Nouvel article

683 Views

Lot, Lozère, Aveyron : Tous ensemble pour le Très Haut Débit


Les trois départements se sont retrouvés, le 23 juillet dernier, à Mende pour mutualiser le développement de leur réseau Très Haut Débit.

Cette démarche volontaire et ambitieuse a pour objectif de conforter la rentabilité de l’exploitation des réseaux. Elle résulte d’une position pragmatique des trois départements, dans un souci d’intérêt général et d’expression de la solidarité entre territoires ruraux pour lesquels la problématique de la couverture numérique représente un enjeu important. Les présidents des trois départements, Sophie Pantel (Lozère), Jean-Claude Luche (Aveyron) et Serge Rigal (Lot), réunis en présence des Conseillers départementaux Francis Courtès, Régine Bourgade et Bernard Palpacuer, ont convenu de mettre en place une démarche visant à mettre en œuvre l’activation, l’exploitation et la commercialisation des réseaux d’initiative publique (RIP). Ils souhaitent donc rapidement constituer une structure supra-départementale au travers d’une SPL (Société Publique Locale) créée pour l’occasion. La réunion du jeudi 23 juillet qui s’est tenue à l’Hôtel du département à Mende avait pour objectif de formaliser cet accord de principe.

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

Le futur gestionnaire du réseau supra-départemental se verra confier par les trois départements la totalité des missions suivantes :

– gestion

– exploitation

– commercialisation

Attirer des opérateurs

Selon certains opérateurs, le seuil de rentabilité pour les projets Fibres se situerait autour de 40 000 prises optiques. La Lozère avec 13 500 prises est en dessous, le Lot également avec 35 840 prises. Avec les 83 000 prises de l’Aveyron, on arrive à un total de 132 340 prises, ce qui conforte la rentabilité du projet, avec une meilleure concurrence et des offres des opérateurs variées et plus performantes pour les populations des territoires concernés. Au-delà de l’aspect financier (15% de prime de subvention), ce regroupement attirera des opérateurs grâce à une plaque économique plus attractive. La démarche apparaît donc comme clairement positive pour tous les acteurs qui ont fait le choix de créer une société publique locale (SPL) pour mettre en œuvre une délégation de service public supra-départementale. La Mission France Très Haut Débit suit avec intérêt l’avancement de ce projet commun. 

Récemment Publié

»

Cahors : BD concert au théâtre

Le spectacle « Au vent mauvais » est à l’affiche le mercredi ...

»

Rugby : Match au sommet à Castelnau-Montratier

Le COC reçoit Espalion ce dimanche 19 novembre. Gros morceau pour le ...

»

Saint-Céré : L’Excellence, une nouvelle fois au rendez-vous !

La filière artisanale était sous le feu des projecteurs le 17 ...

»

Le Vigan : Soirée jazz à l’espace Jean Carmet

Elle aura lieu ce samedi soir, à 20 h 30. L’espace culturel Jean ...

»

Cahors Handball : La place de lanterne rouge en jeu

Déplacement à Bruguières pour les Ciel et Blanc. Après la ...

»

Kira et les canotiers 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors Rugby : Transformer l’essai à Lévézou-Segala

Les Ciel et Blanc veulent faire fructifier leur victoire décrochée ...

»

Rugby : Le GSF veut faire chuter le leader au Calvaire

Les Rouge et Noir reçoivent Vichy ce dimanche 19 ...

»

Vayrac : Conférence-débat « Paroles d’architectes : Habiter le patrimoine et le paysage aujourd’hui, quelles qualités architecturales ? »

Elle aura lieu le samedi 18 novembre, à 17 h. En partenariat avec ...

Menu Medialot