background img

Nouvel article

2703 Views

Castelnau-Montratier: « Local’ement bon », un projet qui veut mettre le tout local à portée de mains


Un questionnaire est en ligne.

Un nouveau magasin devrait voir le jour en cette fin d’année 2021 avec l’idée de proposer à une large clientèle des produits locaux mais pas seulement.

« Après avoir passé tous mes étés depuis ma plus tendre enfance à Castelnau-Montratier, j’avais le rêve de m’y installer un jour. Ce rêve est devenu réalité il y a 5 ans et je ne cesse de m’émerveiller devant la beauté du paysage et la richesse de son terroir. Pour redynamiser le cœur de notre beau village et mettre en valeur le savoir-faire des agriculteurs et des artisans de la région, j’ai le souhait d’ouvrir un commerce de proximité qui, je l’espère, répondra aux attentes du plus grand nombre. Favoriser le local et le circuit court, proposer des produits de saison et de qualité, telle est mon ambition aujourd’hui afin de revenir au goût des choses simples et au bien manger. Afin d’étudier le projet dans les meilleures conditions, j’ai mis en ligne un questionnaire. Il me permettra de comprendre les attentes et besoins de chacun afin d’ouvrir une boutique qui vous ressemble » explique Stéphanie Prouvost.

Le questionnaire a été lancé sur les réseaux sociaux il y a plus de deux semaines, et de nombreux retours lui donnent déjà un aperçu des attentes. « Les résultats sont très positifs. 100 % des personnes qui ont répondu souhaitent une épicerie locale avec l’idée d’un circuit court. Je pense que les différents confinement ont aidé à valoriser cette notion de circuit court et local. Maintenant je suis dans la phase où il faut que je trouve des producteurs bio et conventionnels qui veulent s’associer à mon projet » souligne la jeune entrepreneuse.

Le sondage fait aussi apparaître que 90 % des gens veulent des fruits et légumes de saison et 70 % souhaitent des produits bio, ainsi que des produits laitiers, des produits d’exception et des services comme Relais colis ou un dépôt pressing.

Pour l’aider dans sa démarche Stéphanie Prouvost est soutenue par le BGE de Cahors. De plus elle a rencontré le maire, Dominique Marin, pour lui présenter le projet et tenter de trouver à quel emplacement le magasin pourrait démarrer. Quelques pistes se dessinent mais vu le contexte actuel il n’y aura pas de possibilités avant la fin de l’année. Et au-delà de proposer un commerce de proximité, Stéphanie Prouvost, aspire aussi à faire connaître les producteurs, les mettre en avant, avec toujours cette idée de valoriser ce que l’on a sur le territoire.

> Retrouvez et participez au questionnaire ici 

 

Récemment Publié

»

Cahors : La braderie de ÔCahors, c’est du 4 au 7 août

L’association des commerçants et des artisans organise une ...

»

Loubressac : Les pierres nous parlent en théâtre et en musique !

Visite artistique le 5 août, à 21 h. Le service patrimoine de ...

»

A Cahors, la tragédie oubliée de la famille Selz (1940-1944)

Les parents et leurs deux fils, originaires de Paris, ont vécu ...

»

Villesèque : Le musée Pierre Andrès ouvre ses portes le 1er août

20 machines sont notamment à (re)découvrir. Après une première ...

»

Pass sanitaire : L’UMIH 46 fait confiance au Conseil constitutionnel « pour supprimer l’obligation sur les terrasses et espaces extérieurs »

L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie ...

»

Saint-Clair : Un homme interpellé après avoir violemment agressé un septuagénaire

L’auteur présumé des faits a été placé à garde à vue. Ce 30 ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 30 juillet

Bilan de l’ARS. Dans son bulletin récapitulatif n°191 de ce 30 ...

»

Covid-19 : Les saisonniers de Rocamadour vaccinés

Centre de vaccination éphémère ce 30 juillet 2021. Au vu du nombre ...

»

Pinsac : Une randonneuse secourue par les pompiers du Lot

Le GRIMP est notamment intervenu. Les sapeurs-pompiers du Lot ont ...