background img

Nouvel article

3032 Views

Coronavirus : Des producteurs montrent l’exemple


Deux entreprises du canton de Castelnau-Montratier se sont unies pour faire front.

Suite à l’annonce des restrictions pour lutter contre le Coronavirus, des producteurs locaux se retrouvent bien démunis face à cette situation qui perturbe leur activité. Deux entreprises du canton de Castelnau-Montratier se sont unies pour faire front.

> Lait Frères à Castelnau-Montratier

Ludovic Bonnet explique la situation de Lait Frères : « Nous livrons des écoles, des collectivités. Suite à l’annonce de la fermeture de ces structures à partir du lundi 16 mars la quasi totalité des commandes a été annulée. Mais nous avions toute la production qui devait être livrée dans nos frigos. Aussi nous avons partagé sur les réseaux sociaux que le point de vente à la ferme était ouvert exceptionnellement, vendredi 13 mars à partir de 17 h 30 ». Les frères Bonnet l’avouent ils ne s’attendaient pas à un tel rush. La mobilisation a été très forte et les gens ont permis que leur stock ne soit pas perdu. J’ai été impressionné et touché par rapport à la solidarité qui s’est instaurée. En plus, les Douceurs de Lili ont pris une autre part de notre production pour le vendre dans leur magasin à Montcuq ». Maintenant pour assurer la continuité de l’activité cela sera certainement un peu plus compliqué. Aussi afin de rebondir assez vite, d’être réactif et pour palier au manque à gagner les frères Bonnet ont décidé de maintenir le point de vente à la ferme tous les mercredis de 17 h 30 à 19 h. Ils proposent un éventail élargi de leurs produits laitiers: beurre, lait, yaourt, yaourt brassé à la confiture, crème fraiche, crème dessert.

article

> Les Douceurs de Lili

Soucieuse de toujours mettre les producteurs locaux en avant, de montrer leur importance sur le territoire, la famille Lavoriero a fait écho à l’appel des frères Bonnet. Dans leur boutique installée à Montcuq, ils ont décidé de vendre les produits Lait Frères. Élisabeth est optimiste quant à cette décision et souhaite la développer : « Le but de cette opération avait un double objectif : faire en sorte que la production ne soit pas perdue et montrer que les producteurs savent se serrer les coudes ». De son côté dans une vidéo elle exprimait, face à la ruée des personnes dans les grandes surfaces, qu’il était essentiel de ne pas céder à la panique. « Nous avons beaucoup de producteurs locaux sur notre territoire. Bientôt les marchés risquent d’être interdits. Donc nous proposons à ces derniers notre boutique comme point de vente. Les producteurs peuvent faire un dépôt. Notre but n’est pas de faire de profit mais de pouvoir proposer à une clientèle les produits au même prix que chez le producteur. C’est aussi une manière de faire parler d’eux et d’étendre ainsi le réseau. Inversons la tendance afin que les producteurs locaux continuent leur activité et que les clients aient un approvisionnement pérenne » explique-t-elle.

Renseignements et contact : 06 47 17 62 00.

Photo @M-F. P.

Récemment Publié

»

Cahors : Mique, aligot saucisse… à emporter « Au P’tit Bouchon » cette semaine

Le régal se poursuit. Des plats comme on les aime à emporter (ou ...

»

Le « Lot Amplifié » évolue avec un accompagnement à la carte

Le plan départemental de soutien aux musiques actuelles est lancé ...

»

Le BTP se conjugue aussi au féminin !

Matinée d’échanges avec des femmes demandeuses d’emploi. La ...

»

Régionales 2021 : Aurélien Pradié, tête de liste LR en Occitanie, annonce la couleur

Entretien avec le numéro 3 du parti et député du Lot. « Je ...

»

Le PS 46 « est historiquement inscrit dans le combat des femmes »

Communiqué ce 8 mars. A l’occasion de la journée internationale ...

»

Cahors Gymnastique espère de meilleurs lendemains

L’AG aura lieu le 27 mars. En septembre 2020 timidement, sans ...

»

Labastide-Marnhac : La pétanque en ordre de « match »

Carreau malgré tout ! A l’instar de nombreux autres sports, ...

»

Cahors – Coronavirus : 100 personnes vaccinées ce dimanche à l’espace Clément Marot

La campagne s’intensifie. Ce 7 mars, Julie Senger, déléguée ...

»

Gourdon : Aurélien Pradié prend la défense de la cité scolaire

Le député du Lot a écrit au DASEN. Le député du Lot, Aurélien ...