Nouvel article

752 Views

Zones Défavorisées, train de nuit… Huguette Tiegna prend position


La députée du Lot est en première ligne sur ces deux dossiers.

> Huguette Tiegna, députée du Lot, communique : « En 2017, la Commission Européenne a entamé une réforme des zones défavorisées, celle-ci concernant une partie des bénéficiaires et de l’enveloppe ICHN (Indemnité compensatoire de Handicap Naturel) versée aux agriculteurs. L’ICHN est une aide fondamentale pour le maintien de l’activité agricole dans les zones défavorisées (montagne, piémont et zone défavorisée simple), ce qui est le cas pour le département du lot. Suite à la rencontre avec les représentants des Syndicats agricoles du Lot, j’ai alerté, dès le mois de juillet, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, de l’enjeu de la révision des zones défavorisées pour le département.  Eu égard aux travaux concernant la future cartographie, le classement de 14 communes Lotoises de la vallée de la Dordogne n’était pas acquis à ce stade, sur le seul critère des veaux de boucherie. Les communes en question se situaient toutes sur la 2ème circonscription du Lot, à savoir : Biars-Sur-Serre, Carennac, Bretenoux, Creysse, Gintrac, Girac, Lacave, Mayrac, Meyronne, Pinsac, Puybrun, Saint-Sozy, Souillac, Tauriac.  Face à cette situation d’urgence, il était primordial d’obtenir plus de visibilité sur la future cartographie ainsi que la réintégration des 14 communes en question. C’est chose faite. En effet, suite à la mobilisation des agriculteurs, des syndicats et des élus, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a confirmé, le 20 décembre, avoir pris en compte et retiré le critère des veaux de boucherie afin de réintégrer les 14 communes du Nord du Lot en zone défavorisée. Cependant, ce projet de zonage, donnant droit à l’ICHN, établi selon les critères biophysiques de la Commission Agricole de l’Union Européenne, aurait pour conséquence, le déclassement de 26 communes du Quercy Blanc dans le Sud du Lot. Il s’agit là d’un recul majeur, puisqu’il en va du maintien des élevages sur notre territoire, et de ses bénéfices économiques, environnementaux et sociaux. J’ai alerté le ministère de l’Agriculture de ce fait, le 21 décembre 2018, lors de la clôture des Etats Généraux de l’Alimentation, et je me suis joint à la mobilisation des agriculteurs et des syndicats pour faire évoluer ce projet de zonage avant sa présentation devant la Commission Agricole de l’Union Européenne, afin de maintenir ces 26 communes, comme leurs spécificités le justifient. »

300x38

article

> Depuis le mois de novembre, des perturbations sur la ligne SNCF Paris-Rodez, traversant le Nord du Lot, limitent grandement la circulation du train de nuit. Huguette Tiegna, députée du Lot s’est mobilisée pour le maintien de ce service « essentiel pour un territoire rural comme le nôtre » et participera, le samedi 20 janvier à un rassemblement citoyen à Capdenac-Gare. Deux programmes de travaux de modernisation des infrastructures ferroviaires, actuellement en cours, nécessitent de suspendre en semaine jusqu’en juin 2018 le service du train de nuit, sauf le week- end durant les nuits de samedi à dimanche et du dimanche à lundi. Usagère du train de nuit, comme bon nombre de Lotois, la parlementaire n’a pu que constater la gêne occasionnée pour l’ensemble des voyageurs. « Cette ligne est un moyen d’irriguer les territoires entre Paris et Rodez. Dans une période où le débat sur la mobilité que nous voulons pour demain est ouvert, il me semble dommageable de ne pas proposer d’alternatives en cas de dysfonctionnement de longue durée. Les usagers ont le droit à un service en adéquation avec leurs besoins. Outre les trajets quotidiens, les atouts touristiques et économiques de notre territoire sont intrinsèquement liés au bon fonctionnement du réseau ferroviaire » a-t-elle déclaré. La députée a alerté la direction territoriale de la SNCF, ainsi qu’Elisabeth Borne, ministre des transports, par une lettre qui lui a été transmise le 20 novembre, sur les nécessités du train de nuit en faveur du désenclavement et de l’aménagement du Nord du Lot, en s’appuyant sur le rapport Duron, qui préconise une égalité territoriale et de traitement des usagers dans le cadre de leurs déplacements.

Récemment Publié

»

Rugby : Le COC retrouve des couleurs

Les Castelnaudais ont gagné à Saint-Nicolas. Pierre-Alain Marie, ...

»

Cahors : Une semaine hommage à Marcel Marceau

Elle se déroulera du 20 au 24 novembre.  Le 22 septembre 2007, à ...

»

Rugby : Défaites cruelles pour le GSF

Les Rouge et Noir ont perdu face à Belvès. « En B, on perd à la ...

»

Cahors Rugby l’emporte face à Villefranche-de-Lauragais

Les Ciel et Blanc ont fait la différence en 2ème mi-temps. Un ...

»

« Gilets jaunes » : Le point sur les actions

Barrages et opérations « péage gratuit » ont été mis en ...

»

Rocamadour : Mémé Casse-Bonbons à Côté Rocher

Le spectacle est à l’affiche les 23, 24 et 25 novembre.  C’est ...

»

Cahors : Il reste encore des places pour la soirée dîner Thanksgiving

Elle se déroulera au Best Western Plus Hôtel Divona ce jeudi 22 ...

»

« Gilets jaunes » : C’est reparti ce dimanche 

Des blocages ont lieu aux 4 coins du département. La préfecture du ...

»

Rugby : Déplacement difficile pour le COC

Les Castelnaudais jouent sur le terrain de ...

Menu Medialot