background img

Nouvel article

749 Views

Cahors Lot XIII : Les deux équipes en mode patron


Seniors et juniors ont brillé.

Juniors comme seniors, les deux teams de Cahors Lot XIII ont montré hier qu’ils entendaient bien rester maîtres chez eux. Les juniors, en championnat National U 19, avaient montré l’exemple en s’imposant contre Corbeil avec la manière, 94 à 0 et 17 essais à la clé, dans un match où l’adversaire était certes plus faible, mais en respectant du début à la fin les consignes de jeu et la répétition des techniques acquises lors des entraînements. Bonne reprise après plus d’un mois de repos forcé.

Les seniors recevaient ensuite dans le cadre des 8èmes de finale de la coupe Falcou, l’équipe2 de Villegailhenc, équipe réserve d’Elite II, 6ème de la poule Fédérale Est. Confrontation intéressante et riche d’enseignements dans l’optique des phases finales. D’entrée de jeu, l’équipe de Cahors affirmait ses intentions par un bel essai de Quentin Gaspard, suite à une faute des visiteurs bien exploitée par l’attaque locale. 4 minutes plus tard sur une attaque plein champ, la balle arrivait à l’aile et Loïc Orthola lançait Luca Gaubert à l’essai par une très longue passe. Le ton était donné, mais Villegailhenc, belle et solide équipe, répliquait par un essai sur un tenu vite joué à quelques mètres de la ligne cadurcienne.

Cahors, physiquement moins lourd mais plus rapide et avec un jeu plus élaboré, prenait l’ascendant de minute en minute avec une série d’attaques bien menées et sanctionnées par dix essais au total, (3 de Loïc Orthola, 2 de Luca Gaubert, 1 de Geoffrey Garcia, Quentin Gaspar, Florian Daguerre, Jeremy Ginestet, Vincent Ricard, 6 transformations de Loïc Orthola et une de Jérémy Ginestet), sans rien laisser passer ou presque tant la défense était en place. 

article

Après Bègles, 50 à 28 chez eux, Villegailhenc 54 à 22 à domicile, Cahors s’est brillamment ouvert les portes d’un quart de finale de haut niveau avec la réception de Pamiers, 3ème de la poule Fédérale Est qui vient d’infliger un cinglant 44 à 16 à Gratentour, vainqueur de la coupe Falcou l’an dernier contre Cahors. Beau match en perspective avec de l’essai dans l’air ! Félicitations aux deux équipes et à leurs deux entraîneurs : Nicolas Chaudruc et Thomas Gailhard. 

« Le score final 54 à 22 est tout à fait représentatif du niveau et de la qualité que notre équipe locale atteint désormais en enchaînant les victoires depuis le début de la saison. Nous savions que notre défense était énorme, nous savons maintenant que notre attaque peut faire de gros dégâts. Il faut désormais être constants et nos objectifs ambitieux pourront se réaliser » a déclaré Alain Paraskiova, le co-président.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Le Vigan : « Céleste Gronde » des Tréteaux de France à l’espace culturel Jean Carmet

Une pièce de théâtre qui interroge l’importance du numérique ...

»

Cahors : Le bonheur retrouvé « Au P’tit Bouchon »

Vente à emporter (toujours) et service en terrasse sont au menu à ...

»

Cahors fait la Une du Guide vert Sites et Cités remarquables de France

Joli coup de projecteur. En partenariat avec l’association Sites ...

»

Un centre de vaccination éphémère à Ratier-Figeac

241 personnes doivent se faire vacciner. La stratégie de ...

»

Elections départementales 2021 : Frédéric Decremps et Françoise Lapergue, candidats sur Causse et Vallées, veulent « préparer l’avenir »

Leurs remplaçants sont Christelle Fryon-Cance et Olivier ...

»

Castelnau-Montratier : Le Drive de Ganic fête son 1er anniversaire

La structure qui défend une production hyper-locale ne connaît pas ...

»

Elections départementales 2021 : La liste « Agissons pour le Lot » hausse le ton sur le canton de Figeac 2

Jean-Paul Monthioux, Sabine Viandier-Lazarus, Henri Szwed et ...

»

Figeac : Le Musée Champollion – Les Ecritures du Monde sort le grand jeu pour la réouverture

Deux expositions sont au menu à partir de ce mercredi. Le Musée ...

»

Trespoux-Rassiels – Coronavirus : 162 personnes vaccinées ce lundi

Succès pour le centre de vaccination éphémère. Efficacité. Le ...