background img

Nouvel article

5011 Views

Attention aux arnaques au diagnostic accessibilité


Des sociétés se font passer pour des organismes officiels.

La préfecture du Lot communique : « Des sociétés, se faisant passer pour des organismes officiels, démarchent les professionnels recevant du public pour les inciter à réaliser un diagnostic ou un pré-diagnostic accessibilité, en ligne, par courrier ou par téléphone. De nombreux exploitants d’établissements recevant du public (ERP) ont reçu au cours de la première semaine de septembre 2017 une lettre à l’entête « adap » relative aux obligations réglementaires vis-à-vis de l’accessibilité des ERP. Les services de la préfecture du Lot tiennent à préciser qu’aucune société n’a été mandatée pour cette communication dont l’objectif est de vendre un pseudo service qui ne permet en aucun cas de se mettre en conformité avec la réglementation.  Nous invitons les exploitants d’ERP à ne tenir aucun compte de ces sollicitations qu’elles soient effectuées par courrier, mail, fax ou téléphone (dans ce dernier cas les interlocuteurs pouvant même se présenter comme fonctionnaires de l’État). Face à ce type de démarchage agressif, les exploitants d’établissements recevant du public sont invités à la plus grande vigilance ; à garder en tête certains réflexes de bon sens : consulter les sites internet gouvernementaux ( notamment https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/ladap-agenda-daccessibilite-programmee), se méfier des méthodes jugées agressives, et surtout ne jamais donner ses coordonnées bancaires au téléphone ; enfin à signaler ces faits auprès de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) – service concurrence, consommation répression des fraudes – basée à la cité des Tabacs, 304 rue Victor Hugo à 46000 Cahors. Les coordonnées sont les suivantes :

Téléphone : 05 65 20 56 00

Télécopie : 05 65 20 56 50

Courriel : ddcspp@lot.gouv.fr

Pour rappel, les obligations liées aux respects des règles d’accessibilité des établissements recevant du public (ERP) existants au 1er janvier 2015 sont :

– l’envoi d’une attestation d’accessibilité au Préfet, si l’établissement satisfait aux règles d’accessibilité connues au 31 décembre 2014 ;

– le dépôt d’un dossier d’agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP), si l’établissement ne satisfait pas aux règles connues au 31 décembre 2014.

Le non-respect d’une de ces deux formalités est passible d’une amende administrative ou de sanctions pénales.

Les exploitants d’ERP peuvent vérifier leur situation en contactant les services de la direction départementale des territoires du Lot par courriel (adap@lot.gouv.fr) ou par téléphone (05 65 23 61 18 ou 05 65 23 61 77). »

Photo d’illustration Flickr

Récemment Publié

»

Cauvaldor – Lalbenque : La truffe dans tous ses états pour le Chef Thierry Marx et les étudiants du Bachelor de Souillac

Visite gourmande.  Le Diamant Noir était notamment au menu du ...

»

Saint-Paul-Flaugnac : Chantier nature le 5 février avec le Carrefour des Sciences et des Arts

L’objectif est de travailler à la protection de la prairie humide ...

»

Gendarmerie du Lot : Arcambal intègre le dispositif de participation citoyenne 

Un plus pour la sécurité du quotidien.  La commune d’Arcambal ...

»

A l’initiative de Rémi Branco, 50 jeunes élus lotois soutiennent une loi contre les déserts médicaux

Le vice-président du Département du Lot tire le signal ...

»

Labastide-Marnhac : Les chiens truffiers en mode championnat

Résultats du concours de cavage du 22 janvier 2022.  Dans la ...

»

Sous les lignes électriques lotoises, les pêcheurs appelés à la prudence

Partenariat renouvelé entre Enedis, RTE, et la Fédération ...

»

Cahors – Coronavirus : Centre de dépistage à la Bourse du Travail jusqu’au 12 février 

Il fonctionne sans rendez-vous du lundi au samedi, de 9 h 30 à 17 h ...

»

Cahors : « La Chose » en concert aux Docks ce jeudi 

Coup d’envoi à 21 h.  « La Chose » sera en concert ce jeudi ...

»

Cauvaldor : A Martel, on éveille les tout-petits au contact des animaux

Expérience pendant 6 mois.  Les jeunes enfants du Relais Petite ...