Nouvel article

3354 Views

Angèle Préville élue première sénatrice du Lot


Le second tour a livré son verdict.

ambulot-428x60

Jean-Claude Requier élu au premier tour, il restait 5 candidats en lice au second tour des sénatoriales : Angèle Préville, Agnès Simon-Picquet, Serge Bladinières, Danielle Deviers, et Emmanuel Crenne. C’est Angèle Préville qui l’a emporté avec 190 voix juste devant Agnès Simon-Picquet (elle est donc la première sénatrice lotoise de l’histoire). La candidate du Parti Socialiste n’a pas caché sa joie : « C’est un grand bonheur pour le Lot la ruralité que je vais défendre, pour tous les élus qui ne sont pas reconnus pour ce qu’ils font, ce qu’ils sont. Je vais au sénat pour agir. Je vais prendre mes marques pour ensuite être actrice. Je serai 100 % sénatrice. Je remercie tous les grands électeurs qui m’ont fait confiance. J’aurai une permanence à Cahors. »

> A noter que Vincent Bouillaguet, l’autre candidat du PS s’était désisté en faveur d’Angèle Préville.

> Les résultats :

Inscrits : 681

Abstentions : 22

Votants : 659

Blancs : 24

Nuls : 16

Exprimés : 619

article

Danielle Deviers : 136

Angèle Préville : 190

Serge Bladinières : 106

Agnès Simon-Picquet : 181

Emmanuel Crenne : 6

> La réaction d’Emmanuel Crenne, candidat FN : « Pour la première fois de son histoire, le Front National présentait des candidats aux élections sénatoriales dans le Lot. C’est donc un jour historique pour notre département. Alors que le FN n’a qu’un seul élu dans le Lot, notre mouvement a enregistré 4 voix au premier tour et 6 voix au second sur 619 votants, ce qui signifie qu’au-delà des étiquettes politiques, il existe des élus qui partagent nos convictions dans notre département. Nous sommes donc très satisfaits de ce premier résultat car c’est un signe que notre effort d’enracinement et d’implantation dans le Lot qui a débuté il y a trois ans commence à porter ses fruits. Ce résultat reflète cependant aussi une profonde déconnection entre les élus et la population du Lot qui avait voté à 23% pour le FN aux régionales en 2015 et 16% aux présidentielles. Cette déconnection est renforcée par un mode de scrutin inéquitable et un corps électoral réduit – situation que nous dénonçons car elle reflète un profond manque de démocratie dans notre système politique. Nous regrettons aussi que les élus du Lot aient reconduit ceux qui ont soutenu et qui continueront à soutenir toutes les réformes auxquelles ils s’opposent : baisse des dotations de l’état, réduction des pouvoirs des maires, disparition des services publics, écoles, gendarmeries… Nous donnons donc rendez-vous aux lotois aux prochaines échéances électorales de 2019 (élections européennes) et de 2020 (élections municipales) afin qu’ils sanctionnent tous ces élus qui par leur vote et leur action ont contribué à la situation déplorable de notre département et de notre pays. »

300x38

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

Récemment Publié

»

Rugby Quercy Lot : Victoires des cadets B et des juniors A

Les jeunes de l’entente Cahors, Luzech, Castelnau-Montratier ont ...

»

Tennis : Les jeunes du TC Cahors sur les courts

Deux équipes étaient en lice ce samedi. Deux équipes de jeunes ...

»

Rugby : Luzech face au leader 

Montredon débarque à la douve. L’USL reçoit le leader de la ...

»

RN 46 : Emmanuel Crenne passe le relais à Bruno Lervoire

Il reste Conseiller régional. « Je pars pour des raisons ...

»

Rugby : Gros match pour le COC à Capdenac

Les Castelnaudais sont motivés. « C’est l’un des matchs les ...

»

Cahors : Ciné-conférence au Quercy autour de « 16 levers de soleil »

L’aventure de Thomas Pesquet et les risques médicaux liés aux ...

»

Rugby : Le GSF en mode guerrier à Uzerche

Les Rouge et noir se déplacent en Corrèze ce dimanche. « On sait ...

»

Gorses : Jean-Paul Gouzou condamné à 25 ans de prison

Le verdict a été rendu ce vendredi 18 janvier. Un homme de 69 ans ...

»

Souillac : Emmanuel Macron, « pragmatique » et « sans tabou »

Le président de la République a échangé pendant 7 heures avec les ...

Menu Medialot