Nouvel article

1495 Views

Cahors-Le Montat : Ouverture d’un CAP agricole Métier de l’agriculture spécialité viticulture au lycée des Territoires


La formation se déroule en deux ans avec 70 semaines chez l’employeur et 24 semaines à l’école.

Situé sur la commune du Montat, le lycée des Territoires, en partenariat avec le CFAA du Lot, se dote d’une nouvelle formation par apprentissage en ouvrant pour la rentrée de septembre 2020 un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) en viticulture. La formation se déroule en deux ans, avec 70 semaines chez l’employeur et 24 semaines à l’école.

Taille de la vigne, travaux de printemps, vendanges, conduite de machines agricoles : voici entre autres ce qui sera abordé dans cette formation conçue pour répondre aux besoins des professionnels et de la filière viticole. Avec son domaine de plus de 18 ha – le Domaine de Lacoste -, son chai de vinification et sa cave de vente°/°dégustation, les élèves bénéficieront d’un support pédagogique de qualité qui assure la continuité entre ce qui se passe en entreprise et ce qui se passe en classe. Opter pour cette formation CAPA viticulture, c’est choisir un métier varié, en plein air et où la créativité est de mise.

> Quel est le profil des jeunes concernés par l’apprentissage ?

La formation s’adresse aux jeunes dont l’âge est compris entre 16 et 29. Compte tenu de son statut de salarié, l’apprenti perçoit un salaire en pourcentage du SMIC et en fonction de sa tranche d’âge. L’accès à l’emploi est facilité, car l’expérience engrangée est directement valorisable auprès des entreprises. L’avenir peut aussi se dessiner avec la poursuite d’études, en effectuant  des formations diplômantes comme un BP REA (Brevet Professionnel de Responsable d’Entreprise Agricole) ou un Bac pro, puis un BTS (Brevet de Technicien supérieur).

> Professionnels : et si vous engagiez un apprenti ?

Vous avez du mal à trouver un jeune formé à vos méthodes de travail ? Vous aimeriez vous engager, mais vous avez peur de vous tromper et vous avez besoin d’un coup de pouce financier ? Entre exonération de charges patronales et sociales ainsi qu’aide financière à l’embauche, les avantages à engager un apprenti sont réels. Vous bénéficiez d’une main d’œuvre que vous formez à l’image de votre exploitation,  vous fidélisez vos salariés, vous formez un jeune qui, pourquoi pas, pourrait reprendre votre entreprise. Outre le plaisir de former, vous participez, en recrutant un apprenti, à transmettre ici un savoir-faire qui fait la réputation de nos terroirs.

> La filière viticole a besoin de personnes qualifiées de bout en bout du processus ; la jeunesse nécessite des formations ancrées dans le concret. La formation CAPA viti est là pour les faire se rencontrer. Si vous êtes intéressé, jeune comme exploitant, n’hésitez pas à prendre contact avec le lycée des Territoires au 05 65 21 53 23 ou par e-mail à Sylvie.desobry@educagri.fr.  Il reste des places à pourvoir.

article

Récemment Publié

»

Nouvelle délimitation à Labastide-Marnhac

La limitation de vitesse est modifiée. La portion de route (D7) ...

»

Marché gourmand à Lacapelle-Cabanac

Il se déroulera le 14 juillet. Le comité des fêtes de ...

»

Castelnau-Montratier : L’année des changements à la piscine

Ouverture ce 11 juillet. Depuis un petit moment les accros des ...

»

Cahors : Débuts en musique pour les mets jeudis & les jeudis de la place

Coup d’envoi à 18 h. Tous les jeudis de l’été, du 9 juillet ...

»

Figeac : Des paniers de produits locaux et solidaires à déguster !

Initiative ultra locale. L’initiative citoyenne est née à ...

»

Cahors : Le marché de nuit du mois d’août annulé

Il devait avoir lieu le 3 août. La ville de Cahors informe que le ...

»

Castelnau-Montratier (RD 4) : Chantier routier « révolutionnaire » avec de la poix dans la chaussée

L’entreprise Eiffage est maître d’oeuvre de cet enrobé 100 % ...

»

Cahors : L’amicale de Saint-Ambroise s’est retrouvée

La convivialité était au rendez-vous. Ce samedi 4 juillet, a eu ...

»

Cahors : Nouveaux horaires de l’accueil de l’hôtel Wilson

Les services s’adaptent. Depuis ce lundi 6 juillet, les accueils ...