée le 8 mars. « Le féminisme, ce n’est ...

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 25 février

Le point ce jeudi. Ce 25 février, les indicateurs de l’épidémie ...

»

Cahors – Coronavirus : Le dépistage massif a commencé

Il se poursuit ce vendredi et ce samedi sur 6 sites. Des personnes ...

»

Cahors : La ministre du logement salue le projet urbain de la Ville 

Emmanuelle Wargon a également visité le groupement de gendarmerie ...

»

Disparition inquiétante à Lauzès : La gendarmerie du Lot lance un appel à témoins

Un pensionnaire de la MARPA n’a plus donné de nouvelles depuis ce ...

»

Cahors : Malade, le bouleau du giratoire Jean Baron va être abattu

Il sera remplacé d’ici fin mars par un érable du père ...