background img

Nouvel article

990 Views

Cauvaldor : Santé, subventions exceptionnelles et rénovation énergétique à l’ordre du jour


Riche programme au conseil communautaire.

Le conseil communautaire de Cauvaldor a eu lieu le 14 décembre à Frayssinhes. 70 délibérations étaient au programme.

Retour sur les principales délibérations :

> Un contrat local de santé (CLS)

La collectivité, compétente depuis sa création en matière de santé, souhaite s’engager dans la définition d’une vraie politique de santé à l’échelle du territoire. Dans la continuité des défis à relever, tels que la mise en place d’un Projet alimentaire de territoire, ou d’un Plan climat, la question de l’inégalité d’accès aux soins devient une priorité. L’engagement dans un Contrat local de santé permettra de définir les stratégies et les objectifs en matière d’accès aux soins. Le projet sera financé à 50% par l’Agence Régionale de Santé et 50% par Cauvaldor.

> Soutenir les manifestations culturelles du territoire : attribution de subventions exceptionnelles

La manifestation automobile organisée par l’Ecurie des 1000 tours a un impact positif sur l’économie. Pour accompagner les organisateurs qui subissent la crise, les élus attribueront une subvention exceptionnelle pour l’organisation de l’édition 2020. Il en est de même pour l’association Ecaussysteme. Le rayonnement du festival organisé chaque année à Gignac et les fortes retombées économiques sont en effet un atout pour le territoire.

article

> Faire redécouvrir l’eau de Miers : Cauvaldor accompagne l’entreprise Alvina qui relève le défi

L’eau de Miers a des vertus reconnues pour la santé. Elle permet d’éliminer les toxines et de lutter contre les troubles de l’estomac. Son exploitation en tant qu’eau minérale est de nouveau autorisée depuis peu. La société Alvina va exploiter et mettre en bouteille l’eau de la source située à Alvignac. L’entreprise souhaite aussi proposer des cures de 21 jours, avec livraison à domicile. La société espère vendre plus de 4 millions de bouteilles par an et embaucher 8 personnes d’ici 2024. Les élus ont décidé d’attribuer une subvention de 29 000 euros, dans le cadre de l’immobilier d’entreprise, pour la construction de ce projet ambitieux.

> Mise en place d’un guichet unique sur la rénovation énergétique (GURE)

5 ans après la création de l’accord de Paris sur le climat : les objectifs en matière de réchauffement climatique ne sont clairement pas atteints. L’idée de la création du GURE est d’aller plus vite et plus fort en terme de baisse de consommation de l’énergie. La simplification des accès aux aides encouragera forcement les habitants à faire des travaux de rénovation énergétique. Aujourd’hui, les démarches sont un parcours du combattant. D’ici le mois de janvier 2021, un numéro unique sera mis en place par Cauvaldor pour les usagers et des permanences seront assurées dans les structures Cauvaldor services du territoire.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Puy-l’Evêque : Un sanglier renverse une personne âgée place Savournin

L’animal a dû être neutralisé. Ce samedi 16 janvier était ...

»

Cahors-Pradines : Graines d’Etoiles Lot se projette

Deux concerts sont programmés. Le traditionnel concert de fête de ...

»

Railcoop s’envole mais son site s’est crashé

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Mercuès-Espère : Un sanglier sème la panique sur la D811

La police est intervenue. Ce samedi 16 janvier, aux alentours de ...

»

Le Lot à la télé, c’est ce samedi soir sur France 5

Coup de projecteur dans « Echappées Belles » à 20 h 50. Ce ...

»

Château de Mercuès – Château de Haute-Serre : Le festival Toques N’Truffes à emporter !

L’édition 2021 passe en Click & Collect. Contraints par ...

»

Lot – Coronavirus : Les centres de vaccination se déploient

La campagne de vaccination s’accélère.  La campagne de ...

»

Grand Cahors : Fermetures anticipées d’équipements liées au couvre-feu

Divonéo, médiathèque, centres sociaux… sont notamment ...

»

Sibelle court après le « temps long »

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...