Nouvel article

1469 Views

Cieurac – Municipales 2020 : Philippe Miquel à la tête de « Cieurac Autrement »


Le candidat présente sa liste.

Entretien avec Philippe Miquel, candidat aux élections municipales à Cieurac.

article

> Medialot : vous présentez une liste aux prochaines élections municipales, quelle a été votre motivation et pourquoi l’avoir intitulée « Cieurac Autrement » ?

Philippe Miquel : plusieurs personnes ont constaté un mécontentement grandissant des habitants de Cieurac par rapport à la gestion du conseil municipal. Aucune réunion publique n’a été faite pour informer les citoyens de notre village, notamment sur les grands dossiers qui concernaient la vie et l’avenir de la population, tel que l’agrandissement de la salle des fêtes, l’adhésion au Grand Cahors et dernièrement la mise en place du PLUI.  Notre volonté est un engagement de tous les candidats à travailler pour un véritable fonctionnement dynamique, une liste citoyenne, démocratique, et écologique.

> M. : quels sont vos projets, si vous êtes élus ?

P.M. : le programme qui sera présenté aux électeurs a été élaboré via un travail collectif, puis enrichi par nos rencontres avec la population aux réunions publiques, puis par retour d’un questionnaire distribué à tous les habitants. Plusieurs axes nous semblent prioritaires :

– Développer le bien vivre ensemble dans notre village, en réhabilitant le centre-bourg , en créant des espaces de rencontre pour les jeunes, les anciens, les familles et les associations, afin d’avoir une dynamique sociale intergénérationnelle.

– Nous serons à l’écoute des attentes et des besoins des associations, des représentants de l’école, en apportant notre contribution financière, matérielle ou humaine en fonction des projets allant dans le sens du lien social.

Nous souhaitons un village respectueux de son environnement, Nous sensibiliserons les citoyens à l’écologie par des actions de communication. Nous mènerons une bataille quotidienne pour respecter notre patrimoine, ainsi que la nature qui nous entoure.

> M. : quelle sera votre position par rapport au Grand Cahors ?

P.M. : nous savons que dans les prochaines années, une nouvelle organisation du territoire va être en débat, notamment la création de  fusion des communes pour simplement faire des économies financières et humaines. Nous savons aussi que la démocratie locale que nous souhaitons active sera mise à mal.  Face à ces enjeux importants, les élus de « Cieurac Autrement » seront omniprésents pour défendre l’intérêt de la population et l’avenir de notre village. Sans négliger notre  participation à travailler en cohérence avec la Communauté d’agglomération et les communes proches. Pour ce qui nous concerne, ces enjeux, ne seront pas débattus en catimini, nous les soumettrons à consultation par des réunions publiques.

> M. : votre liste est elle complète ?

P.M. : oui, nous sommes neuf hommes et huit femmes, toutes les générations sont représentées, certain(es) sont de la commune, d’autres de nouveaux arrivants, mais tous s’engagent  à travailler, à un véritable changement dans le développement et la gestion de notre commune.

> M. : un message pour les électrices et électeurs ?

P.M. : la liste « Cieurac Autrement » invite tous les habitants à participer à notre  réunion publique qui présentera la liste et son programme le vendredi 6 mars, à 18 h 30 salle des fêtes à Cieurac.

> La liste : Philippe Boucher, 64 ans, cadre commercial retraité ; Mélissa Dayde, 31 ans, assistante maternelle ; Christine Cubaynes, 66 ans, professeur retraitée ; Jean-Claude Mombru, 50 ans, chef d’équipe réseau électrique ; Maryline Balland, 61 ans, sans emploi ; Caroline Salvat, 42 ans, restauratrice du patrimoine sculpté ; Jean-Pierre Chabaud, 51 ans, éducateur spécialisé ; Bernard Desoutter, 66 ans, ingénieur divisionnaire retraité ; Philippe Miquel, 64 ans, retraité EDF ; Claudine Domene Provansal, 69 ans, cadre hospitalière retraitée ; Sylvie Sella Penalva, 54 ans, décoratrice ; Anne Astruc, 59 ans, aide soignante ; Franck Cesarini, 44 ans, facteur d’instruments ; Benoit Cubaynes, 42 ans, agent territorial ; Bruno Sella, 54 ans, sophrologue, gendarme retraité

 

Récemment Publié

»

Sibelle orpheline de la transhumance

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Pompiers du Lot : Un cadre de santé en renfort au Centre de Traitement et de l’Alerte

Mesure prise en cette période de crise sanitaire. Depuis le 16 ...

»

Coronavirus : Solidarité entre producteurs agricoles et grandes et moyennes surfaces du Lot

Le préfet a fait le lien. A la suite des annonces successives des ...

»

La gendarmerie du Lot met en place l’Opération Tranquillité Entreprises-Commerces

Elle permettra de surveiller les locaux commerciaux. La crise ...

»

Coronavirus :  Cagnotte solidaire en ligne pour le personnel de l’hôpital de Cahors

La « Bodeguita Don Calvo » est à l’origine du ...

»

Pradines – Coronavirus : Appel à couturières bénévoles

Une habitante souhaite fabriquer des masques en tissu et les mettre ...

»

Coronavirus : Initiatives locales de producteurs et de commerçants du Quercy Blanc

Ils s’adaptent. Face à la crise sanitaire, à ...

»

Coronavirus : Le Grand Figeac lance l’application « Mon voisin solidaire »

Le fonctionnement est très simple. Bien qu’elle soit très ...

»

Coronavirus : L’hôpital de Cahors tord le cou à une « fake news »

Mise au point de la structure. La direction du centre hospitalier de ...

Menu Medialot