background img

Nouvel article

698 Views

Cahors : Visite commentée et conférence sur « les destins de juifs 1940-1944 »


Elles sont programmées le 17 juillet. 

En cette année commémorative de la rafle du Vel d’Hiv, les 16 et 17 juillet 1942, premier acte planifié, en France, de la déportation de milliers de Juifs, et alors que renaissent, ici et ailleurs, des idéologies extrémistes et révisionnistes, il semble essentiel de se souvenir des guerres mondiales récentes et des sacrifices qu’elles ont engendrés, pour mieux apprécier la valeur de notre démocratie, mais aussi sa fragilité.  Ces animations inédites, proposées par le service du Patrimoine, ce dimanche 17 juillet associent les derniers témoins des événements ou leurs descendants aux historiens, bibliothécaire, archiviste, membres d’associations et médiateurs. Elles sont ouvertes à tous, gratuites et sans inscription. 

> A 14 h : visite commentée « maisons et destins de Juifs à Cahors, 1940-1944 », par Christelle Bourguignat, bibliothécaire, et Emmanuel Carrère, animateur de l’architecture et du patrimoine. Départ devant l’Hôtel de Ville. 

W A 17 h : conférence de Christelle Bourguignat sur « Les déportés juifs de Cahors – 1942-1944 » 

Ils s’appelaient Jankiel, Chana, Sali, Moses, Jacob, Joseph, Michel, Paul, Jacqueline, Adèle, Alfred, Yvonne, Mariette, Nicole, Bernard, Emile, Paul, Suzanne, Gérard, Albert, Marta, Isidore … Ils étaient polonais, allemands, autrichiens, belges, français. Ils ont trouvé refuge à Cahors au moment de l’exode ou après les premières rafles perpétrées en zone occupée. Devenus « étrangers indésirables », juifs à exclure, leur route va s’achever dans un camp d’extermination ou de concentration. Qui étaient-ils ? Quelle était leur vie avant d’être arrêtés ? Christelle Bourguignat a consulté de nombreux fonds d’archives, recherché les descendants de leurs proches, pour essayer de retracer le destin de ces victimes méconnues des mesures antisémites du gouvernement de Vichy, des persécutions de l’occupant allemand et de l’univers concentrationnaire nazi. Salle Henri-Martin de l’Hôtel de Ville. 

Photo d’illustration archives

Récemment Publié

»

Le département du Lot placé en vigilance orange canicule : Appel à la vigilance à partir de ce 10 août 

La prudence est de mise.  Sur recommandation de Météo France, ...

»

Succès pour le festival ClassiCahors 2022

Bilan de la 7ème édition.  La 7ème édition du festival ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : Un arrêté pris portant restriction de l’usage de l’eau distribuée sur le réseau 

Il est effectif à compter de ce 9 août.  « La situation ...

»

Cahors : Concert hommage à Johnny Hallyday au Coin des Halles ce jeudi 

Johnny Dems sera de la partie ce 11 août. Dans le cadre de « Mets ...

»

Cauvaldor : La truffe du Quercy Causses et Vallée de la Dordogne à l’honneur

Visite de la Ferme des Sentiers du Diamant Noir.  Les élus de ...

»

Cahors : Un joli podium pour les cavalières du Club Hippique du Quercy

Elles ont participé au Générali Open de France.  Le Générali ...

»

Cahors : Déambulation et apéro patrimoniaux ce mardi 9 août

Les Éphémères du Patrimoine se poursuivent tout le mois ...

»

Marché gourmand à Lhospitalet ce jeudi 11 août

Coup d’envoi à partir de 19 h.  Le Foyer Rural de Lhospitalet ...

»

Fin de saison animée à l’Etrier de Cahors Bégoux

La réouverture est prévue le 7 septembre (le centre sera ...

Menu Medialot