background img

Nouvel article

457 Views

A Sousceyrac, le Lot rend hommage à Gaston Monnerville 


L’exposition « Combat pour les libertés » a été inaugurée. 

Depuis 2017, la députée du Lot Huguette Tiegna s’était engagée à défendre la mémoire du feu président du Sénat Gaston Monnerville, infatigable défenseur des droits de l’homme et de l’Ecole de la République, qui « inspire aujourd’hui notamment notre jeunesse par son parcours atypique ». Après plusieurs mois de travail et de réunion avec les partis prenantes, l’inauguration de l’exposition ce samedi 16 octobre à 17h 30 placée sous le signe du Millénaire Gaston Monnerville était très attendue.  Ainsi la parlementaire, membre du comité de panthéonisation de Gaston Monnerville et le maire de Sousceyrac Francis Laborie ont lancé le coup d’envoi d’une série d’hommage à l’occasion du trentième anniversaire de la disparition de Gaston Monnerville aux côtés de Raphael Daubet, président de Cauvaldor, Christophe Proença, vice-président du Département, des élus locaux, des associations et des citoyens. L’exposition est ouverte au public jusqu’au lundi 25 octobre à Sousceyrac et tournera dans le Lot.

« Gaston Monnerville a été le « père » tutélaire de mon engagement politique, celui qui balise l’ensemble de mes pas. Ce fut un grand moment d’émotion qui a soufflé ce samedi soir à la « Grange » à Sousceyrac-en-Quercy où fut inaugurée l’exposition « Combat pour les libertés » en honneur au grand homme d’Etat, président du Sénat, élu du lot, que fut Monnerville. Cette exposition, vue par plus de 300 000 visiteurs, présentée au sénat, aux clubs Unesco, à l’Organisation Internationale de la Francophonie, à l’académie des sciences des outre-mer, en Guyane, à la Réunion, bientôt en Martinique… mérite d’être découverte par les Lotoises et Lotois » a déclaré la députée. 

A travers une vingtaine d’estampes très bien réalisées, avec de belles illustrations tirées des archives, principalement du sénat, cette exposition, réalisée par le commissaire d’exposition Michel Arab, placé sous le haut patronage du président de la République, parrainée par les ministères des armées et des outre-mer, retrace le parcours exceptionnel de cet illustre petit-fils d’esclave devenu le deuxième personnage de l’Etat, infatigable défenseur des droits de l’homme et de l’Ecole de la République.

Francis Laborie, maire de Sousceyrac en Quercy, qui s’est vu offrir une photo rare de Fabien Faure, a fait partager, dans une convivialité généreuse tout l’attachement et la reconnaissance qu’il voue à Gaston Monnerville pour ce qu’il a fait pour sa commune (création de cinq écoles, ouverture d’une piscine municipale, adduction d’eau etc.) et pour le Lot. Jean-Pierre Jouffroy, avec talent a fait le bonheur de l’assistance par une conférence dédiée à la vie du président du sénat, rappelant combien cet homme épris de justice a été de tous les combats pour défendre la République, au péril même de sa vie. 

Le président de Cauvaldor, ainsi que les élus présents lui ont également rendu hommage tout en soulignant l’intérêt du Lot de contribuer à faire vivre sa mémoire et cette exposition. Cette inauguration de l’exposition marque le coup d’envoi du Millénaire Monnerville avec une série d’évènements à venir dans le Lot que la députée organisera aux côtés des maires, du département et des associations, des écoles, démontrant ainsi l’attachement des Lotois à Gaston Monnerville.

Et Huguette Tiegna de conclure : « L’exposition nous raconte bien, non seulement la vie de ce grand homme, ce qu’il a fait pour les Outre-mer, pour la France, pour le Lot, mais également elle redonne du sens aux actions des politiques lorsqu’ils conçoivent leur engagement en faveur de leurs concitoyens, de tous leurs concitoyens. Gaston Monnerville, avec son discours pour défendre la communauté juive, en 1933 sur le parvis du Trocadéro, était un visionnaire, un lanceur d’alerte avant l’heure. Il avait sonné le tocsin sur l’arrivée au pouvoir d’Hitler et ce qu’il allait faire subir au monde entier… Alors, il convient de ramener à la lumière de l’histoire contemporaine tous ces hommes qui ont fait grandir la France, surent enrichir la République, en leur laissant en nos cœurs une place de choix pour qu’enfin l’esprit du bien commun l’emporte sur le repli sur soi et l’aventurisme du communautarisme sectaire. Je fais le vœu que le Lot soit le fer de lance, en ce trentième anniversaire de la disparition de Monnerville, pour porter ensemble le Comité créé pour sa panthéonisation. » 

Récemment Publié

»

Rugby : Bonus offensif pour le COC

Les Castelnaudais ont fait plus que confirmer ! Ce 28 novembre, le ...

»

Gramat : Noël exceptionnel au Grand Couvent le 18 décembre !

Crèche provençale, marché des artisans, concert avec La ...

»

Noms de lieux, noms de pierre : Une veillée sur la toponymie à Puyjourdes

Elle aura lieu le 3 décembre, à 20 h 30.  Vendredi 3 décembre, ...

»

Le sénateur Jean-Claude Requier regrette le rejet prématuré du budget 2022 par une majorité du sénat

Le parlementaire ne mâche pas se mots.  Mardi 23 novembre, le ...

»

Figeac : Débat sur «  Les enjeux de la laïcité pour l’avenir de la République »  le 6 décembre

Il se déroulera à 18 h, salle Balène.  La laïcité, inscrite ...

»

Ça bouge bien au Taichi Chuan Pradines-Chansi !

AG et stage étaient au menu.  L’assemblée générale, occasion ...

»

Le Cahors Football Club remporte le derby face au PSVD’Olt

L’équipe 2 a également gagné. Ce samedi 27 novembre, le derby ...

»

Trains : Pour Jean-Noël Boisseleau, « la LGV Toulouse-Bordeaux  est complémentaire de la ligne POLT qui doit être modernisée, donc performante d’ici 2025  »

Entretien avec l’expert ferroviaire du Département et ...

»

Rugby : Le COC veut confirmer 

Les Castelnaudais reçoivent Garonna XV ce dimanche. Les hommes de ...