background img

Nouvel article

1404 Views

Cahors : Manifestation des enseignants pour un protocole sanitaire renforcé


Ils étaient une cinquantaine à avoir répondu à l’appel.

Ce 10 novembre, l’appel à manifester pour un protocole sanitaire renforcé dans les établissements scolaires, lancé par les syndicats enseignants (SNES, FSU, FO, CGT, Sud) a rassemblé près de 50 personnes devant la préfecture, place Chapou, à Cahors.

article

Présente, Anne-Marie Bonhomme, professeur au collège Gambetta, est revenue sur le mouvement de grève au sein de l’établissement cadurcien : « Il n’y a eu aucune réaction de la part de l’inspection. Nous allons continuer l’action, essayer de trouver des solutions avec les parents. Nous aurons pris, de notre côté, nos responsabilités.

« Pour le 1er degré, on est solidaire par rapport au protocole sanitaire. Il faudrait également que notre ministre arrête de changer d’avis toutes les 5 minutes. On s’aperçoit aussi que dans le Lot, mais pas que, le RASED est en train d’être asséché… et ça au détriment de l’accompagnement des élèves en difficulté » a souligné Benoît Debals.

> La FCPE 46 communique : « Si les parents se félicitent d’avoir pu normalement, ou presque, scolariser leurs enfants en septembre, ils ne peuvent que s’associer aujourd’hui à la dénonciation faite par le corps enseignant sur les conditions d’accueil de ces mêmes enfants. En effet, les effectifs trop nombreux, le bâti scolaire mal adapté, les sanitaires en nombre insuffisant et souvent défectueux, les lieux de restauration scolaire trop exigus, empêchent les équipes pédagogiques de faire correctement appliquer les gestes barrières. La FCPE dénonce cet état de fait depuis des mois et demande au ministère d’engager des dépenses pour pallier ces dysfonctionnements : embaucher du personnel pour encadrer les élèves en particulier dans des tiers lieux, effectuer le nettoyage des locaux, installer des sanitaires mobiles, distribuer des masques gratuits aux enfants, etc… A ce jour, aucune dépense particulière n’a été engagée et le ministère ne propose rien d’autre qu’un mi-temps pédagogique aux élèves ! Une alternance sans réel accompagnement éducatif ! La FCPE soutient donc toutes les mobilisations qui vont dans le sens de ses revendications dans l’intérêt des élèves. »

Récemment Publié

»

Fin de saison animée à l’Etrier de Cahors Bégoux

La réouverture est prévue le 7 septembre (le centre sera ...

»

Toute une journée autour des récoltes à l’écomusée de Cuzals

Joli programme le 14 août.  Une journée agricole, entre récolte ...

»

« Le Lot en Bodéga », c’est à Pradines ce lundi soir 

Coup d’envoi à 19 h 30.  Cocktail festif pour « Le Lot en ...

»

Logo et site web : La Communauté de communes Quercy Bouriane cultive son identité 

Il est en ligne depuis le 14 juillet.  La Communauté de communes ...

»

Cahors : Nouvelle soirée « Mets jeudis » ce 11 août 

Animations musicales aux 4 coins de la ville (et lecture publique à ...

»

Lalbenque-Concots : Succès pour le festival Les Mélodies du Causse

1ère édition réussie.  La 1ère édition du festival Les ...

»

Cahors : Le Salon du Livre Ancien et Moderne se tiendra les 10 et 11 septembre

Retour à l’espace Valentré.  Le 24ème Salon du Livre Ancien ...

»

Rocamadour : « Noces de rouille » et « Mon père, cet escroc ! » à Côté Rocher

2 comédies sont à l’affiche cette semaine. Le café-théâtre ...

»

Beauregard : Battages à l’ancienne le dimanche 14 août

Joli programme. Le dimanche 14 août, le village de Beauregard va ...

Menu Medialot