background img

Nouvel article

1840 Views

Cahors : Le séminaire Carte Blanche, la première étape d’une expérimentation totalement innovante


Il a eu lieu le 7 février.

Comment favoriser la rencontre entre les usagers du bassin de vie de Cahors et un service adapté ? Voici le défi à relever avant fin 2018, choisi par tous les acteurs de terrain le mercredi 7 février. Pour transformer le service public dans les territoires, le Premier ministre et les élus locaux lotois ont lancé vendredi 15 décembre dernier, à Cahors, le dispositif « Carte Blanche ». Le principe ? Offrir un cadre juridique adaptable, des moyens humains, techniques et financiers pour repenser un service public adapté et façonné à l’ADN des territoires. La direction interministérielle de la transformation publique (DITP) pilote et anime cette nouvelle démarche avec l’appui des services de l’Etat dans le Lot. Conduite dans le cadre d’Action publique 2022, cette expérimentation inédite offre un terrain de possibilités considérables.

article

> Dans le bassin de vie de Cahors, agents et managers publics de l’Etat et des collectivités, opérateurs et partenaires, élus locaux ont effectué une phase d’exploration pour répondre aux besoins concrets des Lotois. La méthode, initiée par la DITP, avec des immersions in-situ et des ateliers participatifs a permis aux acteurs locaux et aux agents innovateurs de demain d’identifier :

– les problématiques spécifiques des usagers du bassin de vie de Cahors ;

– les réseaux d’acteurs locaux investis dans la résolution de ces problématiques.

300x38

Trois irritants ont été relevés :

– il est souvent difficile de se déplacer et d’accéder au bon service ;

– la réponse apportée n’est pas toujours satisfaisante ;

– les droits sont peu connus et les usagers cumulant des difficultés ont du mal à y accéder.

Un séminaire rassemblant plus de 50 acteurs locaux qui vont co-construire les services publics de demain s’est tenu à Cahors le mercredi 7 février. Dans un cadre participatif, huit « personas » ont été présentés avant de sélectionner trois profils types d’usager qui constitueront le fil rouge de l’expérimentation Carte Blanche. Trois groupes de travail se sont ainsi formés pour répondre à leurs besoins formulés dans une lettre qui leur était adressée. Après un temps d’échanges et de réflexions, des promesses en matière de mobilité, d’accompagnement et de proximité ont été formulées aux trois personas. Ce format innovant a favorisé la créativité des agents du terrain en s’affranchissant des frontières administratives et des blocs de compétences de chacun. Et ensuite ? 2 mois de co-construction pour imaginer et prototyper des solutions inspirées par les promesses à travers des échanges dématérialisés et un lieu physique situé rue Nationale à Cahors et ouvert à tous. Une démarche en cycles courts itératifs, réunissant les agents volontaires et des usagers pour concevoir des solutions attendues et réalisables ! A suivre…

> Carte Blanche :  Un allègement des contraintes juridiques et règlementaires. Des moyens humains, financiers, et techniques. Une carte blanche, pour repartir de zéro sans être contraint par le découpage administratif existant. C’est toute la philosophie de cette nouvelle démarche initiée par la direction interministérielle de la transformation publique (DITP), pour imaginer un service public territorial sans couture, efficace, et bienveillant. Cette expérimentation, impulsée par le Premier ministre et les élus locaux avec l’appui du Ministère de l’action et des comptes publics, est menée par les acteurs de terrain.

> La DITP :  Cette direction interministérielle accompagne la transformation publique au sein de l’Etat, en veillant à la mise en place des réformes qui vont transformer l’action publique. Elle veille à diffuser la culture d’innovation et à animer une communauté d’innovateurs publics au sein de l’administration centrale et territoriale.

En savoir plus : www.modernisation.gouv.fr

Récemment Publié

»

Carole Delga et Serge Rigal votent « Oui à la démocratie ! » 

La présidente de la Région Occitanie et le président du ...

»

Feu de bâtiment agricole à Saint-Michel-de-Bannières

Trois lances à incendie ont été déployées. Les pompiers du Lot ...

»

Le Refuge Canin Lotois sauve 9 chiens de « l’enfer » et lance un appel aux dons

L’association a besoin d’aide. Mercredi 7 avril, des ...

»

Rocamadour : L’enquête 100% caussenarde se poursuit

Le deuxième questionnaire est en ligne. Dariya Nikolaeva, Docteure ...

»

Coronavirus : Cauvaldor se mobilise pour dépister les habitants du territoire

Prochain rendez-vous ce 13 avril au gymnase de Bretenoux, de 10 h 30 ...

»

Sibelle et les burgers du Quercy

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 9 avril

Nouveau bulletin de l’ARS Occitanie. Dans son bulletin ...

»

Elections départementales 2021 : Frédéric Gineste et Edith Lagarde, candidats sur le canton de Gourdon

Ils veulent donner « un nouvel élan à la ...

»

Cahors : Stage réussi à la gendarmerie du Lot pour les collégiens

Le préfet leur a rendu visite dans le cadre du plan 10 000 ...