background img

Nouvel article

2697 Views

Cahors : Un jardin-forêt va sortir de terre à Cabessut 


Session de plantation chemin du Mas de Mansou ce dimanche 20 février de 14 h à 17 h.

Après l’agora d’agriculture urbaine sur les allées Fénelon, la Ville de Cahors est de nouveau au soutien de l’association Autonomie Alimentaire Cahors pour un projet de plus grande envergure. A présent, la collectivité met à disposition gracieuse de l’association, par convention, une parcelle de 8 000 m2 dont elle est propriétaire, à Cabessut (chemin du Mas de Mansou), quartier historiquement lié à l’activité maraîchère du fait de sa proximité avec la rivière Lot et de ses terres alluvionnaires.

Le projet consiste en la création d’un jardin-forêt, technique de reforestation vivrière basée sur la plantation de fruitiers et de cultures potagères, associés à des plantes alimentaires méconnues. Il est agencé par étage selon les caractéristiques des plantes : de la canopée au tubercule, en passant par des arbustes, buissons, lianes et herbacées.

Le coup d’envoi avec les premières plantations a été donné ce jeudi 17 février. « C’est un engagement fort. Cette parcelle va reprendre vie après avoir été abandonnée plusieurs années. On associe la population, les citoyens à travers une association. On remercie d’ailleurs les bénévoles » s’est félicité Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors.

« La résilience et l’autonomie alimentaire, c’est possible. Cette parcelle va produire et prouver qu’une agriculture en ville est possible. On souhaite planter 500 arbres avant l’hiver » a lancé Claire Mauquié d’Autonomie Alimentaire Cahors.

Les citoyens seront invités à co-construire et à s’approprier le projet. Ils pourront également se distribuer les récoltes. Durant la première année, une journée mensuelle de chantier participatif sera proposée pour implanter le jardin-forêt. Elle sera l’occasion de rassembler les participants pour échanger les bonnes pratiques en termes de plantations d’arbres, de préparation du sol, de multiplication des végétaux, d’entretien du site. Dès l’année 2 et la venue des premières productions, l’association Autonomie Alimentaire Cahors organisera des ateliers récoltes, de transformation des aliments. Régulièrement auront lieu des visites commentées du jardin-forêt et des activités pédagogiques, organisées par les bénévoles à destination des citoyens, ou sur demande de la part d’organismes ou établissements scolaires, par exemple : apprendre à fabriquer du sol nourricier, découvrir ce qu’est un jardin-forêt, multiplier les végétaux par semis ou bouturage, réaliser du thé de compost, composer des abris pour les insectes, tresser, planter, observer la biodiversité. Les établissements scolaires seront invités à visiter le site et éventuellement à participer à des ateliers pédagogiques leur permettant de reproduire la technique dans leur établissement. Les associations de médiation scientifique, culturelle ou sociale seront encouragées à participer à la construction et à l’entretien du projet. Dans un second temps, l’association Autonomie Alimentaire Cahors conviera les restaurateurs et les acteurs de l’alimentaire à découvrir les nouvelles saveurs offertes par le jardin-forêt, et à se les approprier pour les faire découvrir au public. A suivre…

> L’association vous attend nombreux ce dimanche 20 février de 14 h à 17 h, pour une mémorable session de plantation. Et de préciser : « On a un nombre limité d’outils, si vous en avez amenez vos pelles (et pourquoi pas une brouette!). Et si vous ne pouvez pas pelleter, amenez votre sourire, à boire et à goûter ! Accès : par le couloir herbeux juste après le 259 chemin du Mas de Mansou. Lien google map : 

https://goo.gl/maps/o1zRcTBw4dMZNmSE8 (Parking difficile à proximité, le mieux est de se garer sur le parking Ludo-Rolles et de finir à pied)

> Le design d’implantations des plantations sur la parcelle sera conçu de manière participative mais une première esquisse permet d’appréhender les différents espaces qui constitueront le jardin-forêt :

– des cheminements pour permettre aux personnes de visiter et de récolter les plantes,

– des arbres de canopée, des arbres et des arbustes de différentes essences, espèces, variétés et origines géographiques permettant une complémentarité de services rendus : rôle écologique, productivité, rusticité, amplitude thermique, résistance aux maladies,

– des haies en limite de parcelle,

– des zones potagères pour la production de légumes, 

– une mare,

– une butte méditerranéenne et une treille,

– une serre, une cuve à eau et une cabane à outils,

– un accès carrossable.

> Au-delà de la mise à disposition de la parcelle par la Ville de Cahors, l’association Autonomie Alimentaire Cahors a bénéficié du soutien de l’État, lors d’un appel à projets du volet « agriculture » du Plan de relance. 10 000 euros ont ainsi été octroyés à l’association dans le cadre des projets « jardins partagés ». Cette aide servira notamment à financer plantation d’arbres, broyeur à végétaux, local de rangement des outils, systèmes d’arrosage et de stockage de l’eau, outillage manuel, biomasse, signalétique et matériel nécessaire à la mise en terre.

Récemment Publié

»

15 petits taekwondoïstes lotois à la rencontre d’une championne du monde

Les jeunes ont participé à un stage avec Yasmina Aziez. Le ...

»

Hôpital de Gourdon : Le soutien d’Edith Lagarde et de Frédéric Gineste

Les conseillers départementaux en appellent au ministre.  Edith ...

»

Sibelle, le rendez-vous manqué avec le député et les moutons d’Ouessant 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : « Pablo, y’a encore du boulot !», performance artistique pour l’Ukraine et tous les migrants ce samedi 

Rendez-vous ce 28 mai, à partir de 9 h, sur le parvis de la ...

»

Budget participatif à Lalbenque : Derniers jours pour voter !

Clap de fin ce 28 mai.  Dix projets imaginés par les ...

»

Rocamadour : « Le mariage nuit gravement à la santé » toujours à l’affiche à Côté Rocher 

Comédie à (re)découvrir les 27, 28 et 29 mai. Sophie est ...

»

Yma, Clara, et Camille sur les traces du Petit Prince 

Elles ont décollé de l’aérodrome de Cahors-Lalbenque pour ...

»

Saint-Céré : Bal’Ograph Tropical Sound ce samedi au Théâtre de l’Usine

Coup d’envoi à 20 h 30.  Venez retrouver Fanny Aguado et son ...

»

Espaces naturels sensibles du Lot : Découvrir et reconnaitre les oiseaux

Deux rendez-vous sont au programme.  Les prochaines animations ...

Menu Medialot