background img

Nouvel article

1009 Views

Africajarc commence ce jeudi 


La 20ème édition invite à nouveau à découvrir et apprécier un large panorama des musiques d’Afrique. 

20 ans, ça se fête ! Du 19 au 22 juillet, Africajarc n’a pas fait les choses à moitié pour célébrer l’événement avec un programme d’enfer : 

> Jeudi 19 juillet, concert d’ouverture , église de Cajarc, à 20 h 30

– Ablaye Cissoko & Volker Goetze

L’envoûtant duo Ablaye Cissoko (Kora, chant) & Volker Goetze (Trompette, Bugle) se produira dans le cadre intimiste de l’Eglise de Cajarc : Formidable dialogue, à la fois intime et harmonieux, entre le jazz et la musique mandingue, ce duo saura faire voyager les spectateurs !

article

> Vendredi 20 juillet, grande scène, soirée « Liberty Night », à 20 h

– Imarhan

C’est la figure de la nouvelle vague de la musique Touareg et du desert blues, réputé pour leurs performances live, extatiques et tapageuses. Avec son nouvel album « Temet », Imarhan voit plus loin et puise dans le funk, le disco et le rock. « Temet » qui signifie « liens » en Tamasheq est un appel au rassemblement, une ode à l’amitié entre les peuples et à la liberté.

– Alsarah & The Nubatones

Baptisée « la nouvelle étoile de la pop nubienne » par le prestigieux Guardian Magazine, la chanteuse soudanaise Alsarah avec ses musiciens, « The Nubatones » distillera avec grâce les mélodies atemporelles de leur dernier album « Manara », sur des rythmiques entêtantes, à la croisée d’influences Est-Africaines et Arabes.

– Mike Love 

Avec ses pédales d’effet, ses boucles réalisées en direct, ses beatbox, ses skank acoustiques et son goût prononcé pour les chants suaves et harmonisés, Mike Love apporte une véritable bouffée d’air frais dans le reggae international. Ce guitariste songwriter qui a partagé la scène avec les plus grands groupes reggae est un artisan. Car dans ses live aucun sample ni éléments préenregistrées, juste un reggae authentique qui s’élabore sous les yeux et les oreilles du public, de loop en loop, ciselé avec une patience d’orfèvre et baigné de peace & love.

– Pachibaba

C’est le groupe explosif qui mêle maloya, afrobeat, musette, cumbia et sega ! Composé entre autres de Fixi, l’accordéoniste swingueur nomade (Java, Winston McAnuff, Tony Allen), d’Olivier Araste, leader charismatique du groupe réunionnais LiNDiGo, qui pousse le maloya toujours plus loin dans la rencontre et de Cyril Atef armé de ses baguettes magiques, maître du groove afro (Bumcello, CongopunQ).

>  Samedi 21 juillet, grande scène, soirée « Légendes », à 20 h 30

– Sona Jobarteh

Elle est celle qui a voulu changer la règle du jeu ! La Kora est un instrument traditionnellement utilisé uniquement par des griots, hommes, jamais par des femmes. Première korafola à atteindre cette notoriété à l’international, issue d’une famille de griot, multi-instrumentiste, elle propose une musique subtile et élégante et parvient à nous transporter dans le Mandingue. Elle a conquis le public tout autour du monde avec sa voix captivante et ses mélodies harmonieuses.

– Touré Kunda

Ils reviennent ! Ils étaient là pour la première édition ! 20 ans après, les Touré Kunda seront à Cajarc le samedi 21 juillet 2018 où ils célébreront avec le public leurs 40 ans de carrière et présenteront leur nouvel album.  2 anniversaires en 1 pour cette 20ème édition !

– Girma Bèyènè & Akalé Wubé

Légende de la musique éthiopienne Grima Bèyènè signe son grand retour par une rencontre avec le groupe Akalé Wubé, véritable chantre du groove, cela donne une alchimie électrisante pour un concert incroyable !

> Dimanche 22 juillet, grande scène, soirée « Afrobeat Party », à 20 h 30

– Les Frères Smith

Pionniers de la scène Afro Groove Parisienne Les Frères Smith distillent leur groove de contrebande sur les foules depuis le siècle dernier. Ils viendront enflammer le dancefloor et vous faire user le parquet d’Africajarc. Cette grande famille exclame l’essence du groove de l’Afrobeat à l’Ethio-Jazz.

– Seun Anikulapo Kuti & Egypt 80 

Seun Anikulapo Kuti possède la grâce, l’énergie et la furie de son père Fela Kuti. Avec les musiciens d’Egypt 80, le légendaire groupe de Fela, il fait revivre la plus originelle incarnation de l’Afrobeat. Ils feront vibrer les murs de Cajarc pour une soirée afrobeat party de folie !

– John Bleck & Sorcier Apokalyps

Ils sont deux, l’un est MC il s’appelle John Bleck, l’autre est DJ c’est Sorcier Apokalyps. Ils ont gagné le tremplin l’an dernier et ils reviennent à Africajarc mais cette fois sur la grande scène le dimanche 22 juillet pour défendre leur projet à la croisée des arts hiphop afrobeat, tag et peinture !

> Retrouvez toute la programmation off (et c’est gratuit !) sur http://www.africajarc.com/le-off/

Photo page Facebook Les Frères Smith

Récemment Publié

»

La Région Occitanie lance un guide 100 % numérique pour aider les jeunes à s’orienter après le bac

« Cap vers le sup »  contient toutes les informations sur les ...

»

Pradines : Le Barber shop a ouvert ses portes

Il est situé impasse du Pech. Retour aux sources pour Elie ...

»

Limogne-en-Quercy : « L’Arbre Acadabar » invite les habitants à soutenir leur projet

Le jardin-café partagé a été présélectionné par la région ...

»

A vos diabolos, les Cas du Cyrque organisent des stages pendant les vacances

Ils se dérouleront à à Lamagdelaine, Catus et Mercuès. Pendant ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 20 janvier

Les chiffres de ce mercredi. Dans le Lot, les chiffres de ...

»

Cahors-Biars : Actions de la FDSEA et des JA « pour une juste rémunération des agriculteurs »

Ils militent pour l’application stricte de la loi EGAlim. Les ...

»

Viol en mer d’une jeune lotoise : L’agent de sécurité népalais condamné à 8 ans de prison

Le verdict a été rendu ce 19 janvier. La cour d’assises du ...

»

Cahors : Des parents et des professeurs réclament des sanitaires dignes de ce nom pour les collégiens de Gambetta

Le DASEN a répondu. « Gambetta = toilettes confinées ! », ...

»

Cahors et les chemins de Saint-Jacques sur RMC Découverte ce mercredi soir

Le documentaire est à découvrir à 21 h 05. « Depuis la ...