Nouvel article

612 Views

11 novembre – Cahors : Mémoire, médailles, et hommage aux soldats morts pour la France en opérations extérieures


Le préfet du Lot a notamment cité les noms des Lotois et des Lotoises décédés en « Opex ».

La cérémonie départementale de commémoration de l’armistice de la 1ère guerre mondiale s’est déroulée ce 11 novembre, devant le monument aux morts, place de Gaulle, en présence des autorités civiles et militaires. Malgré la pluie, petits et grands étaient au rendez-vous. Jérôme Filippini, préfet du Lot, a lu à cette occasion le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées : « C’était il y a un siècle. Un an après la fin des combats de la Grande Guerre, le 11 novembre 1919 fut le premier de la paix retrouvée. Désormais, le silence domine là où l’orage d’acier a tonné avec fureur. Il règne sur d’innombrables champs de batailles qui ont charrié un si long cortège de morts, de mutilés, de blessés et de traumatisés. Les traités sont signés, l’allégresse de la Victoire s’est déployée dans une ampleur incomparable le 14 juillet 1919, l’état de siège vient d’être levé, la vie sociale et politique reprend ses droits, la démobilisation poursuit sa lente progression. Les Poilus retrouvent leur foyer, leur famille et leur commune. Ils découvrent une vie bouleversée, une France transformée par une épreuve de quatre années et par de profondes séquelles. Partout, le pays est traversé par la sourde évidence que rien ne sera plus jamais comme avant, que le retour à l’avant-guerre est impossible.  C’était il y a cent ans. Une nouvelle page s’ouvrait. Celle du souvenir, de la mémoire et de l’hommage. Depuis, inlassablement, les Français sont fidèles à cet anniversaire. En ce jour, dans les nécropoles, devant les monuments aux morts, sur les places de nos villes et de nos villages, toutes les générations – unies et solidaires – se rassemblent et se recueillent. La Nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1918. Elle n’oublie pas ses enfants tombés au champ d’honneur sur tous les fronts, d’Orient et d’Occident. Elle n’oublie pas le sang versé par des soldats venus d’Afrique, d’Asie, du Pacifique et d’Amérique. Elle salue toutes les nations alliées qui ont partagé le même combat. Les noms gravés sur nos monuments aux morts nous rappellent constamment les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure. » Et le représentant de l’Etat d’évoquer l’actualité : « Depuis 2012, chaque 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer toutes les filles et les fils de France qui, dans tous les conflits, hier comme aujourd’hui, ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême. En ce jour, la Nation rend un hommage particulier aux soldats morts pour la France en opérations extérieures. En inaugurant un monument national en leur mémoire, le président de la République inscrit dans la pierre comme dans les mémoires la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants. Haut Lieu de la Mémoire Nationale, ce « monument aux morts pour la France en opérations extérieures » est aussi un rappel : la préservation de notre indépendance, de notre liberté et de nos valeurs repose sur ceux qui ont donné leur vie pour les défendre. » Jérôme Filippini a ensuite cité les morts pour la France en 2019 au cours d’opérations extérieures mais il a également eu « une pensée particulière pour les soldats et les familles de » :

– Anita Gaillon, originaire de Salviac, soldat de 1ère classe, décédée en ex Yougoslavie le 18 juillet 2004 à l’âge de 22 ans

– Joël Gazeau, originaire de Pradines, adjudant-chef, décédé en Afghanistan le 23 mai 2006 à l’âge de 35 ans

– Thomas Dupuy, originaire de Toulouse mais ayant des liens avec la commune de Saillac, adjudant, décédé au Mali le 29 octobre 2014, à l’âge de 32 ans

Après le dépôt de gerbes, la Marseillaise a retenti, mettant fin à la cérémonie.

> En préambule de la manifestation, Aimé Beaufils a été décoré de la Croix du Combattant, et Lucas Truquet a reçu son diplôme et son insigne de porte-drapeau.

article

Récemment Publié

»

Bach : L’Auberge Lou Bourdié dans le 13 h 15, le samedi de Laurent Delahousse

L’émission sera diffusée ce 14 décembre sur France 2. Joli ...

»

Cahors-Figeac : Aurélien Pradié présente la loi « Agir contre les violences au sein de la famille »

Deux réunions publiques sont au programme (dont une ce ...

»

Cahors : La soirée Acte II du réveillon se prépare au Coin des Halles

Elle aura lieu le samedi 4 janvier. Après le succès de la soirée ...

»

Maisons France service et services du Département du Lot : Quelle complémentarité ?

Le préfet du Lot et le président du Conseil départemental ont ...

»

Rocamadour : « Si tu me quittes, je me casse ! » à Côté Rocher

Le spectacle est à l’affiche les 13 et 14 décembre. Un chagrin ...

»

Figeac – Municipales 2020 : La Manufacture des Idées est née

Le local de campagne de Vivre Figeac a été inauguré en musique. ...

»

Pradines : Portes ouvertes de la nouvelle salle festive et culturelle La Prade

Beau programme ce samedi 14 décembre. La nouvelle salle festive et ...

»

Avec Epsys, Groupe Cahors joue la carte de la solution intégrée pour servir les marchés de l’énergie, des énergies renouvelables, et de la transition énergétique

Interview avec le directeur Stratégies Marketing & Industrielle ...

»

Pour Alliance Police Nationale 46 et CFE-CGC, c’est « boycott général »

Les syndicats communiquent. Alliance Police Nationale 46 et CFE-CGC ...

Menu Medialot