background img

Nouvel article

1953 Views

Assurance agricole, château de Montal, Centre d’Excellence Hélices… retour sur la visite de Jean Castex


Le 1er ministre était dans le Lot le 29 octobre. 

Un vendredi rythmé dans le Lot pour Jean Castex. Le 1er ministre a débuté sa visite, entouré des élus locaux, par une rencontre avec des vignerons et des représentants du monde agricole. Les échanges ont eu lieu à Château Ponzac à Carnac-Rouffiac chez Virginie et Matthieu Molinié, également maire de la commune. Le maître des lieux mais également Sébastien Sigaud, Daniel Fournié, Pascal Verhaeghe notamment ont fait part des difficultés rencontrés par les viticulteurs : gel, assurances, taxe Trump… Christophe Canal, président de la Chambre d’agriculture, Alain Lafragette, président de la FDSEA, et Damien Fraysse des JA ont aussi décrit les difficultés de la filière en particulier l’installation, et la problématique de l’eau…

« Je ne suis surpris de rien de ce que vous m’avez dit. Je suis natif et élu d’un département agricole et viticole. J’ai la chance d’avoir un ministre de l’agriculture particulièrement engagé. Vous avez besoin d’une intervention forte des pouvoirs publics. Nous avons besoin de vous. Je sais qu’en aidant ce secteur, nous aidons des gens qui travaillent. Nous allons soumettre un texte sur l’assurance agricole, qui sera voté, et promulgué avant la fin du quinquennat, avant février. La solidarité nationale va jouer. L’objectif, c’est que tout le monde puisse être assuré. La loi Egalim 1 n’a pas eu les résultats escomptés. Un texte Egalim 2 a été adopté. J’espère que l’on va progresser. Il faut accompagner le développement des filières » a expliqué Jean Castex évoquant aussi entre les lignes un projet de loi sur le revenu des conjoints d’agriculteurs.

Le 1er ministre s’est ensuite rendu à Cahors pour un tour de ville mené par Jean-Marc Vayssouze, le maire, en passant par la Halle, et conclu par un déjeuner au Bistro de l’Isa. Après cette première séquence, le convoi a ensuite pris la direction du château de Montal à Saint-Jean-Lespinasse qui va être rénové grâce au plan de relance (1,6 millions d’euros). « Il faut savoir que la France est le pays d’Europe qui a consacré le plus de place à la culture et au patrimoine dans son plan de relance » a rappelé le résident de Matignon. 

La journée lotoise s’est achevée à Figeac avec l’inauguration du nouveau Centre d’Excellence mondial pour les hélices de Ratier. Les deux nouveaux bâtiments d’une superficie totale de 3 000 mètres carrés incluent les capacités de recherche et d’ingénierie, de fabrication, de test et de maintenance, permettant à Collins de développer la prochaine génération d’hélices pour les avions commerciaux et militaires. En faisant appel à des technologies disruptives, ce nouveau centre permettra à Collins Aerospace d’apporter des améliorations significatives pour les hélices existantes et de développer de nouveaux systèmes pour les futures générations d’avions à hélices tout en réduisant, pour les clients, les cycles de production par une automatisation accrue. Grâce à la mise en place de techniques innovantes, les ingénieurs travaillent à optimiser la conception des systèmes hélices afin d’améliorer l’aérodynamisme tout en réduisant le poids, la consommation de carburant et le bruit. Ainsi, les hélices produites à Figeac participeront à une aviation plus performante, silencieuse, et respectueuse de l’environnement. Pour aider les compagnies aériennes à réduire les temps et les coûts de maintenance, Collins Aerospace utilisera également le centre pour développer les fonctions de maintenance prédictive afin d’améliorer les pronostics de panne, dans le cadre de sa stratégie globale axée sur l’avion plus intelligent.

« Collins Aerospace a pour objectif de consolider son avancée technologique en matière de systèmes de propulsion pour l’aviation en proposant un environnement de recherche et de développement optimal grâce à des installations de pointe et en mettant en œuvre la culture de l’entreprise tournée vers l’innovation dans les méthodes de travail et l’excellence opérationnelle, » a déclaré Jean-François Chanut, directeur général de Propeller Systems pour Collins Aerospace. « Ce centre qui représente un investissement de 32 millions d’euros, marque aussi notre engagement à fournir à nos clients du monde entier des solutions optimisées, ainsi que notre volonté d’investir localement à Figeac et dans la région. »

Le matin, Jean Castex avait souligné cet état d’esprit : « La plus value de la France, c’est la bataille de la qualité. Le mot commun entre agriculture et industrie, c’est souveraineté. » 

Récemment Publié

»

Sibelle, les truffes, le Black Friday et le député 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Un taux d’incidence de 237,3 ce 26 novembre (599,7 sur le Grand Figeac)

Un décès supplémentaire est à déplorer.  Dans son bulletin ...

»

Cahors – Coronavirus : Déménagement du centre de vaccination à l’espace Clément Marot 

Il sera opérationnel à partir du 30 novembre.  A compter du mardi ...

»

Cahors Handball reçoit Thuir ce samedi

Les Ciel et Blanc auront besoin de leur public dès 20 h.  En ...

»

Cahors-Gourdon-Souillac : « Local Friday » chez Biocoop ce samedi

Initiative pour la biodiversité.  La Ligue pour la Protection des ...

»

Saint-Pantaléon : Une rencontre technique sur la transformation des céréales 

Organisée par Bio 46, elle est programmée le 3 décembre, à 14 ...

»

Gabaudet-Donnadieu : L’appel du Grand Figeac à transmettre tous témoignages, documents ou idées de valorisation 

Lancement d’une collecte mémorielle.  Le 8 juin 1944, la ferme de ...

»

Cahors : Alliance Pub se dote d’une machine sérigraphique dernière génération 

C’est la 1ère de ce modèle à être installée en ...

»

Centres de vaccination ouverts sans rendez-vous à Cahors et Figeac, les 27 et 28 novembre

Tous les détails dans l’article.  Avec l’appui du personnel ...