background img

Nouvel article

778 Views

Cahors-Lalbenque : L’équipe pélicandrome des pompiers du Lot en formation 


Entraînement afin de maintenir les acquis. 

Le risque feu de forêt, très présent dans le département du Lot, nécessite des véhicules, des matériels et des formations spécifiques. Lorsque l’ampleur des incendies et le risque pour les personnels engagés est trop important, les pompiers du Lot ont la possibilité de faire appel aux bombardiers d’eau ou de retardant.

Les avions de la sécurité civile, de type Dash, positionnés sur la base aéronautique navale de Nîmes-Garons, survolent en guet aérien armé le grand sud. Ces bombardiers qui embarquent principalement du retardant, ont besoin d’être « réarmés ». C’est pourquoi une équipe spécialisée pélicandrome a été créée dans les années 2000. 20 personnels composent cette équipe, ils sont chargés de remplir les 10000 litres d’eau ou de retardant des bombardiers.

11 personnels de l’équipe étaient réunis sur l’aérodrome de Cahors-Lalbenque, le 29 juin afin de participer à une formation de maintien des acquis.  Pour ce faire, un dash 8, indicatif radio : milan 76, s’est présenté à l’atterrissage. Il a effectué 4 rotations au sol moteur tournant, afin de travailler les automatismes des parkers et des équipiers chargés du remplissage. 

Au programme : positionnement de l’avion sur le tarmac, sécurité individuelle et collective, communication radio, gestes de communication aux pilotes et personnels au sol…Deux lignes de remplissage ont été mises en service pour les exercices du jour. Pour information, 3 personnels sur une ligne de remplissage suffisent à armer un dash. A noter que deux personnels du centre d’incendie et de secours de Montpezat-de-Quercy (82) ont intégré l’équipe pélicandrome 46. Lors d’évènements climatiques, classés risque incendie très sévère, une équipe en garde postée peut être amenée à stationner sur l’aérodrome de 10 h à 20 h. Les feux d’Esclauzels et de Calvignac ont récemment nécessité l’intervention d’un bombardier de retardant, décisif dans la lutte contre le feu. Ces outils hors normes permettent, par exemple, de couvrir en 1 heure l’axe Nîmes-Bordeaux.

Les 11 sapeurs-pompiers provenaient des centres d’incendie et de secours de Cahors, Figeac, Luzech, Montpezat-de-Quercy et de la direction départementale.

Photo : © Pierre Philippe – Les pompiers du Lot

Récemment Publié

»

Magic System en concert à Alvignac le 16 août 

Ça va être chaud à 21 h au parc du Samayou (et c’est gratuit ...

»

La fête de Saint-Vincent-Rive-d’Olt couronnée de succès

Retour gagnant.  Après deux ans de vide et de privation festives, ...

»

Cahors : Lecture-rencontre avec Myette Ronday à La Fourmi rouge ce vendredi 

Elle se déroulera à la librairie-café, à 18 h 30, ce 12 ...

»

L’ARS rend hommage au Dr Maxence Bourdet-Mathis, chef du service des urgences du centre hospitalier de Gourdon 

Il est décédé dans un accident de la route.  La direction et la ...

»

Les pompiers du Lot : Retour sur les feux de végétation de ce 10 août

126,5 hectares ont été parcourus par les flammes.  Les pompiers du ...

»

Cahors : Concert de la Garde Royale du Danemark le 17 août

Il aura lieu à 11 h sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Dans le ...

»

Affluence record pour « Le Lot en Bodéga » à Pradines

Belle étape festive ! « Le Lot en Bodéga » à Pradines, ...

»

Fête de Douelle : Feu d’artifice annulé et traversée de Douelle fermée le 15 août

Les festivités se dérouleront  les 13, 14 et 15 août. Le ...

»

Le festival « Saint-Céré dans l’Art-Rue » prend ses quartiers du 12 au 15 août

Une 1ère édition avec un riche programme ...

Menu Medialot