Nouvel article

963 Views

Les buralistes du Lot contre le paquet neutre


Les professionnels dénoncent le projet de loi. Plusieurs actions sont annoncées.

« On va stigmatiser les fumeurs avec des photos choc sur les deux côtés du paquet. Même pour nous, nos employés, cela va être la galerie des horreurs. On est dans les farces et attrapes » expliquent en choeur, Thierry Scheid, président des buralistes du Lot, et François Sol, le secrétaire général. Les deux hommes, comme les 122 buralistes du département, en ont gros sur le paquet. En réaction, ils relaient une opération nationale, « ça, c’est de l’humiliation ». « Cette loi santé, que Marisol Touraine veut faire passer en force au parlement, va être débattue à partir du mardi 31 mars. Nous allons faire une action ce jour-là, devant le ministère de la santé et l’Assemblée Nationale. Sur le Lot, nous serons quinze à manifester et nous fermerons le mardi, localement, dans tout le département, de 14 h à 15 h, pour montrer notre mécontentement. C’est une mesure humiliante pour les buralistes et les commerces de proximité » poursuit le président. François Sol prend le relais : « On est les seuls en Europe à vouloir passer au paquet neutre. On entend des bruits de couloir qui annoncent que les marques vont attaquer en justice le gouvernement. Cela peut coûter des milliards. On peut se demander à quoi sert l’Europe ? Par exemple, l’Allemagne a encore les paquets sans photos, sans mentions « Fumer tue », alors que la consommation baisse chez eux grâce à un gros travail de prévention dans les établissements scolaires. Il y a donc autre chose à faire. En plus, avec cette loi, la contrebande va forcément augmenter. »

Rencontre avec Dominique Orliac

Ce jeudi, les deux représentants des buralistes ont rencontré la députée du Lot, Dominique Orliac. Une entrevue qu’ils jugent « positive » : La députée, qui défend la santé publique, nous a dit que c’était une loi aberrante au vue de la situation, et qu’elle allait faire remonter l’information et en parler à son groupe parlementaire. » Thierry Scheid évoque aussi le volet social : « Si cette loi passe, il va y avoir de la casse, des fermetures et des emplois qui vont disparaitre. » Leur conclusion renvoie à leur slogan : « Oui à la prévention, non à la punition ! »

Récemment Publié

»

Pradines : Rififi à Salapissou

Une association de riverains se mobilise. « A Pradines, un garage ...

»

IGP Côtes du Lot : Les coups de coeur des « Rosés au Féminin »

La dégustation a eu lieu cette année à l’hôtel du ...

»

Un beau samedi pour les jeunes du Tennis Club de Cahors

La journée s’est achevée par une animation. Ce samedi, les ...

»

Cahors : 500 personnes au rendez-vous de la « marée populaire »

La manifestation s’est achevée à la gare. Ils étaient 500 à ...

»

2 apprentis charcutiers de l’école des métiers du Lot en Finlande !

Ils ont même fait la une du journal local. Grâce au dispositif Ap ...

»

Les agriculteurs bio reçoivent le préfet du Lot

Le représentant de l’Etat a visité une exploitation au ...

»

Cahors Handball : Les – de 15 ans qualifiés pour les quarts de finale

Les jeunes ont brillé ! Dans les phases finales du championnat ...

»

Lamagdelaine : Inauguration d’une nouvelle borne de la Route Mondiale de la paix

Le projet a été mené par les lycéens de Gaston Monnerville. La ...

»

Cahors : Mise au point sur l’agression du chien du mont Saint-Cyr

Les faits se sont déroulés le 11 mai dernier. « La seule chose ...

Menu Medialot