Nouvel article

835 Views

Castelnau-Montratier : « Au royaume du coucou », à la recherche du temps perdu


Pierre Ferraris est un passeur de mémoire.

Pour parler des mystères du temps… il est un horloger à Castelnau-Montratier : Pierre Ferraris. Originaire de Paris, il a tracé son chemin dans l’horlogerie comme une mécanique bien huilée : apprentissage du métier pendant 4 ans (1963-1967) à Bourg-la-Reine et Anthony où ensuite il a eu son premier magasin « Le joyeux carillon ». Il y restera pendant 19 ans. Puis il s’est installé à Longjumeau durant 8 ans avant de venir goûter à la douceur quercynoise en 1997 à Castelnau-Montratier.

article

« C’est drôle, mon chemin a été tracé tout en suivant la RN20 » s’amuse-t-il en regardant son parcours. Installé au moulin de Ferrières, Pierre Ferraris s’est donné une année sabbatique, le temps de faire les travaux de rénovation nécessaires avant de reprendre le travail. Durant quelques années il s’est associé avec des horlogers cadurciens puis a formé sa propre clientèle avant de prendre la retraite en 2008-2009. Depuis, il a continué quelques travaux en tant qu’auto-entrepreneur. Mais sa passion pour l’horlogerie est si forte qu’il envisage de faire partager son savoir.  Dans cette optique, au fil des mois il a construit un bâtiment : « Le royaume du coucou », à côté du moulin, qui est entièrement dédié aux horloges, pendules, montres, cadrans solaires, mécanismes… Une amorce de petit musée qui pourrait grandir. Des écoles sont déjà venues visiter les lieux, dont l’accès est prévu aussi pour les personnes à mobilité réduite. Des stages d’initiation et de découverte de l’horlogerie, ainsi que des créations de cadran solaire sont prévus.

Quand on rentre dans le bâtiment du « royaume du coucou », c’est un dépaysement total. Une véritable caverne d’Ali Baba pour mordus de la mécanique et d’objets insolites. Pierre Ferraris est incollable sur l’histoire des drôles de machines, d’inventions, de calendriers, de boussoles montres qui ont jalonné le temps pour donner heure, jour, et date. En se plongeant dans des livres, en rencontrant des chercheurs, des professeurs au Louvre, il a réussi à trouver des plans pour reconstruire des machines, des horloges pas communes. 

A l’origine « Le royaume du coucou », constitué en association, a été créé par Pierre Ferraris pour communiquer son savoir, montrer aux jeunes ce qu’est l’horlogerie, l’évolution à travers le temps, par rapport à la création (tellurion, obélisque, gnomon, cadran solaire…), et organiser des ateliers découvertes-créatifs ainsi qu’un parc à thème, au moulin de Ferrières.  Actuellement, il construit aussi un coucou géant de 12m x 8m et déjà un petit collectif se fédère autour de son projet. Grâce à l’association Pierre Ferraris continue sereinement de développer son royaume tout en faisant des conférences, en recevant des écoles et bien sûr en continuant d’avoir un œil toujours curieux dans les mystères et les rouages du temps.

> Contact : 05 65 21 88 34 ou https://www.facebook.com/Royaume-du-coucou

Photo @M.-F.P.

Récemment Publié

»

Souillac : La Biocoop – L’Epicerie Souillagaise, lauréate du Concours Occitanie de Création d’Entreprises Coopératives

L’entreprise a décroché le prix Jeunes Pousses. Jeudi 13 ...

»

Saint-Céré : Aquí l’Òc en assemblée générale

L’association repart sur de bonnes bases. Le 25 janvier dernier, ...

»

Gourdon – Municipales 2020 : Lionel Maury lance sa candidature

Il devrait mener la liste « Gourdon autrement ». Lionel Maury ...

»

Saint-Céré : Le Trail des Césarines n’aura pas lieu

Déception pour les organisateurs. C’est officiel, le Trail des ...

»

Gramat : Carnaval au Parc Animalier

Rendez-vous ce mercredi de 13 h 30 à 17 h 30. Le Parc Animalier de ...

»

Choisirlelot.fr, le nouveau site internet pour les futurs Lotois est en ligne !

Il est complémentaire de oh-my-lot.fr. Avis à tous ceux qui ...

»

Stage avec Thomas Loubersanes au Cahors Fight Team

Il est programmé le 24 février (réservation ...

»

Cahors Athlétisme toujours en forme

Les jeunes ont encore brillé. 4 athlètes cadurciens se sont ...

»

Municipales 2020 : Les artisans, commerçants et professions libérales du Lot souhaitent se faire entendre

La Maison de l’Artisan/U2P 46 va envoyer un livre blanc aux ...

Menu Medialot