background img

Nouvel article

2538 Views

Coronavirus : Plus de 300 visières de protection offertes, un très bel élan de solidarité figeacoise


Et ce n’est pas fini.

C’est l’histoire de deux copains, Franck Minier et Xavier Mazet, qui suite à l’arrêt provisoire de leur activité professionnelle mi-mars, décident, plutôt que d’attendre la fin du confinement, de se rendre utiles en fabriquant des visières pour protéger ceux qui continuent à être exposés. Mais pour cela ils ont notamment besoin d’imprimantes 3D. Ils débutent donc avec le matériel dont ils disposent eux-mêmes et récupèrent des dons d’élastiques, de feuilles A4 transparentes plastifiées… Toujours bénévolement ils se mettent à livrer des soignants dans le Lot, le Cantal et l’Aveyron. Avec l’aide de la société Geodesi qui met à leur disposition son imprimante 3D, ils augmentent tout doucement leur production. A ce jour, ce sont plus de 300 visières qui ont été distribuées : au service COVID-19 du Centre hospitalier de Cahors, aux médecins, infirmières, EHPAD et taxis ambulance de Capdenac-Gare, aux infirmiers et à l’EHPAD de Lacapelle-Marival, au Centre hospitalier, à la Clinique Font Redonde, à l’APEAI et au Groupe médical de Figeac, aux infirmières de Felzins, au regroupement des soignants de Boisse Penchot, à l’Hôpital de Decazeville, au personnel du supermarché Aldi à Maurs. Par ailleurs, une infirmière de Montauban dont «l’appel au secours » a été relayé sur les réseaux sociaux et qui a gracieusement offert 400 feuilles plastifiées va recevoir prochainement un colis qui devrait lui redonner sourire et sérénité.

De deux au départ, l’équipe est dorénavant constituée par une quinzaine de bénévoles épaulés par un réseau de « makers » (des particuliers qui participent au processus de fabrication). Même Jade (10 ans) et Maxime (14 ans), les enfants de Xavier, ont désiré s’impliquer dans l’aventure. Plusieurs mairies du Grand Figeac et l’Intermarché de Capdenac-Gare ont fourni gracieusement des matières premières. L’entreprise W6 Design a aussi contribué à la réalisation de 150 visières qui sont allées approvisionner le Centre hospitalier d’Aurillac, la pharmacie et les vétérinaires de Maurs ainsi que les professionnels de santé de Bagnac sur Célé. Les demandes ne cessent d’affluer et ce sont près de 600 visières qui sont encore attendues dont 350 destinées à équiper la gendarmerie du Lot et 150 l’Institut Camille Miret. Afin de pouvoir répondre au mieux à toutes ces sollicitations, une requête avait été exprimée auprès du Grand Figeac il y a plus d’une semaine pour utiliser les quatre imprimantes 3D « dormantes » au sein du Fab’Lab toujours inactif de l’IUT figeacois. Requête désormais accordée. 

> Si vous souhaitez appuyer ce groupe dans leur démarche entièrement bénévole, une cagnotte leetchi a été ouverte pour les aider à financer l’achat du matériel nécessaire à la confection des visières ainsi que pour couvrir leurs frais de livraison : https://www.leetchi.com/c/visieres-covid-19   

> Et si vous avez envie d’apporter votre soutien ou si vous avez en tant que professionnels exposés un besoin d’équipement, vous pouvez contacter le 06 80 57 18 97 (ne pas laisser de message vocal).  

Photo @Xavier Mazet

article

Récemment Publié

»

Pradines : Opération de police d’envergure aux Escales

Des contrôles ont eu lieu ce mercredi. Ce mercredi 23 septembre ...

»

Cahors : L’épicerie sociale et solidaire de Sainte-Valérie plus que jamais au soutien

La structure s’adapte aux conséquences de la crise ...

»

Sauzet : 178 grammes d’herbe de cannabis saisis

Les gendarmes du Lot poursuivent la lutte engagée contre les ...

»

Cazals (RD 45) : Un arbre tombe sur la route

Une déviation a été mise en place. Suite à un fort coup de vent ...

»

Covid-19 : 10 résidents et 2 salariés positifs à l’EHPAD de Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie

Un seul résident présente des symptômes. La préfecture du Lot ...

»

Cahors Rugby : Le match face à Gaillac reporté

Il devait avoir lieu ce samedi soir. Cahors Rugby communique : ...

»

Les pompiers du Lot : Manoeuvre du GRIMP à la centrale hydroélectrique de Cajarc

Deux scénarios ont été répétés. Pour faire face aux risques ...

»

Figeac : Journée Innov’Action « Peux-t-on se passer du glyphosate ? » au lycée La Vinadie

80 personnes se sont retrouvées le mardi 22 septembre. La Chambre ...

»

C’est la rentrée pour Cahors Natation

Les tests de sélection pour l’entrée en formation BNSSA ...