background img

Nouvel article

1370 Views

Cahors-Figeac : Manifestations et rencontre-débat sur « Mon train, j’y tiens »


La réunion aura lieu le 20 avril, à la bourse du Travail, à Cahors.

> 300 manifestants (200 d’après la police) à Cahors et 400 à Figeac. L’intersyndicale CGT, FSU, et Sud-Solidaires avait appelé à manifester ce jeudi 19 avril. « On a appelé à amplifier les luttes dans les entreprises et les services pour le progrès social. Les prochaines manifestations auront lieu le 1er mai avec des rassemblements prévus à 10 h 30 place Mitterrand à Cahors ; à 10 h 30, à Figeac, parking du lycée Champollion ; et à 10 h, à Biars, au stade » a indiqué Jérôme Delmas de la CGT.

> Serge Laybros, secrétaire départemental du PCF, communique : « Le premier ministre a indiqué que les préconisations concernant la suppression de 9000 kilomètres de lignes ne seraient pas retenues. Cependant, il n’a avancé aucune piste de financement. De fait, il confirme le désengagement financier de l’Etat et laisse la responsabilité aux Régions de maintenir ou pas cette partie du Réseau Ferré National. A l’échelle de notre territoire, la totalité des lignes ferroviaires serait menacée de disparition. Ce serait dramatique pour maintenir une ruralité vivante, pour le développement économique et social et sur un plan écologique et touristique. Le PCF ne peut se résoudre à cette perspective ! Il propose d’engager largement la résistance à partir de propositions alternatives qui visent à renforcer la place et le rôle du service public SNCF pour répondre aux besoins du plus grand nombre. Pour échanger sur ce dossier d’actualité, nous invitons les Partisans du rail à une rencontre-débat « Mon train, j’y tiens » organisé par le PCF 46 le vendredi 20 avril, à 18 h, à la bourse du travail de Cahors. Il sera animé par Thomas Portes, jeune syndicaliste cheminot, membre du comité économique et social d’Occitanie et responsable national du collectif « Cheminots Communistes ». »

300x38

> A l’annonce de la réforme de la SNCF, 3 cheminots de Pamiers ont décidé de se mettre en route vers l’Elysée « afin de dénoncer la casse des services publics ». Ils ont été accueillis à Cahors notamment le 16 avril par leurs collègues de la CGT, de la France insoumise. Marie Piqué, vice-présidente de la Région, était également présente.

article

Récemment Publié

»

Cahors Rugby : Julien Sidobre, nouveau coach des avants

Il remplace David Penalva. Mouvement à Cahors Rugby. « Cela ...

»

Lot – Coronavirus : Le département repasse en vert ce 22 septembre

Les indicateurs de ce mercredi. Ce 22 septembre, les indicateurs ...

»

Cahors : Calligramme accueille ce jeudi Julien Cueille pour « Le symptôme complotiste »

Rencontre ce 23 septembre, à partir de 20 h 30.  Dans le cadre de ...

»

Lalbenque : Jean-Paul Vincens nous a quittés

L’association Site Remarquable du Goût du marché aux truffes de ...

»

Variétés anciennes, variétés locales : Table ronde et marché de plein air à Prudhomat

Rendez-vous ce 24 septembre. Variétés anciennes, variétés ...

»

Montcuq : La jeune Mélinda retrouvée saine et sauve

Un appel à témoins avait été lancée.  Ce 21 septembre, la ...

»

Un nouveau secrétaire départemental pour Europe Ecologie Les Verts 46

Il a été élu ce 18 septembre. L’assemblée générale 2021 des ...

»

Cahors Triathlon : Les entraînements ont repris

Course à pied, natation, et vélo sont au menu.  Les ...

»

Rugby : Le tournoi Bastien Teulier, c’est ce samedi à Castelnau-Montratier

Il se déroulera de 9 h 30 à 17 h, au stade Claude ...