background img

Nouvel article

6774 Views

Aujols : Comment Chantal Bas a survécu pendant 5 jours bloquée dans sa voiture accidentée


Elle a été retrouvée par sa fille et sa petite-fille. Retour sur un véritable miracle en exclusivité. 

« On savait qu’elle était en vie. C’est une miraculée ». La gendarmerie du Lot avait lancé un appel à témoins le 26 avril pour retrouver Chantal Bas, 84 ans , qui n’avait pas donné signe de vie depuis le 24 avril. Elle a été retrouvée dans sa voiture accidentée en fin de matinée le 29 avril par sa fille, Béatrice Benero, et sa petite-fille, Emi Ferrelli. « Elle est restée 4 jours et demi bloquée dans sa voiture. Lundi matin, nous sommes arrivées avec ma fille à Aujols pour accompagner ma mère se faire vacciner. Comme nous ne l’avons pas vu arriver après plusieurs heures, nous avons prévenu les secours dans l’après-midi. Les recherches ont alors commencé… Via son téléphone et le GPS, désactivés, nous avions les données de samedi, et nous savions qu’elle devait être dans un périmètre de 10 km autour d’Aujols. Tous les jours, les gens du village et les chasseurs arpentaient des périmètres définis en lien avec la gendarmerie du Lot. Les Ramades avaient été faites 4 – 5 fois mais jeudi, j’ai voulu y revenir. Avec ma fille, nous avons refait la route au pas et presque au bout, j’ai aperçu des traces de roues en zigzag partant vers un sous-bois. Nous sommes descendues. Ma fille a trouvé une première pièce de Toyota puis un pare choc. Nous étions bloquées par des ronces. Emi a réussi à s’avancer, elle a couru et elle a reconnu la voiture de sa grand-mère. On l’a retrouvée vivante et consciente. Elle nous a dit : « Ah, enfin Emi, donne-moi de l’eau.» Elle était trempée. Sa température était descendue à 26°. Pendant ces 4 jours, elle a essayé de s’hydrater avec la pluie, et elle a pris des Cachous qu’elle avait dans la voiture. Elle a pu donner sa date de naissance aux secours. Les pompiers, le SAMU n’en revenaient pas. Aujourd’hui, elle se rétablit doucement. Quand on lui raconte, elle pleure. Elle a été touchée par la gentillesse des Aujolais et des Lalbenquois qui sont vraiment des gens formidables et par les chasseurs d’Aujols, Laburgade, Cremps, Concots qui ont donné de leur personne et qui sont extraordinaires. Maman veut organiser une grande fête pour remercier tout le monde ! » a raconté sa fille. Une belle histoire !

Photo d’illustration @Les pompiers du Lot

Récemment Publié

»

Cressensac-Sarrazac : Marché gourmand à l’Hôpital Saint-Jean

Il aura lieu le 14 août. Samedi 14 août, à partir de 18 h, la ...

»

Lauzès : 1ère édition du festival « Sortie de route » les 13, 14 et 15 août

Riche programme. « Prendre un virage à toute allure ».  ...

»

Accident à Figeac

Choc sur la RD 822. Ce 1er août, peu après 6h45, les gendarmes de ...

»

Petits et grands en visite au château des Doyens à Carennac !

Parcours de visite en famille. Le château des Doyens, animé par ...

»

Cahors : Le chèque solidaire de la Table Ronde à Hôpital Sourire

Joli geste du club actions. Ce vendredi 30 juillet, à La ...

»

ClassiCahors : Le festival va se clôturer en beauté

Le public a répondu présent pour l’édition 2021 avec encore ...

»

Saint-Martin-Labouval : Deux expositions à découvrir à La Salle rouge

Marie-Claude Véry et Laure Gallet présentent leurs univers ...

»

Cauvaldor : « Jouons avec les patrimoines ! » à Prudhomat et Creysse

Projet commun à destination de tous les Accueils de Loisirs Sans ...

»

Cahors : La braderie de ÔCahors, c’est du 4 au 7 août

L’association des commerçants et des artisans organise une ...