Nouvel article

638 Views

Lot, Lozère, Aveyron : Tous ensemble pour le Très Haut Débit


Les trois départements se sont retrouvés, le 23 juillet dernier, à Mende pour mutualiser le développement de leur réseau Très Haut Débit.

Cette démarche volontaire et ambitieuse a pour objectif de conforter la rentabilité de l’exploitation des réseaux. Elle résulte d’une position pragmatique des trois départements, dans un souci d’intérêt général et d’expression de la solidarité entre territoires ruraux pour lesquels la problématique de la couverture numérique représente un enjeu important. Les présidents des trois départements, Sophie Pantel (Lozère), Jean-Claude Luche (Aveyron) et Serge Rigal (Lot), réunis en présence des Conseillers départementaux Francis Courtès, Régine Bourgade et Bernard Palpacuer, ont convenu de mettre en place une démarche visant à mettre en œuvre l’activation, l’exploitation et la commercialisation des réseaux d’initiative publique (RIP). Ils souhaitent donc rapidement constituer une structure supra-départementale au travers d’une SPL (Société Publique Locale) créée pour l’occasion. La réunion du jeudi 23 juillet qui s’est tenue à l’Hôtel du département à Mende avait pour objectif de formaliser cet accord de principe.

Assurance Axa Cahors Christophe Bertrand

Le futur gestionnaire du réseau supra-départemental se verra confier par les trois départements la totalité des missions suivantes :

– gestion

– exploitation

– commercialisation

Attirer des opérateurs

Selon certains opérateurs, le seuil de rentabilité pour les projets Fibres se situerait autour de 40 000 prises optiques. La Lozère avec 13 500 prises est en dessous, le Lot également avec 35 840 prises. Avec les 83 000 prises de l’Aveyron, on arrive à un total de 132 340 prises, ce qui conforte la rentabilité du projet, avec une meilleure concurrence et des offres des opérateurs variées et plus performantes pour les populations des territoires concernés. Au-delà de l’aspect financier (15% de prime de subvention), ce regroupement attirera des opérateurs grâce à une plaque économique plus attractive. La démarche apparaît donc comme clairement positive pour tous les acteurs qui ont fait le choix de créer une société publique locale (SPL) pour mettre en œuvre une délégation de service public supra-départementale. La Mission France Très Haut Débit suit avec intérêt l’avancement de ce projet commun. 

Récemment Publié

»

Cahors : Les lycéens de Clément Marot et les petits de Bellevue ont « nettoyé la nature »

Une opération a eu lieu vendredi 22 septembre. Une classe à projet ...

»

Rugby : Le COC a retrouvé son fond de jeu

Premier match et première victoire pour les hommes de Joël Lavergne ...

»

Cahors : Soirée Salsa, Bachata y Kizomba à « L’île » le samedi 30 septembre

L’établissement passe en mode tropical à partir de 19 h. Caliente ...

»

Accident d’ULM à Loupiac

Les faits se sont déroulés le 23 septembre. Les pompiers du Lot ...

»

Cézac : Succès pour la finale du trophée Midi-Pyrénées de VTT

Elle a eu lieu le 17 septembre dernier. Le week-end dernier, la ...

»

Rugby : Luzech sans pitié avec La Nicolaïte 

L’USL l’a emporté largement. L’USL n’a pas fait dans la ...

»

Rugby : Gourdon XV dans le dur

Les Rouge et Blanc se sont inclinés pour la deuxième fois ...

»

Angèle Préville élue première sénatrice du Lot

Le second tour a livré son verdict. Jean-Claude Requier élu au ...

»

Rugby : Le GSF hausse le ton contre Riom

Les Rouge et Noir ont gagné ce dimanche au Calvaire. Après Mauriac, ...

Menu Medialot