background img

Nouvel article

4338 Views

Coronavirus : L’UMIH du Lot dénonce le comportement des assurances !


Réaction de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Lot.

Par la voix de son président, Lionel Marsaud, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Lot (UMIH) « dénonce le comportement des assurances » en cette période de crise sanitaire : « La Fédération Française de l’Assurance, a indiqué que les assureurs prenaient « l’engagement de conserver en garantie les contrats des entreprises en difficulté en cas de retard de paiement suite à la pandémie ». Mais qu’en est-il pour nous, cafetiers, hôteliers et restaurateurs du Lot quant à la prise en charge des pertes d’exploitations ??? Une « mesurette » selon nous !  Les assureurs sont aux abonnés absents ! Nous, professionnels lotois, hautement investis dans le développement de notre cher département, ne comprenons pas que la perte d’exploitation ne soit pas prise en charge. Comme a pu le confirmer il y a quelques jours la Fédération Française de l’Assurance la quasi-totalité des contrats exclut l’événement d’épidémie. En effet, en fonction de sa durée et de son ampleur, une épidémie peut affecter tous les secteurs et avoir un impact sur l’activité économique globale, rendant ainsi ses conséquences économiques inassurables. Nous sommes abasourdis face à cette réponse. Tous les acteurs économiques essayent d’apporter des solutions, pas les assureurs. Les assureurs doivent être en appui des assurés et nous appelons les pouvoirs publics à arbitrer au plus vite. Cette situation est inacceptable, l’inertie des assureurs inqualifiable en l’état. Nous avons bien entendu le soutien de notre préfet et de nos deux députés. Nous saluons l’intervention de Madame Huguette Tiegna appelant à la solidarité des compagnies d’assurances envers les professionnels en difficulté. Nous saluons également l’implication de tous les acteurs locaux qui restent à notre écoute. Monsieur Thomas Chardard, président de la CCI du Lot, et Monsieur Serge Crabié, président de la Chambre des métiers, qui restent proches de toutes les petites entreprises lotoises. Un grand merci au président du Département, Monsieur Serge Rigal, qui a bien pris en compte l’importance du tourisme sur le territoire. Mais que va-t-il se passer à moyen terme? Demain serons-nous en capacité de réouverture ? Quelles seront les actions de promotions touristiques pour notre département ? Nous, cafetiers, hôteliers et restaurateurs Lotois souhaitons des réponses et actions rapides afin de sauver ce patrimoine gastronomique si cher aux yeux de chacun ! »   

Photo archives

Récemment Publié

»

Cahors Cyclisme en assemblée générale

Elle s’est déroulée au Mas de Saboth. Ce samedi 19 septembre ...

»

Espère-Mercuès : Bonne reprise pour les pongistes

Tour d’horizon des catégories. Le club de tennis de table de ...

»

Rugby : Souillac l’emporte à Gramat

Belle opération. Les Sangliers l’ont emporté sur le terrain de ...

»

Rugby : Coup double pour le GSF à Saint-Cernin

Les deux équipes ont gagné sur le plateau. Les Rouge et Noir ont ...

»

La formation des jeunes badistes a repris

Elle s’est déroulée au Montat. Ce samedi 19 septembre, 19 ...

»

Rugby : Le COC en grande forme

Les Castelnaudais ont gagné face à L’Union avec le bonus ...

»

Football : Le FCBB se qualifie pour le 4ème tour de la coupe de France

Victoire avec la manière. Opposés à l’équipe de la ...

»

Cahors Rugby ramène le bonus défensif de Gruissan

Les Ciel et Blanc n’ont rien lâché. Après la cruelle défaite ...

»

Labastide-Marnhac : Belle affluence au château

Succès pour les journées du patrimoine. Tout au long de la ...