background img

Nouvel article

4647 Views

Coronavirus : L’UMIH du Lot dénonce le comportement des assurances !


Réaction de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Lot.

Par la voix de son président, Lionel Marsaud, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Lot (UMIH) « dénonce le comportement des assurances » en cette période de crise sanitaire : « La Fédération Française de l’Assurance, a indiqué que les assureurs prenaient « l’engagement de conserver en garantie les contrats des entreprises en difficulté en cas de retard de paiement suite à la pandémie ». Mais qu’en est-il pour nous, cafetiers, hôteliers et restaurateurs du Lot quant à la prise en charge des pertes d’exploitations ??? Une « mesurette » selon nous !  Les assureurs sont aux abonnés absents ! Nous, professionnels lotois, hautement investis dans le développement de notre cher département, ne comprenons pas que la perte d’exploitation ne soit pas prise en charge. Comme a pu le confirmer il y a quelques jours la Fédération Française de l’Assurance la quasi-totalité des contrats exclut l’événement d’épidémie. En effet, en fonction de sa durée et de son ampleur, une épidémie peut affecter tous les secteurs et avoir un impact sur l’activité économique globale, rendant ainsi ses conséquences économiques inassurables. Nous sommes abasourdis face à cette réponse. Tous les acteurs économiques essayent d’apporter des solutions, pas les assureurs. Les assureurs doivent être en appui des assurés et nous appelons les pouvoirs publics à arbitrer au plus vite. Cette situation est inacceptable, l’inertie des assureurs inqualifiable en l’état. Nous avons bien entendu le soutien de notre préfet et de nos deux députés. Nous saluons l’intervention de Madame Huguette Tiegna appelant à la solidarité des compagnies d’assurances envers les professionnels en difficulté. Nous saluons également l’implication de tous les acteurs locaux qui restent à notre écoute. Monsieur Thomas Chardard, président de la CCI du Lot, et Monsieur Serge Crabié, président de la Chambre des métiers, qui restent proches de toutes les petites entreprises lotoises. Un grand merci au président du Département, Monsieur Serge Rigal, qui a bien pris en compte l’importance du tourisme sur le territoire. Mais que va-t-il se passer à moyen terme? Demain serons-nous en capacité de réouverture ? Quelles seront les actions de promotions touristiques pour notre département ? Nous, cafetiers, hôteliers et restaurateurs Lotois souhaitons des réponses et actions rapides afin de sauver ce patrimoine gastronomique si cher aux yeux de chacun ! »   

Photo archives

Récemment Publié

»

Elections départementales 2021 : André Mellinger et Marie-France Colomb, candidats sur le canton de Figeac 1

Leurs remplaçants sont Benoit Normand, maire de Béduer, et Maïté ...

»

Cahors : Le restaurant Le Marché se prépare à la réouverture le 19 mai

L’établissement proposera un service en terrasse et toujours la ...

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 5 mai

Les chiffres de ce mercredi. Dans le Lot, les chiffres de ...

»

Elections départementales 2021 : 52 candidatures déposées en préfecture

Les cantons de Lacapelle-Marival et de Martel ne disposent que ...

»

Saint-Céré – Cahors : L’opération « Bac Noir » se poursuit

Des déambulations ont notamment eu lieu ces 4 et 5 mai. Depuis le ...

»

Vignoble de Cahors : Des sommeliers de tables d’exception en immersion

Ils sont venus goûter les nectars sur place. Du au 5 mai, 24 ...

»

Loi sapeurs-pompiers : Huguette Tiegna, députée du Lot, nommée responsable de texte

Il est le fruit d’un travail commun. C’est officiel, Huguette ...

»

Le conseil départemental des sages-femmes du Lot soutient les sages-femmes en grève

Mouvement national ce 5 mai. A l’occasion de la journée ...

»

Elections départementales 2021 : Guillaume Baldy et Anne Laporterie lancent leur campagne sur le canton de Figeac 2

Leurs remplaçants sont Lambert Bru, maire de Bagnac-sur-Célé, et ...