background img

Nouvel article

1418 Views

Cauvaldor veut promouvoir la truffe comme un marqueur du territoire


La communication est lancée.

« Puissance et délicatesse ». Un slogan et une empreinte stylisée de noir qui renvoie à la trace de l’homme sur le territoire et aux nervures de la truffe. Ce 13 février, à Saint-Céré, pour le dernier marché aux truffes de la saison, l’association des trufficulteurs de la région de Martel a mis en avant la truffe du Quercy des Causses et Vallée de la Dordogne. Pour le coup d’envoi de cette campagne de communication dont l’ambition est de dépasser les frontières, les élus communautaires étaient bien sûr au rendez-vous comme le maire de la commune Dominique Bizat, et les parlementaires : Huguette Tiegna, députée du Lot, et Angèle Préville, sénatrice.

Cauvaldor est en appui comme l’explique Raphaël Daubet, le président : « Cauvaldor a décidé d’apporter son soutien à la filière. Nous avons réuni les acteurs et défini 3 axes :

– produire et bien produire en renforçant la filière

– faire de la truffe un outil d’attractivité du territoire de Cauvaldor

– fédérer les acteurs

Un comité de pilotage réunissant l’association des Trufficulteurs de la région de Martel,  la Fédération départementale des trufficulteurs du Quercy, l’Office de tourisme, et les élus. La truffe du Quercy des Causses et Vallée de la Dordogne est la première salve marketing. Nous souhaitons aller plus loin : communiquer auprès des touristes, remettre en avant les marchés l’hiver, démocratiser le produit, et développer la formation. »

La Communauté de communes a ainsi aidé l’association des trufficulteurs à  hauteur de 19 000 euros. Le Diamant Noir va briller de mille feux à Cauvaldor.

> « C’est une super initiative. La truffe, c’est des producteurs et des consommateurs. Il faut qu’ils se rencontrent. C’est essentiel de travailler sur la communication autour d’une image identitaire. Il y a une véritable synergie entre l’association et Cauvaldor. Ce lancement est une 1ère pierre à l’édifice » s’est félicité Nicolas Gardère, le président de l’association des trufficulteurs de la région de Martel, aux côtés d’Alain Ambialet, président de la Fédération Française de Trufficulture et président du syndicat des trufficulteurs de Lalbenque.

Récemment Publié

»

15 petits taekwondoïstes lotois à la rencontre d’une championne du monde

Les jeunes ont participé à un stage avec Yasmina Aziez. Le ...

»

Hôpital de Gourdon : Le soutien d’Edith Lagarde et de Frédéric Gineste

Les conseillers départementaux en appellent au ministre.  Edith ...

»

Sibelle, le rendez-vous manqué avec le député et les moutons d’Ouessant 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : « Pablo, y’a encore du boulot !», performance artistique pour l’Ukraine et tous les migrants ce samedi 

Rendez-vous ce 28 mai, à partir de 9 h, sur le parvis de la ...

»

Budget participatif à Lalbenque : Derniers jours pour voter !

Clap de fin ce 28 mai.  Dix projets imaginés par les ...

»

Rocamadour : « Le mariage nuit gravement à la santé » toujours à l’affiche à Côté Rocher 

Comédie à (re)découvrir les 27, 28 et 29 mai. Sophie est ...

»

Yma, Clara, et Camille sur les traces du Petit Prince 

Elles ont décollé de l’aérodrome de Cahors-Lalbenque pour ...

»

Saint-Céré : Bal’Ograph Tropical Sound ce samedi au Théâtre de l’Usine

Coup d’envoi à 20 h 30.  Venez retrouver Fanny Aguado et son ...

»

Espaces naturels sensibles du Lot : Découvrir et reconnaitre les oiseaux

Deux rendez-vous sont au programme.  Les prochaines animations ...

Menu Medialot