background img

Nouvel article

1290 Views

Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie : Le centre de santé, « un axe essentiel et prioritaire »


Dominique Marin, le maire, fait le point. 

Pour la deuxième année depuis son élection, Dominique Marin, maire de Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie, est privé de la traditionnelle cérémonie des voeux. Moment important qui permet d’informer les administrés de tout ce qui se passe sur la commune. Malgré tout, l’édile évoque les dossiers municipaux : 

> Extension du cimetière

Les travaux d’extension du cimetière se finiront en février 2022.  Commencés sous l’ancienne municipalité, les travaux furent arrêtés en juillet 2019 suite à un désaccord et une budgétisation faisant monter le prix de 100 000 euros. Après de nombreuses négociations un juste milieu a été trouvé permettant d’avoir au final 152 emplacements (tombes doubles, simples et urnes) au lieu de 187 initialement prévus. 

> Santé en Quercy-Blanc

Depuis longtemps le dossier santé, très important pour la commune, est un enjeu crucial au vu de la désertification médicale. C’est la Communauté des communes du Quercy-Blanc qui a cette compétence mais la municipalité travaille en partenariat et suit de près les dossiers. L’ancienne maison de retraite devrait accueillir les bureaux des médecins et d’autres professions médicales (kiné, infirmiers, podologue, psychologue, orthophoniste…). Le projet est ambitieux et avant que le budget soit validé et les travaux commencés des solutions provisoires sont envisagées. La municipalité propose de prendre à sa charge des travaux dans une aile du bâtiment afin d’y accueillir deux bureaux provisoires (salle d’attente, de consultation, secrétariat administratif…), le temps de faire les travaux dans les bâtiments annexes. Au mois de mai-juin une jeune médecin devrait prendre ses fonctions. Elle est très attendue.

> Et aussi : 

– L’appel d’offre pour les travaux au stade de Moussur est lancé. Les commissions pour la validation doivent se réunir. Le projet se monte à environ 850 000 euros (subventions de la DETR – 207 000 euros + 30 000 euros – ,  de la Région à hauteur de 100 000 euros et du Département pour 122 000 euros).

– Les travaux de la zone multi-associative en lieu et place de l’ancien bâtiment de Spar devraient débuter en 2023. Le projet se chiffre à 827 000 euros(incluant l’achat du local). Les financements de la DETR s’élèvent à 323 000 euros. Les financements de la Région et du Département ne sont pas encore connus.

– Triptyque du chemin de Clary. L’aménagement de plusieurs lots au chemin de Clary concerne trois grands projets. Une parcelle est destinée à Lot Habitat pour construire 3 à 4 logements sociaux. Une parcelle de 6 000 m² est prévue pour intégrer une co-location senior en partenariat avec la Société Âge et Vie. Ce sont des domiciles partagés pour personnes dépendantes. Le projet comprendra deux bâtiments dotés de 8 chambres. Des auxiliaires de vie seront présentes 24h/24. Et le 3ème projet se partage en 4 petits lots pour des habitations individuelles. Le problème inhérent à ce sujet concerne d’une part le PLU et d’autre part c’est une zone archéologique. Dominique Marin est plutôt confiant car la validation prochainement du PLUi devrait enlever ce problème et la DRAC a été contactée afin de réaliser études préliminaires sur la zone en question. Dans tous les cas ces différents travaux ne débuteront pas avant 2023.

– Redynamiser les marchés. C’était une volonté de la nouvelle municipalité et le marché dominical a repris du souffle. Les stands aujourd’hui sont assez diversifiés autant en alimentaire qu’en propositions artisanales. L’association Sacar des voitures anciennes de Sainte-Alauzie a amené également du dynamisme chaque deuxième dimanche du mois Les floralies qui étaient en sommeil depuis des années ont connu un beau succès. Le marché de Noël a aussi été très suivi. Les idées pour les mois à venir ne manquent pas : cirque, culture, brocante. 

– Pour que la fête soit plus folle au 14 juillet. Lors de l’apéritif de la fête de la Saint-Martin, le 14 novembre, les sapeurs-pompiers, le comité des fêtes et la municipalité se sont engagés à faire du 14 juillet, une date incontournable pour les Castelnaudais et Saint-Alauziens. 

– Budget participatif. Pour 2022,  la municipalité souhaite mettre en place un budget participatif. Le principe : une enveloppe financière est votée, ensuite l’ensemble des concitoyens et associations fait des propositions de projets. Un choix est fait pour en sélectionner 10. Un avis est lancé à la population pour alors en choisir  3. « Par cette action nous souhaitons susciter la créativité de tous, les impliquer dans des projets, les sensibiliser sur toutes les démarches à accomplir et suivre enfin leurs réalisations » précise Dominique Marin. 

Récemment Publié

»

Badminton : Zem’bad Le Montat ne connaît pas la crise !

Le club compte 48 licenciés cette saison.  Malgré le contexte ...

»

Montcuq : Délia, un air d’Italie, soutenu par l’ADIE

Adrien Laplanche, gérant de l’épicerie, a été aidé par ...

»

Figeac : Retour de l’offre déjeuner à la Dînée du Viguier

Les gourmands sont prévenus.  L’Hôtel Mercure Figeac Viguier ...

»

Verglas : Prudence encore ce matin sur les routes du Lot

Les agents du Département en charge des routes sont à pied ...

»

Paysans Bio du Quercy au MIN : Pour Carole Delga, « le développement des circuits de proximité est un maillon essentiel pour assurer notre souveraineté alimentaire » 

La présidente de la Région a participé à l’inauguration du ...

»

Coups « doubles » pour Pradines Badminton 

Dimanche de compétition pour les badistes.  Les jours se suivent ...

»

Veau à la broche des Artisans du Goût Lotois : Remise d’un chèque de 1000 euros à l’amicale des pompiers de Saint-Céré 

Joli geste ! Lundi 10 janvier 2022 au centre de secours des ...

»

Rocamadour : 1 500 000 vues pour « SOLIDE comme le ROC » 

Enorme coup de projecteur !  On le sait, internet et les réseaux ...

»

Réforme des outils de gestion des risques climatiques : Aurélien Pradié appelle les agriculteurs et les viticulteurs à être vigilants

Le député du Lot revient sur les dossiers de la profession.  Les ...