background img

Nouvel article

2620 Views

Cahors : La Région Occitanie plus que jamais au soutien des projets lotois


Carole Delga, la présidente, a prononcé ses voeux au lycée Gaston Monnerville.

L’étape 5 des voeux itinérants de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénée-Méditerranée, a eu lieu ce 31 janvier dans l’atelier de mécanique auto du lycée Gaston Monnerville. « Depuis 2016, 196 millions d’euros ont été mobilisés en faveur des projets structurants dans le Lot, soit 1137 euros par habitant » a-t-elle rappelé en préambule, entourée des élus lotois, Vincent Labarthe, Marie Piqué, vice-présidents, Raphaël Daubet, et Geneviève Lasfargues, conseillers régionaux. Elle a également félicité l’établissement cadurcien pour sa 3ème place dans le classement « L’Occitanie dans mon assiette » avec 42 % de produits de qualité et de proximité – dont la moitié en bio – servis au self.

Et d’annoncer « la poursuite en 2020 de l’engagement de la Région en faveur du Lot et de ses habitants » :

> Gare de Figeac : Depuis l’incendie ayant en grande partie détruit la gare de Figeac en octobre 2018, la Région est fortement mobilisée pour faire avancer le dossier de sa reconstruction. Elle a ainsi engagé le rachat de la gare à SNCF afin de pouvoir démarrer, dans les meilleurs délais, les travaux de construction d’une plateforme intermodale liO qui pourrait voir le jour d’ici fin 2021. La présidente de Région proposera aux élus régionaux, lors de la Commission permanente du mois de février, de mobiliser une enveloppe de 1,6 million pour la reconstruction de la gare.

> Cars et trains, transports scolaires, et à la demande : En 2020, la Région renforce l’offre de services liO dans le département du Lot : 8 trains supplémentaires sur la ligne Toulouse – Cahors, soit 20 trains par jour en semaine contre 12 en 2019 ; 2 trains supplémentaires par jour en semaine entre Cahors et Brive desservant Gourdon et Souillac, soit 10 trains complémentaires aux 10 trains intercités ; desserte plus que doublée le week-end entre Toulouse et Cahors, de même qu’entre Toulouse, Gourdon, Souillac et Brive ; lignes de cars liO Cahors – Monsempron/Libos et Cahors – Figeac au tarif de 2 euros à compter de septembre 2020, avec des temps de trajet améliorés. Par ailleurs, depuis la rentrée 2019, les dessertes scolaires sont doublées le soir (17 h et 18 h) au départ de Cahors, Figeac et Souillac (le service de transport scolaire liO est gratuit). Enfin, la Région accompagnera en 2020 la mise en place de nouveaux services de Transport à la Demande au tarif de 2 euros / trajet (tarif plafonné), sur les territoires du Grand Figeac ou de la Communauté de communes Cauvaldor, entre autres, dans le cadre de son nouveau dispositif partenarial pour faciliter les déplacements du plus grand nombre.

> Rénovation des lycées : En 2020, plusieurs opérations seront engagées dans le département : la rénovation de l’exploitation agricole du lycée agricole de Figeac (environ 5 millions d’euros – études en 2020, livraison n 2022), la poursuite de la restructuration du lycée Louis Vicat à Souillac, avec la rénovation de l’ensemble des toitures (1,5 M€ – coût global de la restructuration : 13,5 millions d’euros – travaux au 2ème semestre 2020) ou encore la rénovation du lycée Clément Marot à Cahors, portant sur la rénovation du bâtiment 17, des économies d’énergie, la création d’un garage à vélos et d’une salle polyvalente (7 millions d’euros – études en 2020, livraison fin 2023).

> Transition énergétique : A Luzech, la Région accompagne l’Association mutualiste agricole de Boissor, à hauteur de 115 000 euros, dans la création d’une chaufferie bois de 90 kW pour un établissement de travail et d’hébergement adapté aux personnes en situation de handicap. Elle sera opérationnelle très prochainement. Partenaire du SYDED, la Région a également soutenu la création du nouveau centre de tri de Catus à hauteur de 482 000 euros.

> Une maison de santé à Sousceyrac : Soutenue par la Région à hauteur de 140 000 euros, cette structure accueillera, à compter de fin 2020/ début 2021, 3 médecins généralistes, 1 masseur-kinésithérapeute, 2 ou 3 infirmiers, ainsi qu’un chirurgien-dentiste et d’autres professions paramédicales. La Région soutient la création et l’extension de maisons et centres de santé pluri-professionnels afin de maintenir et de développer un égal accès aux soins de proximité dans les territoires dé citaires ou menacés par la déserti cation médicale. Depuis 2016 dans le Lot, la Région a ainsi soutenu 17 projets de maisons et centres de santé, comme par exemple à Prayssac, Souillac ou encore à Figeac, pour un montant total de plus d’1,7 million d’euros.

article

> Dans les « Maisons de Ma Région », chacun peut s’informer sur l’ensemble des dispositifs proposés par la collectivité. Les équipes, formées sur toutes les aides régionales et connaissant parfaitement l’institution, orientent et guident les usagers dans leurs démarches. Dans le Lot, les 2 « Maisons de Ma Région » offrent aux usagers une nouvelle porte d’entrée sur la collectivité.  A Cahors, la « Maison de Ma Région » regroupe un espace de formation à distance, une équipe dédiée à la formation et à l’orientation pour accompagner les publics en recherche d’emploi ou qui souhaitent construire leur parcours professionnel, un service transports à l’écoute des usagers et permettant de s’abonner, ainsi que des chargés de projets de l’agence de développement économique de la Région, Ad’Occ, qui accompagnent les démarches des porteurs de projets et entreprises.  A Figeac, outre les renseignements sur l’ensemble des actions et dispositifs régionaux, les usagers peuvent bénéficier des services des équipes formation et orientation de la Région. Véritables lieux de vie, elles accueillent et organisent également des rencontres thématiques, des conférences ou encore des expositions, valorisant les initiatives, les productions et les créations locales.

> Pour que la recherche d’un stage ne s’apparente plus à un parcours du combattant pour de trop nombreuses familles, et pour lutter contre le déterminisme social, la Région va mettre en place un réseau d’aide à la recherche de stage pour les élèves de 3ème. Elle proposera notamment en 2020, grâce aux Maisons de Région, des possibilités de rencontres avec des professionnels. Autre service qui sera déployé cette année, la mise à disposition de véhicules pour les personnes en recherche d’emploi. Le coût d’une voiture est parfois trop onéreux et le réseau de transports en commun peut être insuffisant dans certains territoires. L’absence de véhicule pouvant représenter un frein à l’emploi, la Région proposera donc une offre adaptée. Enfin, deux grands plans seront préparés en 2020, l’un en faveur de la santé, l’autre pour préserver la ressource en eau.

Récemment Publié

»

L’hommage rendu à Alain Jutier

Il nous a quittés. Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, et ...

»

Cadurcienne 2020 : L’appel aux dons est lancé

La solidarité est toujours d’actualité. Contraint d’annuler ...

»

Cahors Vallée du Lot : Une saison touristique inédite

Bilan avec le vice-président de l’Office de tourisme. Sylvain ...

»

Cahors : Le GRIMP intervient pour évacuer une victime en arrêt cardio-respiratoire

La configuration du logement a nécessité un dispositif ...

»

La Pétanque Marnhacoise à l’heure du challenge

La convivialité était de mise. La Pétanque Marnhacoise a ...

»

Restauration de murets en pierre sèche à Lentillac-du-Causse

Le chantier participatif est programmé le 10 octobre. Dans le ...

»

L’ancien château de Léo Ferré partira aux enchères

Il est situé sur les hauteurs de Saint-Clair, près de ...

»

Rocamadour : « Sexe, arnaque et tartiflette » à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche du 2 au 4 octobre. « Sexe, arnaque ...

»

Réduction des déchets : Une volonté commune du Département du Lot et du SYDED

Les actions vont s’amplifier. A l’occasion de ...