background img

Nouvel article

2899 Views

Cahors : Masques, rentrée scolaire, soutien aux entreprises… Jean-Marc Vayssouze fait le point


Le maire et président de l’agglo évoque les modalités du déconfinement.

Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors et président du Grand Cahors, communique : « Alors que la fin de semaine dernière aura été marquée par la communication par le gouvernement de la première carte de France d’ici au déconfinement, nous avons tous été particulièrement étonnés. Voir notre département placé en zone rouge, alors que la situation vécue sur notre territoire est tout autre, dénotait, à l’évidence, une erreur d’appréciation. C’est d’ailleurs ce que le communiqué de l’Agence Régionale de Santé, dans la nuit de jeudi à vendredi, a confirmé.

L’intervention des élus, des représentants du monde économique et social, des autorités, aura contribué à rétablir la vérité ; une nécessité pour rassurer les Cadurciens et les Lotois ainsi que pour l’image que nous devons véhiculer en direction de nos potentiels visiteurs, l’activité touristique constituant un pilier de notre économie. La semaine qui s’ouvre est essentielle pour nos collectivités, le quotidien des habitants et la visibilité des entreprises. Elle est décisive dans la mesure où elle appelle des organisations renouvelées pour faire face au déconfinement annoncé par le gouvernement.

Alors que le premier ministre a annoncé la réouverture des écoles, la production d’un protocole sanitaire d’une soixantaine de pages par l’Etat complique sérieusement la faisabilité de cette réouverture. A Cahors, nous devrons, comme partout, faire face à cette complexité. Si je considère qu’il existe un enjeu particulier à assurer une continuité pédagogique pour des enfants « sortis des écrans radar de l’Education nationale » depuis le début du confinement et que l’équilibre alimentaire de certains enfants dépend du rétablissement d’un service de restauration scolaire, ce que l’Etat impose aux Communes risque de rendre difficile voire impossible la concrétisation de telles intentions pour nombre d’élèves.

Afin d’estimer le besoin, nous avons adressé, jeudi dernier, un sondage à tous les parents d’enfants scolarisés dans les établissements scolaires publics de maternelle et d’élémentaire de la commune. 57 % des familles ont répondu et l’analyse de ces réponses est en cours. Une fois ce travail terminé, la ville de Cahors, en concertation avec l’Education nationale et les directeurs d’école, communiquera aux parents, à partir de mercredi, si leurs enfants relèvent d’un niveau de classe dont le retour à l’école sera possible le 12 mai. Ce retour s’effectuera dans le respect des directives nationales qui préconisent l’accueil des enfants par groupe de 15 maximum et un renforcement des protocoles de désinfection. Quoi qu’il en soit, le protocole sanitaire imposé par le ministère de l’Education nationale nous contraint à limiter le nombre d’élèves accueillis ainsi que le nombre de jours où ils pourront, au cours d’une semaine, être pris en charge. 

Autre question importante à l’approche du déconfinement, celle de la fourniture de masques aux Cadurciens. Le Département du Lot, en partenariat avec la ville de Cahors et les intercommunalités, a procédé à une commande de 200 000 masques, commande complétée d’un appel à volontaires pour assurer la confection de 200 000 unités supplémentaires. Le Département qui coordonne cette opération devrait être en mesure, dans les jours qui viennent, de préciser l’échéance de cette livraison et de sa mise à disposition aux communautés de communes et d’agglomération. De son côté, la ville de Cahors a engagé une commande de plusieurs milliers de masques il y a quelques semaines maintenant. Cette semaine est mise à profit pour garantir notre approvisionnement et établir les modalités de mise à disposition de ces masques aux habitants. La ville espère pouvoir informer les Cadurciens d’ici à la fin de cette semaine sur l’échéance et les modalités de cette distribution. C’est en tous cas ce que nous mettons en œuvre pour y parvenir, dans le contexte de tension sur l’approvisionnement et de substitution de la mairie qui consiste à gérer une compétence qui n’est pourtant pas la sienne.

Enfin, nous devrons stabiliser dans les prochains jours les dispositifs de soutien à notre économie. Chacun de nous peut mesurer le choc que représente cette crise pour nos entreprises et les emplois. Aux dispositifs de soutien mis en place par l’Etat et la Région, s’ajoutent plusieurs décisions d’ores et déjà prises par la ville de Cahors et le Grand Cahors. Exonération de loyers pour les entreprises hébergées dans des locaux municipaux et communautaires, exonération de redevance d’occupation du domaine public pour les terrasses de bars et de restaurants de la ville et également pour les commerçants qui déballent leurs marchandises devant leurs points de vente, prolongement de la gratuité du stationnement payant de surface jusqu’au 31 mai, autant de mesures en soutien à notre économie. Il nous faudra, dans les jours à venir, déterminer des mesures complémentaires d’accompagnement. Elles seront décidées dans le but d’aider, concrètement, les petites entreprises de notre territoire avec comme objectif de résoudre en partie leurs besoins de financement et de favoriser leurs activités en soutenant le pouvoir d’achat local. Reste qu’aussi déterminés que nous soyons à soutenir nos entreprises, il faut que nous ayons tous à l’esprit que les moyens dont disposent nos collectivités, contrairement à l’Etat, ne sont pas à l’échelle du besoin qu’implique la crise. Mais je le dis, tout ce que nous serons en mesure de faire en soutien à notre économie, nous le ferons, sans hésiter. J’apporterai, dans les tous prochains jours, les précisions utiles afin que les Cadurciens puissent préparer cette étape du déconfinement de façon la plus sereine possible. »

article

 

Récemment Publié

»

La saga « Nous Paysans » de France TV en Ségala Limargue

Direct ce samedi 27 février avec notamment les Fermes de Figeac à ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 24 février

5 personnes sont hospitalisées en réanimation. Ce 24 février, les ...

»

Elections régionales 2021 : La mise au point d’Aurélien Pradié… qui ne « vise pas Toulouse »

Le député du Lot met les points sur quelques ...

»

Cahors : Travaux annoncés rues Daudet, Lakanal, Péguy, Jammes et chemin des Colitortes

La circulation sera perturbée. En raison de travaux de ...

»

Infosecure, une solution contre les rançongiciels

Entretien avec Gregory Hostein, directeur d’agence Grand ...

»

Coronavirus : L’hôpital de Cahors mobilisé pour le dépistage massif de la population

Rappel des modalités pour les 25, 26, et 27 février (avec une ...

»

2 étoiles pour l’école de Cahors Rugby

Labellisation qui met en avant le travail de toutes les composantes ...

»

Etat de catastrophe naturelle : Cahors, Arcambal, Bouziès, Douelle, Pradines, Saint-Cirq-Lapopie, Saint-Géry-Vers, et Tour-de-Faure reconnues

Les personnes concernées disposent d’un délai de 10 jours pour ...

»

Cahors : Un individu se jette sur les policiers

Il a été placé en garde à vue. Ce 23 février 2021, vers 16 h, ...