background img

Nouvel article

1700 Views

« Plan Eau » : Une aide spécifique pour trois communes lotoises 


Girac, Glanes et Lissac-et-Mouret vont en bénéficier. 

Dans le cadre du lancement du « Plan Eau » par le président de la République, ce jeudi dans les Hautes-Alpes, Huguette Tiegna a annoncé la création d’une aide de l’État en faveur des communes, dont les réseaux d’eau sont les plus dégradés. Dans le Lot, les communes de Girac, Glanes et Lissac-et-Mouret seront bénéficiaires de cette aide spécifique. Dans les faits, à l’échelle nationale, un litre sur cinq est perdu à cause des fuites. Dans certains territoires, c’est même un litre sur deux. Cette aide exceptionnelle « de lutte contre les fuites et de modernisation de nos réseaux » est dotée d’une enveloppe de 180 millions d’euros. Elle concerne les 170 communes ayant un taux de fuite d’eau dans les canalisations de plus de 50%, ainsi que les 2.000 communes qui nécessitent des travaux de sécurisation du fait de s’être retrouvées proches d’une situation de rupture d’approvisionnement en eau potable l’été dernier. « La gestion de l’eau est l’une des priorités de la planification écologique. Nous devons tous, en tant que citoyens, industriels, associations, services, collectivités locales et agriculteurs faire attention à cette ressource qui devient rare », a déclaré la députée du Lot avant de préciser : « Pour garantir à tous un accès durable à une eau de qualité, le « Plan Eau » se décline en mesures qui redéfinissent notre politique de l’eau pour l’adapter aux enjeux du changement climatique en travaillant avec les élus et les collectivités territoriales. C’est en ce sens que cette aide spécifique a été attribuée aux communes lotoises de Girac, Glanes et Lissac-et-Mouret afin de résorber les fuites des réseaux les plus dégradés. Le président de la République Emmanuel Macron a ainsi fixé deux objectifs majeurs : D’une part, à court terme, préparer l’été prochain et éviter au maximum les coupures d’eau potable. Depuis le mois de septembre, 100 millions d’euros ont été engagés et 500 projets financés pour connecter des réseaux d’eau, développer et moderniser certains canaux. D’autre part, à l’horizon 2030, atteindre le seuil de 10% d’économies d’eau dans tous les secteurs pour planifier la sobriété en eau dans la durée. Pour cela, un plan de sobriété sur l’eau devra être présenté par chaque secteur avant l’été. »

Photo DR

Récemment Publié

»

Cahors : 2 interpellations et des gardes à vue en cours après les incendies d’immeubles

L’enquête se poursuit. Après les incendies de l’immeuble de ...

»

Dotations de l’Etat aux collectivités territoriales : Huguette Tiegna souligne la hausse de la DGF pour la deuxième année consécutive

La députée du Lot revient sur ce soutien.  « Chaque année, ...

»

Figeac : Reprise des journées sport santé ce week-end

Elles se dérouleront sur la plaine des sports de Londieu (ouverture ...

»

La journée trajectoire de sécurité, c’est ce dimanche au parc des expositions du Grand Cahors 

Elle se déroulera de 8 h à 18 h.  Le printemps venant, nos ...

»

Lamagdelaine : La MSP continue d’attirer les professionnels

Lucas Bodot et Julien Heilmann sont les 2 nouveaux de la ...

»

Reconversion professionnelle : Faire un bilan pour sécuriser sa transition

Une Experte à votre service : Orientaction, leader du bilan de ...

»

Pradines : ContreBrassens, un p’tit coin d’paradis à La Prade le 11 mai

Les réservations sont ouvertes.  Pauline Dupuy nous fait ...

»

Lot – Sécurité routière : Appel à la vigilance et à la responsabilité des usagers de la route

Le nombre d’accidents et de victimes augmente. Claire Raulin, ...

»

Elections européennes 2024 : Le PS 46 organise une table ronde « Climat et énergies » à Cahors ce vendredi  

Elle se déroulera ce 26 avril à l’espace Clément Marot, salle ...

Menu Medialot