background img

Nouvel article

749 Views

Cahors : Manifestation des enseignants pour un protocole sanitaire renforcé


Ils étaient une cinquantaine à avoir répondu à l’appel.

Ce 10 novembre, l’appel à manifester pour un protocole sanitaire renforcé dans les établissements scolaires, lancé par les syndicats enseignants (SNES, FSU, FO, CGT, Sud) a rassemblé près de 50 personnes devant la préfecture, place Chapou, à Cahors.

article

Présente, Anne-Marie Bonhomme, professeur au collège Gambetta, est revenue sur le mouvement de grève au sein de l’établissement cadurcien : « Il n’y a eu aucune réaction de la part de l’inspection. Nous allons continuer l’action, essayer de trouver des solutions avec les parents. Nous aurons pris, de notre côté, nos responsabilités.

« Pour le 1er degré, on est solidaire par rapport au protocole sanitaire. Il faudrait également que notre ministre arrête de changer d’avis toutes les 5 minutes. On s’aperçoit aussi que dans le Lot, mais pas que, le RASED est en train d’être asséché… et ça au détriment de l’accompagnement des élèves en difficulté » a souligné Benoît Debals.

> La FCPE 46 communique : « Si les parents se félicitent d’avoir pu normalement, ou presque, scolariser leurs enfants en septembre, ils ne peuvent que s’associer aujourd’hui à la dénonciation faite par le corps enseignant sur les conditions d’accueil de ces mêmes enfants. En effet, les effectifs trop nombreux, le bâti scolaire mal adapté, les sanitaires en nombre insuffisant et souvent défectueux, les lieux de restauration scolaire trop exigus, empêchent les équipes pédagogiques de faire correctement appliquer les gestes barrières. La FCPE dénonce cet état de fait depuis des mois et demande au ministère d’engager des dépenses pour pallier ces dysfonctionnements : embaucher du personnel pour encadrer les élèves en particulier dans des tiers lieux, effectuer le nettoyage des locaux, installer des sanitaires mobiles, distribuer des masques gratuits aux enfants, etc… A ce jour, aucune dépense particulière n’a été engagée et le ministère ne propose rien d’autre qu’un mi-temps pédagogique aux élèves ! Une alternance sans réel accompagnement éducatif ! La FCPE soutient donc toutes les mobilisations qui vont dans le sens de ses revendications dans l’intérêt des élèves. »

Récemment Publié

»

Huguette Tiegna s’exprime sur les mesures d’assouplissement du confinement

La députée du Lot est revenue sur les annonces. Huguette Tiegna, ...

»

Les pompiers du Lot : Formation chef de groupe feux de forêts

Des officiers locaux, du Loir-et-Cher, du Tarn et de l’Essonne ...

»

La radio RMC attribue au Grand Cahors le Grand Prix des maires

C’est le projet du bâtiment démonstrateur de la rue Saint-James ...

»

Coronavirus : La Chambre de métiers et de l’artisanat du Lot plus que jamais au soutien

L’institution est au rendez-vous de la 2ème vague. « Personne ...

»

« Bien Manger pour tous » : La Région renforce son opération de solidarité alimentaire avec une livraison supplémentaire

Elle a eu lieu à la banque alimentaire, à Cahors, ce 24 ...

»

Cahors : L’Ô à la Bouche continue de régaler avec ses plats à emporter

Les plats à la carte des 27 et 28 novembre. L’Ô à la Bouche, ...

»

Lot : Unis et mobilisés dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Les actions ont été présentées par les partenaires. A ...

»

Cahors – Grand Cahors : Jean-Marc Vayssouze instaure une gratuité du stationnement et propose la prise en charge des loyers des commerçants contraints par le confinement

Le maire et président de l’agglomération a réagi suite aux ...

»

Lot – Coronavirus : Evolution encourageante des indicateurs sanitaires… qui restent malgré tout élevés

L’ARS appelle à ne pas se relâcher dans l’application des ...