Nouvel article

2801 Views

Cahors : La mise au point de la mairie sur l’unité de filtration mobile et son devis…


La ville informe qu’une personne étrangère à la collectivité s’est fait passer pour un agent de la mairie de Cahors pour le compte d’un candidat aux élections municipales.

La ville de Cahors communique : « Mardi 3 mars, la ville de Cahors prenait connaissance d’un devis mis en ligne par Monsieur Lorin concernant une unité de filtration mobile, devis établi par l’entreprise Mobile Water Services au nom de la mairie de Cahors, le nom de la collectivité figurant distinctement en 1ère page de ce document (photo). Alertée par ses services, la ville décide d’entrer en contact avec l’entreprise ayant réalisé ce devis pour comprendre son origine. Le représentant de la société informe la ville téléphoniquement, puis par l’intermédiaire d’un écrit, qu’il a reçu, de la part d’une personne se présentant comme représentant de la mairie de Cahors, une demande de devis concernant une unité de filtration mobile. Une personne étrangère à la collectivité a donc sollicité, au nom de la ville, un devis dans la perspective d’un communiqué de presse et d’une publication sur le site internet d’un candidat aux élections municipales. La ville de Cahors n’aurait, en effet, jamais sollicité un tel devis, ayant déjà recherché auparavant diverses solutions techniques transitoires d’ici à la construction de l’unité de filtration définitive. Le représentant de la société, manifestement trompé quant à l’origine et à l’auteur de cette demande, apporte par ailleurs des précisions sur sa proposition. « Ce devis précise que les modules sont actuellement en cours d’agrémentation et ne peuvent donc pas, pour l’instant, être utilisés en eau potable en France. » Cette proposition confirme donc que l’unité de filtration mobile évoquée par ce communiqué de presse du candidat ne peut, faute d’agrément, être commercialisée en France et présente plusieurs incohérences techniques. La mairie de Cahors reste active pour identifier au cas où une technique qui serait mise sur le marché, et permettrait l’émergence d’une solution transitoire qui n’existe pas à l’heure actuelle au regard du volume d’eau nécessaire à filtrer. Dans l’attente, la ville de Cahors assurera, en cas d’épisode de restriction de consommation d’eau, la continuité du service en garantissant aux Cadurciens la fourniture d’eau potable en bouteille. »

article

Photo @DR

Récemment Publié

»

Cahors : Bilan positif pour le fauchage tardif et de l’éco-pâturage (avec des moutons) en projet

Retour d’expérience et perspectives vertes sont au programme. « ...

»

Grand Figeac : Philippe Landrein, candidat à la présidence de la Communauté de communes 

La tête de liste de Figeac Autrement se présente. Ce mercredi 15 ...

»

Rocamadour : Deux spectacles inédits à Côté Rocher

Ils sont à l’affiche les 13, 14, 16, 17, et 18 juillet. Côté ...

»

Chacun de nous est « né quelque part » et parfois… à Cahors !

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Raphaël Daubet élu président de Cauvaldor

Le conseil communautaire a eu lieu ce samedi. Marathon ...

»

Arcambal : Colère à Pasturat

La route communale menant à Saint-Géry est bloquée par un ...

»

Pompiers du Lot : Les formateurs de premiers secours en stage à Luzech

Il a rassemblé 17 soldats du feu. Le service formation des ...

»

Désenclavement ferroviaire du nord-est de l’Occitanie et du Lot : Un combat au quotidien

Jean-Noël Boisseleau est en première ligne. Jean-Noël ...

»

Figeac : Pascal Renaud veut « s’inscrire dans la durée pour bâtir l’avenir »

Le conseiller municipal d’opposition revient sur ses ...