background img

Nouvel article

466 Views

45 communes de la vallée du Lot bénéficient d’un plan de prévention des incendies


Une réunion a eu lieu ce 19 juillet. 

Hasard du calendrier et de l’actualité, une réunion s’est tenue ce mardi 19 juillet 2022 à Saint-Géry sur le thème de protection des forêts contre les incendies dans la moyenne vallée du Lot, de Cahors à Larroque-Toirac.

Ce secteur a en effet été identifié comme le plus vulnérable face aux incendies (en 2018, le plus grand feu enregistré en France s’est déroulé à Cajarc). Pas moins de 45 communes sont directement concernées.

Depuis mars 2021, le Département du Lot a décidé de chapeauter l’étude d’un plan de protection contre l’incendie pour ce massif à risque. Pilotée en concertation avec les services de l’Etat et les pompiers du Lot, l’étude a été menée avec les communes et de nombreux partenaires (parc naturel régional des causses du Quercy ou chambre d’agriculture), ce qui a permis de déterminer les actions à mettre en place dans les dix ans à venir pour limiter les risques de feux de forêt.

Ce sont ces objectifs qui ont été présentés aux élus au cours de la réunion présidée par Catherine Marlas, vice-présidente du Département, et Jean-Paul Lacouture, directeur de cabinet du préfet. La sensibilisation des habitants (protection de chaque maison par le débroussaillement) est une priorité, la mise aux normes des routes et chemins également (en implantant une signalétique homogène permettant aux secours de les repérer facilement), tout comme l’amélioration des possibilités de ravitaillement en eau (21 secteurs déficitaires en eau ont été identifiés).

Parmi les autres objectifs : la mise en place de référents sur le terrain, la création de cartographies mutualisées (équipements, voies d’accès, points d’eau…), l’intégration d’un volet feux de forêt dans les plans communaux de sauvegarde, le soutien à l’achat et à l’utilisation de petits broyeurs végétaux communaux (ou mutualisés) pour stopper le brûlage des déchets verts, la création d’une économie autour du bois énergie ou la mobilisation des acteurs forestiers et agricoles en s’appuyant sur les associations foncières pastorales libres.

Comme le remarque Catherine Marlas, « toutes ces actions viendront en complément du programme de reconquête des espaces embroussaillés déjà initié par le Département du Lot, et grâce auquel des propriétaires fonciers confient l’entretien de leurs surfaces à des éleveurs ».

Récemment Publié

»

Le département du Lot placé en vigilance orange canicule : Appel à la vigilance à partir de ce 10 août 

La prudence est de mise.  Sur recommandation de Météo France, ...

»

Succès pour le festival ClassiCahors 2022

Bilan de la 7ème édition.  La 7ème édition du festival ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : Un arrêté pris portant restriction de l’usage de l’eau distribuée sur le réseau 

Il est effectif à compter de ce 9 août.  « La situation ...

»

Cahors : Concert hommage à Johnny Hallyday au Coin des Halles ce jeudi 

Johnny Dems sera de la partie ce 11 août. Dans le cadre de « Mets ...

»

Cauvaldor : La truffe du Quercy Causses et Vallée de la Dordogne à l’honneur

Visite de la Ferme des Sentiers du Diamant Noir.  Les élus de ...

»

Cahors : Un joli podium pour les cavalières du Club Hippique du Quercy

Elles ont participé au Générali Open de France.  Le Générali ...

»

Cahors : Déambulation et apéro patrimoniaux ce mardi 9 août

Les Éphémères du Patrimoine se poursuivent tout le mois ...

»

Marché gourmand à Lhospitalet ce jeudi 11 août

Coup d’envoi à partir de 19 h.  Le Foyer Rural de Lhospitalet ...

»

Fin de saison animée à l’Etrier de Cahors Bégoux

La réouverture est prévue le 7 septembre (le centre sera ...

Menu Medialot