background img

Nouvel article

2421 Views

Cahors-Le Montat : Rentrée des CQP « Ouvrier Qualifié de l’Exploitation Viticole »


Cette formation se déroule sur le site de l’Etablissement Public Local.

300x38

Lundi 4 décembre, a eu lieu la rentrée des nouveaux stagiaires du Certificat de Qualification Professionnelle « Ouvrier Qualifié de l’Exploitation Viticole ». Cette formation fait l’objet de diverses possibilités de financement en fonction du statut des candidats mais il est à noter l’engagement important de la Région Occitanie par le financement de plusieurs parcours de formation. Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) « Ouvrier Qualifié de l’Exploitation Viticole » conçu par et pour les professionnels de la viticulture forme des salariés qualifiés polyvalents, qui de façon autonome, participent principalement aux travaux de la vigne. Il est l’aboutissement d’un travail de longue haleine avec l’ensemble des acteurs de la profession viticole lotoise initié depuis janvier 2015 afin de répondre au besoin crucial d’emplois viticoles sur le bassin lotois. Les nouveaux formés sont donc à même d’assurer l’ensemble des travaux inhérents à la conduite du vignoble au travers des 7 modules de formation qu’ils ont suivi : conduite du vignoble, travail du sol, application des produits de traitement, Conduite et entretien du matériel en toute sécurité, Arrachage et plantation, Vendanges, Vinifications. Cette formation se déroule sur le site de l’EPL de Cahors-Le Montat (500 heures) et sur les exploitations viticoles (300 heures) qui sont en recherche de salariés viticoles. Elle peut être suivie totalement ou partiellement selon les modules.

ambulot-428x60

> Cette formation peut-être proposée aussi auprès des salariés viticoles ou des saisonniers qui souhaiteraient se former sur un ou plusieurs modules selon les compétences recherchées au sein des entreprises. C’est le cas de quelques uns d’entre eux ayant fait le choix de ne suivre que le module d’initiation et/ou de perfectionnement à la taille de la vigne.

> Le CQP est mis en œuvre par un réseau d’organismes de formation agricole de proximité à savoir le CFPPA du Lot (EPL AnimaPôle à Figeac), l’EPL de Cahors-Le Montat (Lycée des Territoires) et les Services Formation et Environnement-Végétal de la Chambre d’Agriculture du Lot en partenariat avec la Ferme Expérimentale d’Anglars-Juillac.  Ce regroupement des organismes de formation permet donc d’apporter une réponse unique et de proximité à un besoin du territoire. Il présente aussi l’avantage d’être doté d’infrastructures pédagogiques grandeur nature (exploitation viticole, matériel et chais de vinification)

article

> Pour tout renseignement relatif à cette formation (ou aux autres formations viticoles), n’hésitez pas à contacter le CFPPA du Lot au 05 65 40 80 28, l’EPL de Cahors-Le Montat au 05 65 21 53 35 ou la Chambre d’agriculture au 05 65 23 22 13.

Récemment Publié

»

Arcambal : L’atout formation de Transm’ETRE-46, l’école de la transition écologique

Belle initiative. Rencontrer des acteurs locaux (maraîchers, ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : Retour sur le marché de Pâques

Succès pour cette formule gourmande. Une ambiance printanière ...

»

Carole Delga et Serge Rigal votent « Oui à la démocratie ! » 

La présidente de la Région Occitanie et le président du ...

»

Feu de bâtiment agricole à Saint-Michel-de-Bannières

Trois lances à incendie ont été déployées. Les pompiers du Lot ...

»

Le Refuge Canin Lotois sauve 9 chiens de « l’enfer » et lance un appel aux dons

L’association a besoin d’aide. Mercredi 7 avril, des ...

»

Rocamadour : L’enquête 100% caussenarde se poursuit

Le deuxième questionnaire est en ligne. Dariya Nikolaeva, Docteure ...

»

Coronavirus : Cauvaldor se mobilise pour dépister les habitants du territoire

Prochain rendez-vous ce 13 avril au gymnase de Bretenoux, de 10 h 30 ...

»

Sibelle et les burgers du Quercy

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 9 avril

Nouveau bulletin de l’ARS Occitanie. Dans son bulletin ...