background img

Nouvel article

6444 Views

Aujols : Comment Chantal Bas a survécu pendant 5 jours bloquée dans sa voiture accidentée


Elle a été retrouvée par sa fille et sa petite-fille. Retour sur un véritable miracle en exclusivité. 

« On savait qu’elle était en vie. C’est une miraculée ». La gendarmerie du Lot avait lancé un appel à témoins le 26 avril pour retrouver Chantal Bas, 84 ans , qui n’avait pas donné signe de vie depuis le 24 avril. Elle a été retrouvée dans sa voiture accidentée en fin de matinée le 29 avril par sa fille, Béatrice Benero, et sa petite-fille, Emi Ferrelli. « Elle est restée 4 jours et demi bloquée dans sa voiture. Lundi matin, nous sommes arrivées avec ma fille à Aujols pour accompagner ma mère se faire vacciner. Comme nous ne l’avons pas vu arriver après plusieurs heures, nous avons prévenu les secours dans l’après-midi. Les recherches ont alors commencé… Via son téléphone et le GPS, désactivés, nous avions les données de samedi, et nous savions qu’elle devait être dans un périmètre de 10 km autour d’Aujols. Tous les jours, les gens du village et les chasseurs arpentaient des périmètres définis en lien avec la gendarmerie du Lot. Les Ramades avaient été faites 4 – 5 fois mais jeudi, j’ai voulu y revenir. Avec ma fille, nous avons refait la route au pas et presque au bout, j’ai aperçu des traces de roues en zigzag partant vers un sous-bois. Nous sommes descendues. Ma fille a trouvé une première pièce de Toyota puis un pare choc. Nous étions bloquées par des ronces. Emi a réussi à s’avancer, elle a couru et elle a reconnu la voiture de sa grand-mère. On l’a retrouvée vivante et consciente. Elle nous a dit : « Ah, enfin Emi, donne-moi de l’eau.» Elle était trempée. Sa température était descendue à 26°. Pendant ces 4 jours, elle a essayé de s’hydrater avec la pluie, et elle a pris des Cachous qu’elle avait dans la voiture. Elle a pu donner sa date de naissance aux secours. Les pompiers, le SAMU n’en revenaient pas. Aujourd’hui, elle se rétablit doucement. Quand on lui raconte, elle pleure. Elle a été touchée par la gentillesse des Aujolais et des Lalbenquois qui sont vraiment des gens formidables et par les chasseurs d’Aujols, Laburgade, Cremps, Concots qui ont donné de leur personne et qui sont extraordinaires. Maman veut organiser une grande fête pour remercier tout le monde ! » a raconté sa fille. Une belle histoire !

Photo d’illustration @Les pompiers du Lot

Récemment Publié

»

Elections régionales 2021 : Carole Delga présente la liste lotoise menée par Marie Piqué

Elle a dévoilé les noms des représentants de « L’Occitanie en ...

»

Friture sur la ligne au Rassemblement National 46

Emmanuel Crenne n’a pas mâché ses mots. Le Rassemblement ...

»

Saint-Céré : Et si vous preniez rendez-vous en ligne pour votre prochain don de sang ?

La collecte se déroulera salle polyvalente de 15 h à 19 h. En ...

»

Réouverture des musées : Zadkine et Lurçat vous attendent

Coup d’envoi le 19 mai. Les musées du Département ...

»

Le patrimoine s’anime en Vallée du Lot

C’est parti pour les visites guidées. La saison va pouvoir ...

»

Continuez de soutenir la 16ème édition du festival de Rocamadour

La campagne de financement participatif est toujours en cours. La ...

»

Espaces naturels sensibles du Lot : Les animations gratuites reprennent leur envol

Deux rendez-vous sont programmés sur le thème des oiseaux. La ...

»

La Région Occitanie soutient les projets lotois

Quelques exemples dans l’article. Suite à la commission ...

»

Les Jeunes sapeurs-pompiers de Luzech en action

Reprise des activités. Après de longues semaines de cours en ...