background img

Nouvel article

1447 Views

Bio 46 veut booster la bio lotoise en 2022


Bonnes résolutions pour le groupement des agriculteurs du département. 

Alors que le département du Lot compte déjà 657 producteurs bio, soit une représentation de 18 % sur l’ensemble des agriculteurs lotois, Bio 46, le groupement des agriculteurs bio du Lot, a pour objectif de booster l’agriculture bio locale en 2022.

Pour Olivier Garrigues, président de Bio 46, c’est une évidence : « L’agriculture biologique est la véritable garantie d’un système agricole respectueuse de l’environnement encadrée par la loi. C’est le mode de production agricole le plus contrôlé de France. Donc quand un produit est labellisé bio par un organisme indépendant, il répond à un cahier des charges stricte officiel ! C’est un véritable gage de confiance pour le consommateur qui est largement en demande d’actions concrètes en faveur de l’environnement et d’une alimentation de qualité. Aujourd’hui, le ministère de l’agriculture et les instances environnementales comme l’agence de l’eau ou le comité national de la Biodiversité s’accordent à dire que l’agriculture biologique est une solution efficace pour la lutte contre le changement climatique. En développant l’agriculture biologique sur notre territoire, Bio 46 a pour objectif d’assurer aux lotois une meilleure qualité de vie et une diminution des risques sanitaires liés aux pollutions agricoles. De plus, contrairement à ce que l’on pense, l’AB peut tout à fait nourrir la planète. Déjà en 2011, L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (la FAO) publiait des études démontrant qu’avec de simples changements de comportement, c’était tout à fait envisageable. Alors pour Bio 46, il est évident que nous pouvons essayer de nourrir les lotois avec un maximum de produits labellisés et locaux. » 

Grâce au soutien financier du Département, Bio 46 a les moyens de ses ambitions. La seule façon de développer l’agriculture bio lotoise tout en assurant la pérennité économique des exploitations est de développer et structurer les filières en parallèle. Ainsi, Bio 46 accompagne l’introduction de produits bio locaux dans la restauration collective du Département afin que chaque établissement puisse répondre à la loi EGALIM imposant jusqu’à 50 % de produits sous signe officiel de qualité. De plus, en considérant aujourd’hui que la vente directe est le meilleur marché permettant aux agriculteurs de s’assurer un revenu décent, Bio 46 a développé l’accompagnement des producteurs en créant notamment « Paysans Bio du Quercy », la première plateforme de produits bio lotois distribuant au MIN de Toulouse.

« C’est un véritable rayonnement de l’agriculture lotoise de qualité sur toute la région Occitanie qu’offre Paysans Bio du Quercy. Nous sommes fiers de ce projet innovant et de toutes les autres formes de partenariat que nous développons avec les acteurs économiques locaux comme les magasins spécialisés » explique le président de Bio 46.

« En développant la visibilité des producteurs bio sur le territoire, nous donnons envie aux consommateurs lotois de découvrir la bio bien de chez nous. C’est dans cette dynamique que nous ouvrirons la voie aux nouveaux convertis à l’AB ». Avec une équipe de 5 salariés, Bio 46 a de quoi proposer de nombreux services aux agriculteurs qui se posent la question d’un passage en agriculture biologique. En 2021, le groupement a accompagné 80 agriculteurs dans leur conversion grâce au dispositif Point Info Bio.

« Une conversion doit se réfléchir. Il est impératif pour un exploitant de bien connaître les contraintes du cahier des charges et les opportunités de marché avant de se lancer dans l’aventure. Avec nos conseillers spécialisés dans chaque filière, les agriculteurs sont pris en main et passent le pas en toute confiance. Pour aller plus loin, la Région Occitanie propose même des dispositifs individuels plus complets auxquels nous pouvons répondre : le Pass Bio » détaille Didier Jammes, coordinateur de Bio 46 qui se donne pour bonne résolution en 2022 de booster l’agriculture biologique lotoise tout en consolidant intelligemment les filières de distribution. 

> Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.bio46.fr

Récemment Publié

»

Département du Lot : Un bouclier social pour les familles et la ligne POLT au programme

Séance de l’assemblée départementale ce 3 octobre.  Ce 3 ...

»

Coupe du monde de football 2022 : La mairie de Cahors s’associe à de nombreuses autres villes de France 

Pas d’écran géant, ni de fan zones au programme.  La Ville de ...

»

Gourdon : Réunion publique sur l’aménagement d’un carrefour giratoire (RD 673/RD 12)

Elle aura lieu le 11 octobre, à 19 h 30, salle des ...

»

Dégustation croisée : Un éventail de couleurs, de saveurs et de voix au Château de Mercuès

Soirée le 28 octobre, à 19 h 30, en partenariat avec le festival de ...

»

Cahors : Le point sur les services de pneumologie et d’oncologie de l’hôpital

Précisions avec le Dr Thierry Debreux.  Il y avait eu une fake news ...

»

Cahors : Fil d’Ohm devient une coopérative et lance son 1er parc photovoltaïque à Cieurac

L’initiative est soutenue par la FDEL – Territoire ...

»

Cahors : « La Little Jam » s’installe ce jeudi 6 octobre au V & B 

Start à 19 h. 7ème édition de «La Little Jam », désormais ...

»

Espère : « Générations et Aides », service d’aide à la personne, vient de se lancer 

L’entreprise rayonne sur plus de 60 communes.  « Générations ...

»

Figeac : Une journée dédiée aux Troubles du Neuro-Développement 

Plus de 70 professionnels de l’enfance étaient présents.  Ce ...

Menu Medialot