Nouvel article

1475 Views

Aurélien Pradié fait le point


Le député du Lot entend bien conserver sa liberté.

300x38

Aurélien Pradié se démultiplie depuis son élection à l’assemblée nationale. Il a tenu à faire le point à l’heure où le débat parlementaire sur la loi de moralisation (régulation) de la vie politique touche à sa fin. « Elle sera votée mercredi ou jeudi. C’était mon baptême du feu. Je me suis beaucoup impliqué. C’était une loi importante, personne ne peut en contester la nécessité. J’ai voté la loi « ordinaire » qui interdit notamment les emplois familiaux. Par contre j’ai voté contre la loi « organique » car elle supprime notamment la réserve parlementaire. A l’échelle du Lot pour les 4 parlementaires, c’est 600 000 euros qui sont attribués à des associations ou des communes. C’est un affaiblissement des territoires ruraux. Je suis frappé par la méconnaissance de beaucoup de députés, « de purs parisiens », de nos territoires. Depuis deux mois, il y a une volonté exprimée du gouvernement de couper les députés du terrain. Ils veulent fabriquer des élus hors sol. Pour ma part, je ne veux pas passer ma vie à Paris » a-t-il expliqué avant de rappeler qu’il conserverait sa liberté, exemples à l’appui : « Sur la loi de moralisation, je n’ai pas voté comme mon groupe. Le gouvernement a retiré tous le articles sur le pantouflage et les conflits d’intérêt entre les hauts fonctionnaires et la sphère privée. On a voulu protéger une haute caste. J’ai voté des amendements socialistes sur ce point. Sur la loi Travail, je me suis abstenu. J’ai défendu un dernier amendement :  pouvoir être député et maire d’une petite commune. C’st important pour que la ruralité continue d’être entendue. »

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

> Aurélien Pradié a déposé 42 amendements et fait une centaine d’interventions sur la loi de moralisation de la vie politique.

article

> La permanence du député sera située rue Caviole à Cahors. « Tout sera opérationnel à partir du 1er septembre. Une fois par semaine je tiendrai une permanence « tournante » dans un chef lieu de canton. A partir du 1er octobre, je ferai le tour des communes par rapport à leurs demandes » a précisé l’élu.

ambulot-428x60

> 3 collaborateurs. Aurélien Pradié aura une attachée parlementaire à Paris, « une juriste » et 3 collaborateurs localement : un qui gèrera les demandes des communes et des particuliers ; un qui sera chargé de la communication et rédigera 2 fois par an le journal parlementaire ; et un dernier qui s’occupera du fonctionnement de la permanence et du secrétariat.

Récemment Publié

»

Cahors : 80 grammes de résine de cannabis saisis dans les collèges et lycées

Deux opérations de police ont eu lieu les 13 et 15 février. Suite ...

»

PV : Le FN 46 entre dans la (contre)danse à Cahors…

Le parti de Marine Le Pen en « remet une couche ». Le FN 46 se ...

»

Cahors : Le futur foyer d’Handi Aide va générer 70 emplois

Le lieu devrait être choisi dans l’année. Jean-Marc Vayssouze, ...

»

Très haut débit : C’est parti pour cinq communes

Cornac, Glanes, Prudhomat, Bétaille et Saint-Michel-de-Bannières ...

»

Les chiens Hutch et Roch du Centre National d’Instruction Cynophile de la gendarmerie de Gramat ont permis de retrouver le corps de Maëlys 

Les enquêteurs ont sollicité dans le dossier une unité « unique ...

»

Lancement de la consultation citoyenne de l’offre scolaire dans le Lot 

Huguette Tiegna, la députée, en est à l’initiative. Depuis le ...

»

Cahors : Un escape game scientifique, « Panique dans l’ISS », à la médiathèque

Il aura lieu les 22 et 23 février. Le Carrefour des Sciences et des ...

»

Espère : Lot Aide à Domicile plus près des usagers

Des permanences auront lieu les trois premiers jeudis de chaque ...

»

Basket : Ils seront en finale régionale !

8 jeunes se sont qualifiés. A l’issue des épreuves ...

Menu Medialot