background img

Nouvel article

2943 Views

Cahors Acoustique Vallée : Un concours national pour que des porteurs de projets s’implantent sur le territoire


Il est doté d’une enveloppe globale de 175 000 euros.

« Je voulais que nous trouvions un débouché économique grâce à l’école d’audioprothèse. Nous avons mis en place un concours afin qu’un porteur puisse s’installer à Cahors » précise Thomas Chardard, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Lot, lors de la présentation du concours de l’innovation acoustique et de l’audition à Cahors aux côtés de Jean-Marc Vayssouze, président du Grand Cahors, du Professeur Bernard Fraysse, spécialiste de la chirurgie de l’oreille moyenne et des pathologies complexes de l’oreille interne, professeur émérite de la Faculté de médecine de Toulouse et président de la Société Mondiale d’ORL, de Jean-Jacques Raffy, vice-président du Département, et de Jérôme Filippini, préfet du Lot.

Depuis la très belle aventure entrepreneuriale nationale que constitue le groupe Audition Santé, né à Cahors à la fin des années 1980 sous l’intitulé Centre régional de l’Audition, qui représente aujourd’hui plus de 300 magasins en France et affiche une croissance régulière de ses activités, le territoire s’est en effet doté d’une école d’audioprothèse. Créée en 2013, cette école forme les professionnels de demain pour répondre à un besoin local et à un marché national en pleine croissance. Aujourd’hui, fort de ces atouts, et face à des opportunités de développement importantes, le territoire se mobilise pour développer une filière d’avenir. Avec le soutien du Département du Lot dans le cadre d’une démarche collective de valorisation et de promotion du territoire lotois, la CCI du Lot et l’agglomération du Grand Cahors lancent un concours de l’innovation dans les secteurs de l’acoustique et de l’audition. Ouverte au niveau national, cette opération vise à détecter des projets de création et de développement d’entreprises de produits, de services et de solutions innovantes et à encourager l’installation des lauréats sur le territoire du Grand Cahors. Objectifs : améliorer l’audition (santé) et participer au développement des technologies de l’acoustique applicable à l’industrie (aéronautique…).

« Le Grand Cahors est heureux de participer à ce projet. Il y avait une logique à générer de l’économie autour de cette école, une des meilleures de France. L’idée, c’est de faire venir une entreprise qui en appelle d’autres » souligne Jean-Marc Vayssouze. « Nous travaillons sur le marketing territorial. C’est en unissant nos efforts, nos envies d’agir que nous pourrons aller plus loin dans ce département. La CCI a toujours été présente pour des projets novateurs » insiste Jean-Jacques Raffy. « L’audition c’est un problème de santé public qui touche 6 millions de personnes. Il y a un lien étroit entre la surdité et la maladie d’Alzheimer. C’est 300 à 400 millions d’euros d’importation, et on ne fabrique rien. Il y a un vrai enjeu économique qui est extrêmement important. Je suis enthousiaste, confiant et très heureux d’être ici » explique le Pr Bernard Fraysse. Dernier mot pour Jérôme Filippini : « C’est une initiative qui vise l’excellence. l’Etat vous soutiendra dès qu’il le faudra. »

article

> Doté d’une enveloppe globale de 175 000 euros, comprenant moyens financiers et accompagnement personnalisé à la création et au développement d’activités sur le territoire du Grand Cahors, le concours laisse à tous ceux qui le souhaitent (étudiants, chercheurs, porteurs de projets, ingénieurs, entrepreneurs…) la possibilité de présenter leur projet entre le 27 septembre 2018 et le 31 janvier 2019 à minuit, sur le site internet www.cahorsacoustiquevallee.fr. Les activités pouvant être prises en compte dans le cadre du concours relèvent des secteurs de l’acoustique et de l’audition (son, santé…) : cela touche aussi bien le numérique, la mécatronique, la robotique, les objets connectés, que les systèmes embarqués et plus généralement les technologies de pointe issues d’autres secteurs de l’industrie (ex : aéronautique…). Le projet qui sera soumis au concours peut concerner plusieurs types d’activités : audition et objets connectés ; audition et évaluation (développement d’outils d’évaluation et des systèmes de réhabilitation) ; audition et innovation dans le traitement des déficiences auditives par des dispositifs médicaux ; innovation acoustique : environnement et confort de vie, sécurité et confort de travail… Le ou les lauréats seront désignés, après examen des dossiers, lors du premier trimestre 2019.

Récemment Publié

»

Enedis Lot : Sensibilisation aux risques électriques à la mairie de Gourdon

Réunion avec les différents acteurs. Le 12 janvier dernier, ...

»

Cahors-Souillac : Le Drop Burger vise le championnat de France du Burger 2021 

Sélection à venir pour le Burger 100 % lotois parrainé par Thierry ...

»

Les pompiers du Lot : Formation conducteur d’engin pompe à Figeac

5 stagiaires y ont participé. Les pompiers du Lot ont organisé du ...

»

Le festival de Rocamadour dévoile sa programmation 2021

La thématique s’intitule « Authentiques ...

»

Lot – Carte scolaire 2021 : La dotation départementale officielle connue

L’UNSA Education revient sur cette première étape. « Une ...

»

Le Grand Figeac adapte ses services au couvre-feu à 18 h

Les modalités dans l’article. La généralisation du ...

»

Souillac : « Faire pour apprendre » avec Thierry Marx

Il a animé un atelier ce 18 janvier pour les étudiants du ...

»

Une voiture en feu à Calamane

Intervention rapide des pompiers de Cahors. Les sapeurs-pompiers du ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 18 janvier

Les indicateurs épidémiques se dégradent rapidement. L’ARS ...