background img

Nouvel article

5131 Views

Cahors : C’est parti pour le chantier de réaménagement de l’ancien site d’Emmaüs !


Les travaux ont commencé. Le futur bâtiment accueillera le siège d’Enedis et 11 logements.

La requalification de la friche Emmaüs, avenue André Breton, menée par la ville de Cahors et le Grand Cahors avec l’appui de l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie marque une nouvelle étape dans la transformation du « quartier du XXIème siècle »(la plaine du Pal). Le projet de réalisation d’une opération mixte, de bureaux et de logements, illustre la mise en œuvre d’une stratégie active de redynamisation par les collectivités et leurs partenaires. Dans le cadre d’une convention tripartite signée entre la ville de Cahors, le Grand Cahors et l’EPF d’Occitanie, ce dernier a acquis la friche Emmaüs d’une surface totale de 1 875 m² pour un montant de 372 000 euros, nécessaire à la réalisation du projet. Ce projet mixte permettra d’une part d’accueillir le siège territorial d’Enedis (75 agents) sur son activité tertiaire et d’autre part de proposer des logements « répondant aux besoins des Cadurciens » (6 T2 et 5 T3). Ce 9 septembre, la signature de la promesse de vente du site, entre l’EPF et le Groupe Essor, permet d’accélérer la réalisation du projet. Cette signature intervient en parallèle des travaux de remise à nu du foncier.

« C’est un projet d’importance pour le territoire. Il faut une volonté de tous les acteurs : EPF, le Groupe Essor, Enedis, Polygone, Action Logement. Michel Simon a beaucoup travaillé sur ce dossier. Je suis content que Jean-Luc Marx nous ait rejoint. C’est un militant de la reconquête urbaine » s’est félicité Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors. Un enthousiasme partagé par Jean-Yves Langla du Groupe Essor, Sophie Lafenêtre, directrice générale d’EPF et Pascal Lacombe de Polygone.

Pour Patrice Bocquillon, directeur territorial Lot d’Enedis, « le projet répond aux ambitions fortes d’Enedis » : « Nous voulons diminuer fortement la consommation d’énergie de nos locaux et disposer de 100 % de véhicules électriques dans notre flotte véhicules légers à terme. Le bâtiment actuel, datant des années 50, est fortement énergivore et reste difficile à mettre aux normes. Souhaitant disposer de locaux qui correspondent à l’image d’entreprise 4.0 qu’Enedis veut donner à ses clients, un projet de nouvelle implantation a été lancé à Cahors. Les travaux débuteront début 2021 pour une durée de 14 mois. 39 bornes de recharge pour véhicules électriques et des panneaux photovoltaïques sont prévus. » La livraison du bâtiment est prévue en mars 2022.

Visuel Agence Calvo Tran Van (Toulouse)

> Ancien site Emmaüs

L’emprise foncière de 1 875 m2 est connue aujourd’hui comme étant « l’ancien site Emmaüs ». Ce n’est qu’en 1997, que l’association Emmaüs France investit le terrain. Auparavant, le site avait hébergé :

– Les établissements Imbert, marchands de bois et de matériaux.

article

– Les établissements Fauchat, eux aussi marchands de bois et matériaux.

– Une école de photographie.

Le site Emmaüs a accueilli jusqu’à 13 salariés et 75 bénévoles. Ce n’est qu’en 2014 que le Comité, sous la présidence de Jacques Calais, a trouvé un local à sa taille à Cahors, zone industrielle Englandières. Depuis 2016, Serge Cadène assure la présidence du Comité et s’engage aux côtés de la ville, à ce que ce site historique serve de support à un nouveau projet urbain et économique.

Récemment Publié

»

Pradines : Opération de police d’envergure aux Escales

Des contrôles ont eu lieu ce mercredi. Ce mercredi 23 septembre ...

»

Cahors : L’épicerie sociale et solidaire de Sainte-Valérie plus que jamais au soutien

La structure s’adapte aux conséquences de la crise ...

»

Sauzet : 178 grammes d’herbe de cannabis saisis

Les gendarmes du Lot poursuivent la lutte engagée contre les ...

»

Cazals (RD 45) : Un arbre tombe sur la route

Une déviation a été mise en place. Suite à un fort coup de vent ...

»

Covid-19 : 10 résidents et 2 salariés positifs à l’EHPAD de Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie

Un seul résident présente des symptômes. La préfecture du Lot ...

»

Cahors Rugby : Le match face à Gaillac reporté

Il devait avoir lieu ce samedi soir. Cahors Rugby communique : ...

»

Les pompiers du Lot : Manoeuvre du GRIMP à la centrale hydroélectrique de Cajarc

Deux scénarios ont été répétés. Pour faire face aux risques ...

»

Figeac : Journée Innov’Action « Peux-t-on se passer du glyphosate ? » au lycée La Vinadie

80 personnes se sont retrouvées le mardi 22 septembre. La Chambre ...

»

C’est la rentrée pour Cahors Natation

Les tests de sélection pour l’entrée en formation BNSSA ...