background img

Nouvel article

3332 Views

Cahors : Grève levée à la MAEC (pour l’instant) et les élus au soutien des salariés


Les négociations, dans le cadre du PSE, vont reprendre ce mardi. Explications.

Nouvelle journée de grève à la MAEC ce 9 octobre pour dénoncer le plan social (83 licenciements ou départs volontaires annoncés). La reprise des négociations avec la direction concernant le PSE était la grande nouvelle de la journée…

Les discussions se sont achevées aux alentours de 20 h. Almira Figueiredo, déléguée syndicale FO MAEC, est revenue sur la situation : « Les négociations ont débouché sur des accords pour certaines catégories. La grève est levée pour l’instant et on se remet à la table des négociations à partir de mardi. » A suivre…

article

> Plusieurs élus sont venus soutenir les salariés sur le site de Regourd ce vendredi matin : Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, Aurélien Pradié, député du Lot, Marie Piqué, vice-présidente de la Région Occitanie, Brigitte Dessertaine, maire de Nuzéjouls, et Olivier Liard, maire de Catus (Bénédicte Lanes, maire de Douelle, et Ludovic Dizengremel, maire de Mercuès, étaient venus mercredi).

« Le groupe Cahors, et la MAEC font partie de l’ADN de notre territoire. A un moment donné, on m’a caché des choses… la MAEC était proche du dépôt de bilan. Il y a eu un repreneur. Son discours était qu’il avait de l’ambition, un projet. Il y a un contexte : l’Etat veut réindustrialiser  et les marchés de MAEC sont porteurs. L’ambition affichée doit faire l’objet de preuves, de concret. J’ai des doutes comme vous mais je veux y croire. Il doit y avoir un avenir pour ce site. Il y a ce PSE qui est très dur et il y a déjà eu des départs. C’est dur pour les personnes licenciées, les familles. Il peut y avoir des évolutions mais cela ne peut se faire que dans un dialogue avec les salariés. Il faut un projet cohérent. On l’écoutera et on regardera s’il est concret par rapport aux éléments en notre possession » a déclaré Jean-Marc Vayssouze.

« Il faut une opération de clarté. Depuis le début, ce n’est pas le cas. Il faut que l’on sache où les dirigeants actuels veulent aller. La situation de la trésorerie est très bonne donc on n’en parle pas. Pour le site de Cahors, aucun PGE n’a été demandé. Le ministère nous l’a confirmé. Le site de la MAEC a une histoire et un avenir. Nous serons à vos côtés » a expliqué Aurélien Pradié.

Et Marie Piqué de conclure : « Plutôt que de licencier, il vaut mieux former. Dans la situation de l’entreprise qui est confortable, il y a moyen de soutenir les emplois. »

Récemment Publié

»

Gabriel Loubradou nous a quittés

L’association « Stop à l’Oubli » dont il était président ...

»

Cahors : Menu spécial Halloween ce samedi soir au Coin des Halles

On va se régaler ce 30 octobre dans l’établissement de la place ...

»

Cahors : Kelly Beauty, nouvelle adresse beauté rue des Pénitents 

Le salon est spécialisé dans le maquillage permanent. Kelly ...

»

Lot : Nouvelles limitations aux usages de l’eau à partir du 1er novembre 

Les bassins du Céou, du Tournefeuille et de la Séoune sont ...

»

Cahors : Ateliers de construction d’abris pour la biodiversité de nos jardins ce samedi

Il reste encore des places (c’est gratuit et sur inscription). Le ...

»

Gramat : Une conférence sur la pierre sèche

Elle aura lieu le 5 novembre 2021,  à 20 h 30, salle de ...

»

Place aux jeunes au Tennis Club de Cahors

Stage et tournoi étaient au programme.  En cette première ...

»

Saint-Céré : Histoires de pays contées avec Daniel Chavaroche

Rendez-vous ce 30 octobre, à 17 h.  L’association Aquí l’Òc ...

»

Cauvaldor – Résurgence V : Retour sur les actions culturelles d’octobre

Belle édition 2021.  Cauvaldor revient cette année avec ...