background img

Nouvel article

1310 Views

Cahors pendant la 2ème guerre mondiale : Les étudiants du Master Patrimoine recherchent des photographies


Aidez-les à mettre en valeur l’histoire locale.

« Nous sommes huit étudiants en deuxième année de Master Patrimoine au Centre universitaire Maurice Faure de Cahors et travaillons depuis une année sur la Seconde Guerre mondiale à Cahors et dans le Lot. Notre deuxième année est tournée vers des projets de médiation et de valorisation de nos recherches. Pour construire une exposition et un livret autour de notre sujet de recherche, la Seconde Guerre mondiale à Cahors, nous sommes à la recherche d’iconographie. Bien que nous ayons déjà à notre disposition nombre d’images, grâce aux fonds des archives départementales et municipales, aux fonds conservés au musée de la Résistance ou encore aux prêts de collectionneurs privés, nous sollicitons l’aide de la population cadurcienne pour mettre au jour et valoriser de nouveaux documents concernant la Seconde Guerre mondiale à Cahors » expliquent en choeur Perrine André, Anne-Marie Angaut, Agathe Châtellier, Marie Colléaux, Sybille Ferrand, Camille Lavoillotte, Antoine Redouly, et Marie Roussel. 

Réalisant une exposition et un livret scientifique au printemps 2020, les étudiants de deuxième année en Master Patrimoine sollicitent l’aide des Cadurciens et Cadurciennes. En effet, ils sont à la recherche de photographies de la ville entre les années 1930 et 1950. Photographies des rues, des commerces, des espaces publics et privés les aideront à montrer l’apparence de Cahors durant cette période. D’autre part, si vous possédez des photographies, des articles de presse ou des témoignages de personnes qui ont vécu la guerre, ou de leurs descendants, des histoires sur la Résistance ou la vie quotidienne durant l’occupation allemande, vous pouvez également les leur transmettre. Les documents recueillis pourront être utilisés, avec l’accord de leur propriétaire, par les étudiants du master Patrimoine lors de leur exposition et dans leur livret scientifique. Leur but est de mettre en valeur des personnes ou des événements locaux qui se sont produits pendant la Seconde Guerre mondiale à Cahors. Ils souhaitent mettre en valeur le patrimoine historique de la ville et impliquer la population dans leur projet d’étude. Le message est passé.

> Vous pouvez contacter le master Patrimoine à l’adresse e-mail suivante : masterpat2019@gmail.com ou par courrier en mentionnant vos coordonnées :

Centre Universitaire Maurice Faure
A l’attention des étudiants du Master 2 Patrimoine

273 avenue Henri Martin
46 000 Cahors

> Si vous souhaitez participer financièrement à leur projet, de manière individuelle, une cagnotte en ligne a été créée : https://www.helloasso.com/associations/a-l-asso-du-patrimoine/collectes/cahors-sous-l- occupation-1942-1944-master-patrimoine

article

Récemment Publié

»

L’agence AD’OCC et la Région Occitanie partenaires du Prix Innover à la Campagne.

Les entrepreneurs innovants installés loin des grandes villes sont ...

»

Cahors : Boutique hôtel 4* (avec restaurant, bar et cave à vins), micro-crèche, commerces… le projet du Palais de Via dévoilé

Il a été présenté ce 25 février lors de la visite ...

»

Les pompiers du Lot : Accouchement inopiné à Corn

La petite Ylana est venue au monde au bord de la D13. Les ...

»

Inondations : 19 communes lotoises reconnues en état de catastrophe naturelle

La liste complète dans l’article. Les inondations et coulées de ...

»

La saga « Nous Paysans » de France TV en Ségala Limargue

Direct ce samedi 27 février avec notamment les Fermes de Figeac à ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 24 février

5 personnes sont hospitalisées en réanimation. Ce 24 février, les ...

»

Elections régionales 2021 : La mise au point d’Aurélien Pradié… qui ne « vise pas Toulouse »

Le député du Lot met les points sur quelques ...

»

Cahors : Travaux annoncés rues Daudet, Lakanal, Péguy, Jammes et chemin des Colitortes

La circulation sera perturbée. En raison de travaux de ...

»

Infosecure, une solution contre les rançongiciels

Entretien avec Gregory Hostein, directeur d’agence Grand ...